Interview: Bridget Regan parle de Legend of The Seeker

11 Mai 2009 à 12:24

Bridget Regan

Cette interview est disponible dans sa version originale, datant du 14/02/09, sur le site Daemon’s TV qui a bien gentiment accepté de nous prêter le matériel de base.

Pouvez-vous nous raconter la façon dont vous avez obtenu ce rôle ?

Bridget Regan: Oui, c’était une simple audition que j’ai décrochée grâce à mon manager et mon agent. J’ai d’abord passé un casting à New-York, mais il n’y avait pas de script donc, pendant toute la nuit qui a précédé, je suis allée sur Wikipedia pour savoir de quoi traitait l’histoire, et je me disais « mais de quoi est-ce que ça peut bien parler ? », je n’en avais aucune idée. Je voulais le savoir, donc j’y suis juste allée et j’ai tenté ma chance. Ensuite, je suis partie à Los Angeles pour autre chose, mais ils m’ont faite revenir à plusieurs reprises. Et puis la seconde d’après j’étais assise dans un avion pour la Nouvelle Zélande, je montais des chevaux, je me battais avec des poignards et vous connaissez la suite.

Comment vous êtes-vous préparée pour le rôle ? Combien de temps ça vous pris ?

Bridget Regan: Quand nous sommes arrivés, le tournage a été repoussé deux fois, le temps que le script et tout le reste soient prêts. Donc nous avons eu suffisamment de temps pour faire de l’équitation, travailler les combats et préparer les costumes, ce genre de choses. Et j’en suis vraiment reconnaissante, parce que cet entrainement était nécessaire, je ne m’étais pas suffisamment entraînée à combattre ou à monter à cheval pour faire croire que j’avais fait ça toute ma vie, or pour bien faire, je savais qu’il fallait que soit comme une seconde nature. Ce qui est magnifique lorsqu’on incarne un personnage issu d’un livre, c’est qu’il suffit de lire la description qui est donnée du personnage, ici par Richard, par les gens, et il y a tout un passage où on est dans la tête de Kahlan, dans ses pensées, donc j’ai tout simplement lu le livre comme une acharnée.

Faites-vous vos propres cascades ?

Bridget Regan: Oui. Parfois, il y a des choses qu’on ne me laisse pas faire, comme sauter du haut d’un arbre, ou dévaler une colline, et j’ai une cascadeuse époustouflante – c’est elle qui fait tout ça. Elle me remplace lorsqu’on ne me laisse pas faire les choses moi-même. Et puis elle a aussi un gros travail de doublure à faire. Nous filmons tellement rapidement qu’il y a deux unités de tournage qui travaillent en même temps, donc elle me remplace quand je ne suis pas disponible. Mais sinon oui, je fais la plupart des choses moi-même et c’est vraiment très amusant, j’adore ça, c’est une partie vraiment sympa de mon travail.

Ca vous fait quoi d’être en Nouvelle Zélande ?

Bridget Regan: Je ne crois pas que la série pourrait être située ailleurs qu’en Nouvelle Zélande, parce que tous les endroits sont plus beaux les uns que les autres, et la série ne pourrait pas fonctionner sans un paysage et un arrière-plan aussi beaux. Les Contrées du Milieu (Midlands) sont comme un personnage, il fallait que le lieu soit sauvage et donne l’impression de ne jamais avoir été exploité. C’est magnifique, c’est l’été en ce moment, donc tous les jours, je cuis dans mon costume, mais c’est le seul prix à payer, et ça vaut bien moins que ce que je reçois. C’est une des raisons pour lesquelles tant de séries et films fantastiques sont tournés là-bas, et puis les équipes sur place sont vraiment au top niveau.

Que va-t-il arriver à Kahlan ?

Bridget Regan: Les épisodes qui sont diffusés en ce moment questionnent et mettent à l’épreuve le lien qui unit Richard et Kahlan. C’est tout à fait extraordinaire, parce que vous savez, je n’ai jamais eu à incarner un personnage pour lequel j’ai autant de respect. J’ai joué des rôles vraiment géniaux pour lesquels j’ai adoré interpréter l’anxiété, la jalousie, ou la fille charmeuse, ce qui était vraiment amusant, mais le personnage de Kahlan m’a inspirée par sa si grande intégrité et la passion qu’elle met dans ce qu’elle fait. Terry Goodkind a manifestement créé un personnage d’une grande beauté, et c’est un plaisir de l’incarner. Mais… elle est mise à l’épreuve.

La série a été reconduite pour une deuxième saison. Savez-vous de quoi elle parlera ? Sera-t-elle basée sur le tome 2 de l’Epée de Vérité (the Sword of the Truth) ?

Bridget Regan: On ne nous a pas encore dit si ça va être à nouveau tiré de l’Epée de Vérité ou non. Il y a certainement toujours autant de matière de laquelle s’inspirer. Mais on ne nous a encore rien dit. Vous savez, des fois la série suit la progression du livre presque à la lettre alors que d’autres fois elle s’en écarte. Donc à chaque fois que je reçois un nouveau script, je me jette dessus, parce que je me demande « mais que va-t-il arriver à ces personnages ? » Je suis vraiment intéressée par ce qui va se passer, presque comme une fan.

Avez-vous lu tous les tomes du cycle de l’Epée de Vérité ?

Bridget Regan: Non, j’ai lu La Première Leçon du sorcier (Wizard’s First Rule) et je n’ai fait que commencer Dette d’Os (Debt of Bones) parce que je reviens sans cesse au premier tome. Je prends le livre avec moi sur le tournage, car chaque fois quelqu’un dans la série subit le pouvoir d’une Inquisitrice (a Confessor), il se demande « mais qu’est-ce que ça veut dire ? », donc je vais vers eux avec mon livre et je leur dis : « tenez, lisez », ils y trouvent en partie la description du sentiment de dévouement qu’ils doivent jouer, alors ils me remercient et moi je leur dis : « bonne chance pour jouer ça mon gars » (rire), et puis ils se lancent et le font. C’est amusant à voir, parce que j’ai utilisé mon pouvoir sur beaucoup d’hommes pendant la série et j’ai observé comment chacun interprète ce sentiment. Au début je me disais « il faut qu’ils le jouent tous de la même façon, pour qu’il y ait une continuité dans leurs interprétations », mais maintenant je pense « non, finalement, j’aime l’idée d’un pouvoir magique qui affecte les gens différemment. » Parce qu’il va puiser dans leur amour donc c’est sympa d’observer comment les gens interprètent cette idée d’amour soudain et de dévotion absolue.

Bridget Regan

Si vous pouviez utiliser votre pouvoir sur quelqu’un dans la vie réelle, qui serait-ce ?

Bridget Regan: Oh mon Dieu, quelle question ! Disons que, je ne pense pas que j’utiliserais mon pouvoir sur qui que ce soit, ça me parait très brutal. Il faudrait que ce soit quelqu’un de vraiment très très mauvais, qui a vraiment besoin de changer. J’aime l’idée que Kahlan ne veuille pas le faire, en quelque sorte, elle déteste son pouvoir, elle aimerait n’être qu’une femme ordinaire, et c’est l’une des choses que je préfère chez elle, ce sentiment complexe qu’elle a pour ce qu’elle est. Donc… il faudrait que ce soit quelqu’un de vraiment très mauvais.

Quelle est la réaction des fans par rapport à la série ?

Bridget Regan: Ils sont vraiment adorables. Je les comprends, parce que j’aime probablement les personnages de Kahlan et Richard autant qu’eux. J’aime leur enthousiasme, et lorsqu’ils sont déçus de voir que la série s’écarte parfois du livre, je suis de leur avis. Je me dis : « je vous comprends, je comprends, je sais ce que vous voulez, vous voulez voir le livre », parce que ça les a visiblement affectés. C’est un monde extraordinaire dans lequel se plonger. J’adore les fans, et d’abord je m’estime chanceuse qu’on ait des fans. Je suis chanceuse de les avoir.

Des projets pour la suite ?

Bridget Regan: Nous ne savons pas encore à quel moment le tournage va s’interrompre, mais pour le moment, je suis heureuse de me dévouer entièrement à la série. C’est un don du ciel que d’avoir l’opportunité de jouer ce rôle et travailler avec ces gens. Il se peut que je fasse quelques petites choses pendant l’interruption mais nous recommencerons à tourner très vite donc je n’aurai pas beaucoup de temps.

Où aimeriez-vous que votre carrière vous mène, après la série ? Voudriez-vous poursuivre à la télévision ou peut-être vous tourner vers le cinéma ?

Bridget Regan: Avant cela, je jouais dans une pièce à Broadway, à New York, j’aime beaucoup le théâtre. Le week-end dernier j’ai fait un saut à Sydney pour voir Cate Blanchett dans le cycle de La Guerre des Deux-Roses (The War of the Roses) à la Theater Company, c’était une très belle pièce. Ce qui m’attire toujours au départ, ce sont les personnages et les histoires, et pas nécessairement le support qui sert à les raconter. Mais j’aime beaucoup l’idée de tester différentes choses. J’adore la télévision, c’est une idée vraiment intéressante, vous entrez dans la maison des gens toutes les semaines, la télévision instaure une sorte de familiarité qui me plaît. Il y a un lien entre mes séries télé préférées et moi, quand vous regardez une série toutes les semaines à la télé, il s’instaure une certaine proximité. Mais j’aime aussi beaucoup le cinéma. Je suis du genre à me dire « advienne que pourra », donc j’atterrirai là où je suis supposée atterrir.

Y a-t-il un rôle ou un personnage qu’il vous plairait d’interpréter ?

Bridget Regan: J’ai vu cette pièce de Shakespeare le week-end dernier, et maintenant ça me démange de jouer du Shakespeare. Apparemment, tout ce qui est à l’opposé de ce que je fais actuellement paraît attirant, mais je suis certainement loin d’avoir fini d’incarner Kahlan, et j’ai beaucoup de chance. Donc je vais faire ça pendant un petit moment, je me mets en selle (rires). C’est un tel bonheur, je vois tellement d’amis/acteurs pleins de talent qui ont des petits boulots de serveurs, alors que moi j’ai la chance d’avoir ce travail.

Avez-vous le temps de regarder un peu la télévision ? Quels sont vos programmes préférés ?

Bridget Regan: Oui, je regarde un peu la télévision. Disons que je travaille tellement que je le fais dès que j’ai le temps. Je viens d’acheter les dvds de Dexter, j’ai regardé ça. Sinon je suis une grande fan de Deadwood, c’est de loin ma série préférée. Je regarde aussi Flight of the Conchords et j’adore Philadelphia (It’s always Sunny in Philadelphia).

Avez-vous dû vous faire teindre les cheveux [Bridget Regan est rousse] pour le casting ou seulement après avoir obtenu le rôle ?

Bridget Regan: Ils me les ont fait teindre à mon arrivée en Nouvelle Zélande et ils les ont lissés, donc je ne savais plus qui j’étais. Pendant une bonne semaine, je faisais « ha ! » à chaque fois que je me regardais dans le miroir. Mais c’était ce qui convenait au rôle, et je savais que ça en faisait partie. Je pense que ça vaut pour tous les rôles que l’on peut interpréter, il faut toujours être prêt à changer et à se regarder sous un autre angle. La maquilleuse a simplement dit « je pense que ses cheveux doivent être châtains. », ce à quoi j’ai répondu « d’accord, allons-y » et elle avait tout à fait raison. Au début, je demandais : « Kahlan ne pourrait pas être rousse ? » (rire) parce que, vous savez, j’adore mes cheveux roux, mais finalement c’était normal de les teindre, je pense que les cheveux foncés sont bien plus appropriés au personnage.

Dans le livre, ses cheveux et ses yeux sont décrits à de très nombreuses reprises, yeux verts, yeux verts et j’ai souvent pensé « j’espère qu’ils ne m’obligeront pas à porter des lentilles de contact », puisque mes yeux sont bleus. J’étais assez déchirée à cette idée, parce qu’une partie de moi voulait vraiment rendre justice au personnage et l’interpréter exactement comme décrit, mais d’un autre côté je suis de ceux qui pensent que chaque personnage que l’on interprète est une sorte de fusion entre l’acteur et le rôle, donc ici ce n’est pas seulement Kahlan, c’est Kahlan/Bridget. C’est précisément ce que l’un de mes professeurs m’a enseigné, que si l’on n’apporte pas une petite partie de soi-même dans un personnage, si on ne le personnalise pas, alors il ne sonnera jamais complètement vrai. Donc je leur suis reconnaissante de ne pas avoir changé la couleur naturelle de mes yeux, je pense que c’est agréable d’avoir conservé un peu d’authenticité.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link