4 bonnes raisons de vous mettre à iZombie à l’occasion de la saison 4

À bien des égards, iZombie est une sorte d’anomalie sur la grille de The CW. C’est une adaptation de comics qui n’est pas à propos de super-héros ; c’est en soi une série policière avec un twist ; mais aussi une dramédie relationnelle ; et c’est une série de zombies.

Développée par Rob Thomas et Diane Ruggiero-Wrighta (Veronica Mars), iZombie propose donc un mélange de genres pour nous parler de Liv Moore (Rose McIver) qui est une étudiante en médecine qui devient un zombie après une fête qui a mal tourné. Elle rompt alors avec son fiancé, prend un travail de médecin légiste pour se procurer à manger et tente de faire profil bas. Le souci est que, si consommer des cerveaux lui permet de garder sa nature monstrueuse sous contrôle, elle adopte la personnalité de son dernier repas.

C’est ainsi que Liv se retrouve en position pour aider le détective Clive Babinaux (Malcolm Goodwin), car ses changements de personnalités s’accompagnent occasionnellement de visions qui lui permettent de trouver des preuves pour arrêter des tueurs.

Avec la saison 4 qui débute sur The CW, il n’est définitivement pas trop tard pour recommander iZombie. Voici donc 4 bonnes raisons de vous y mettre :

1. Une série policière pas comme les autres

Au point de départ, iZombie adopte la forme d’une série policière et cela fait définitivement partie de son ADN. Chaque épisode s’accompagne d’un mort. Liv mange le cerveau, a des visions et aide Clive à arrêter le tueur. Cela dit, nous sommes plus dans le registre de Psych que dans celui de NYPD Blue par exemple.

Les morts sont des excuses pour fournir à Liv sa personnalité de la semaine. Durant la première saison, ces changements d’humeur étaient un moyen de l’aider à accepter qui elle était devenue et à tourner la page. Par la suite, c’est une bonne façon d’ajouter des couleurs aux épisodes, même si les enquêtes sont de plus en plus souvent très secondaires. La série progresse rapidement pour être surtout à propos de ses personnages.

2. D’excellents personnages secondaires

Dans ce domaine, iZombie n’est pas en reste. Si Liv et Clive forment un bon duo d’enquêteurs, c’est vraiment Ravi (Rahul Kohli), médecin légiste et ami à toute épreuve, qui vole le show. Il est rejoint par Major (Robert Buckley) qui passe rapidement du rôle de l’ex dont les scénaristes ne savent pas quoi faire à celui qui devient autant le moteur émotionnel de la série que son âme. Ajoutons Blaine, vendeur de drogue devenu zombie opportuniste qui veut se faire de l’argent de la pire façon qui soit, mais qui n’est pas forcément toujours du mauvais côté.

Liv est bien entouré, autant par ses amis humains et zombies que par ses ennemis – dans le registre, l’inimitable Vaughn Du Clark (Steven Weber) fait des étincelles en saison 2.

3. Un twist divertissant et utile

Des zombies justement, mais pas dans le sens Romero du terme. iZombie a sa propre approche du zombie, avec le transfert de personnalité et de souvenirs accompagnant la consommation de cerveau par exemple. La série ne va pas réinventer la roue, mais elle a quelques bonnes idées pour que ses morts-vivants apportent régulièrement de nouveaux twists dans l’histoire. Certains apparaissent être des gadgets au point de départ, mais les scénaristes savent comment utiliser leur version du zombie pour développer un propos pertinent.

4. Une mythologie qui fait évoluer la série

C’est bien aidé par le fait que iZombie a une mythologie qui évolue d’une manière qui transforme la série. De la recherche d’un vaccin à la prolifération du virus, sans oublier l’aspect économique entourant la consommation de cerveaux, il y a de bonnes bases qui ont progressé pour s’articuler autour de ce qui pourrait se passer si le monde apprenait l’existence des zombies.

C’est d’ailleurs cet angle qui a vraiment fait monter les enjeux au-delà de la saison 1 au point de transformer complètement le show au bout de sa saison 3.


Actuellement, les deux premières saisons sont encore disponible sur Netflix en France. Sur The CW, la saison 4 de iZombie débute ce lundi 26 février.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link