Jack Harkness & Ianto Jones, le couple tragique de Torchwood

12 Fév 2015 à 13:50

Jack Harkness & Ianto Jones (Torchwood)

saint-valentinL’AMOUR EST DANS L’AIR QUAND VIENT LA SAINT VALENTIN. POUR LA SECONDE ANNÉE CONSÉCUTIVE, CRITICTOO CÉLÉBRÈ LA FÊTE DES AMOUREUX EN TOURNANT CES PROJECTEURS VERS EUX, ET TOUT PARTICULIÈREMENT VERS 6 D’ENTRE EUX QUI ILLUSTRENT QUE LA ROMANCE A LA TÉLÉVISION PREND DES FORMES AUSSI DIVERSES QUE LES RELATIONS QUE L’ON Y TROUVE.

Doctor Who n’est pas avare en univers connexes et en développements en tout genre quand il s’agit de ne pas laisser partir trop vite certains protagonistes phares de son histoire. Que ce soit de manière radiophonique, au travers de romans ou encore via des spin-offs désormais cultes, le show a toujours su faire ce qu’il fallait pour en donner plus à ses fans. Dans ce cadre, impossible de ne pas se tourner vers Torchwood qui voyait en plus à sa tête l’un des personnages les plus appréciés de la série mère : Jack Harkness (John Barrowman).

Rencontré lors des premières aventures du Docteur et de Rose, Jack est ce héros décalé, attachant, émouvant, parfois terrifiant et entier dans son ensemble. Avec son côté flamboyant et volage, rien ne prédestinait Jack à devenir une possible icône de la St Valentin et pourtant, Torchwood lui permit d’affirmer son penchant romantique dans les bras de Ianto Jones (Gareth David-Lloyd), l’un des membres de son équipe.

Si le couple Ianto/Jack n’est pas le seul du show qui se prend forme de manière intéressante, c’est probablement le plus fort pour ce qu’il est et ce qu’il raconte. Dès les prémisses de la saison 1, c’est un véritable jeu du chat et de la souris qui s’amorce entre les deux personnages, entre regards à la dérobée et actions chevaleresques non dissimulées. Il est d’ailleurs assez frustrant de les voir se développer de cette manière, car la promesse d’une relation impossible effleure l’esprit, en particulier quand on se penche sur la sexualité suggérée de Ianto dans l’épisode 4, Cyberwoman.

Il n’en sera pourtant rien, et la saison 2 fera tout son possible pour laisser à leur histoire d’amour une chance de prendre les devants de la scène, bien que de manière discrète, pour le meilleur et pour le pire. Je pense également que ce développement est ce qui a fait pencher la balance en leur faveur dans mon cas. Au milieu de toutes les aventures dramatiques et dangereuses que l’équipe traverse, les voir s’épanouir et s’ouvrir l’un et l’autre est un véritable plaisir. D’autant plus quand la série ose pousser aussi loin sa lecture d’un couple homosexuel qui, dans l’ensemble, n’a rien à envier à tous ceux de Queer as Folk ou Looking. Russell T. Davies fait une fois de plus un travail étonnant dans sa manière de présenter des personnages qui semblent proches de nous et auxquels il est facile de s’attacher.

Un point qui prend toute son importance dans la saison 3 qui vient offrir un dénouement tragique à leur histoire. À présent heureux et affirmés, Ianto et Jack doivent faire face à la menace d’un nouvel ennemi redoutable qui ne les laissera pas indemnes. Cette saison permet de découvrir Ianto auprès de sa famille, révélant son amour pour Jack et se dévouant corps et âmes à la cause de son « amant ». Ce sont d’ailleurs vraisemblablement ses sentiments pour Jack et ce qu’il est désormais prêt à accomplir pour lui qui le consumera. Sa mort est probablement l’une des plus émouvantes de ces dernières années. Il n’y a rien de très surprenant dans tout l’enchaînement des événements, mais c’est un réel déchirement de les voir se séparer de cette manière. Comme cela en est un de les voir se retrouver pour l’ultime saison de la série, pour une deuxième séparation tout aussi difficile que la première.

Jack et Ianto ont toujours été légèrement extraordinaires pour moi. J’aurais un peu de mal à mettre le doigt sur le moment particulier qui m’a poussé, à mon tour, à tomber amoureux de leur romance, mais globalement, il est clair que tout ce qui fait la beauté de leur histoire réside dans leur individualité et ce que l’un apporte à l’autre. Il n’y a rien de superficiel dans leur relation, rien qui n’apparaît faux ou hors de propos. Jack et Ianto pourraient être des amis de notre entourage, des membres de notre famille ou tout simplement l’aspiration de notre propre vie amoureuse. Non pas pour la sexualité qu’ils représentent, mais pour la normalité qu’ils exposent et qui fait appel à cette fibre romantique impossible à refouler.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link