Human Target (Comics) – Tome 1

Human Target

Titre : Human Target
Scénariste : Peter Milligan
Dessinateurs : Edvin Biukovic
Coloriste : Lee Loughridge
Éditeur : Semic Books
Dates de publication : Septembre 2003
Langue : Français

Présentation : Vous voulez tuer votre pire ennemi ? Vous avez besoin de l’espion ultime ? Vous cherchez le meilleur garde du corps du monde ? Christopher Chance est l’homme qu’il vous faut.

Spécialiste du déguisement et de l’infiltration, Christopher Chance prend la place de ses clients et assume à leur place tous les risques qu’ils encourent. Un métier dangereux, certes, mais excitant et lucratif. Jusqu’à aujourd’hui.

Christopher Chance accepte une dernière mission et se retrouve au milieu d’une guerre des gangs, tandis qu’un contrat juteux est lancé sur sa tête. Pour ce caméléon humain, c’est alors non seulement une course à la survie, mais aussi le début d’une quête schizophrène de sa propre identité, alors que tous les protagonistes se posent la seule question qui reste…

Qui est donc Christopher Chance ?

Avis

De passage dans  un magasin d’occasion où je ne trouve jamais ce que je cherche, mon regard croise des ouvrages rares pour la boutique : de vieux comic books ! Dedans : Human Target. L’œuvre de Peter Milligan ayant été publié par la maison d’édition aujourd’hui décédée Semic, c’est vers le marché de l’occasion (ou de vieux stocks non écoulés) qu’il faut se tourner. La chance du sériephile m’a donc souri en un jour moyennement ensoleillé, selon mes souvenirs.

Créé dans les années 1970 par Len Wein et Carmine Infantino, Christopher Chance aka The Human Target apparut d’abord dans diverses séries DC, avant que Peter Milligan ne prenne le personnage pour lui offrir un premier rôle sous le label Vertigo, pour une mini-série. Nous sommes en 1999 et c’est l’histoire qui nous concerne ici. Pour l’historique, elle sera suivie par Final Cut – aussi publié dans un tome 2 par Semic – puis une série régulière composée de 21 numéros.

Vu comme étant l’œuvre la plus conventionnelle de Milligan chez DC, The Human Target avait rencontré un certain succès, offrant encore plus d’expositions au créateur de Skin et d’Enigma. Dans les années 2000, c’est son travail sur X-Force et X-Static qui l’ont fait connaître à un nouveau public.

Aujourd’hui, Milligan est donc toujours un auteur renommé, connu pour écrire des séries à destination d’un public adulte. Une réputation qu’il mérite, car d’un point de vue tout à fait personnel, c’est un auteur que j’aime énormément, et Human Target va se révéler être une mini-série d’excellente facture. A vrai dire, j’ai même été surprise par la qualité de l’œuvre au vu de son peu de notoriété de nos jours.

L’histoire nous introduit donc à Christopher Chance, garde du corps, tueur, et professionnel du déguisement, qui prend littéralement la place de ses clients pour assurer leur protection. Ainsi, nous découvrons au début de cette mini-série que notre Human Target a pris la place du révérend Earl James, et ce, pendant quasiment un mois. C’est le début d’une histoire qui va jouer sur l’identité individuelle avec tous ses personnages. Un schéma bien trop spoilerisant et complexe pour que j’entre dans les détails, mais qui va alors dans ses débuts permettre de jolis retournements de situation, et offrir énormément de profondeur, de contradiction et de progression aux protagonistes ambigus. Le comic book réussit ainsi à captiver, en multipliant les enjeux à différents niveaux – qu’il s’agisse de l’évolution de l’intrigue ou de la découverte psychologique des personnages que l’on côtoie.

Cette mini-série Human Target est donc une œuvre on ne peut plus réfléchie et aboutit. Mais que reste-t-il de cet homme à la télévision ?

Il n’y a pas besoin d’avoir vu grand-chose de la série de la Fox pour y voir toutes les différences. En fait, soyons exacts, cette version 2010 est basée uniquement sur le personnage de Christopher Chance, et non l’œuvre qui a été bâtie autour du nom. Ainsi, au-delà du nom, on conserve certains syndromes identitaires assez évidents dans la série – mais qui ne risque clairement pas de s’exprimer de la même façon que ce que l’on peut trouver sur papier. L’entreprise de cet homme ambivalent a le même but : protéger. Si ce n’est que Mark Valley ne semble pas prédestiné à se glisser complètement dans la peau de ses clients, à la différence du Chance ici présent. Pas de Winston, ni de Guerrero, mais la mini-série introduit le lecteur à Tom McFadden, dans la peau du jeune associé qui apprend le métier (d’une certaine façon). Il nous reste alors surtout pas mal d’action, que l’on retrouve dans les deux formats.

C’est donc assez simple, il n’y a pas grand rapport entre le Human Target de Peter Milligan et celui développé par Jonathan E. Steinberg. Chacun remplit un contrat différent. Le premier fournit une œuvre mature, jouant énormément sur l’image de soi et ses contradictions, alors que la série télévisée nous promet avant tout de l’action et du fun. Il reste alors le nom de Christopher Chance et son métier pour faire le pont entre les deux univers.

Tags : Human Target Mark Valley moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link