La franchisation des networks

Greg Berlanti et ses super-héros
Greg Berlanti et ses super-héros

Le business des séries n’est pas différent des autres, les dollars contrôlent tout. Néanmoins, il y a une dose de créativité qui parvient parfois à prendre le dessus. Cela dit, la télévision suit le modèle du cinéma et, comme tous les studios qui cherchent à développer des franchises, le petit écran en veut tout autant.

Cela n’a rien de nouveau, ni sur le petit ni sur le grand écran. Néanmoins, avec la prise en compte de plus en plus importante du marché (et du financement) international, l’évolution des moyens de consommation, une franchise apporte une forme de garantie et les networks adorent tout ce qui peut limiter les risques.

CBS a toujours été très portée sur le développement de franchises. Les séries CSI et NCIS ont été bonnes pour les affaires et certaines d’entre elles le sont encore. Le vieillissement est par contre problématique et c’est pour cela qu’une troisième série Criminal Minds a vu le jour.

Malgré tout, NBC est passée devant en allant bien plus loin et The CW n’est pas loin derrière – à son échelle.

Avec une expérience profitable dans le domaine des franchises grâce à Law & Order, Dick Wolf a trouvé un nouveau filon à Chicago. Tout d’abord, les pompiers de Chicago Fire ont posé des bases, puis les policiers de Chicago PD les ont étendues en allant même jusqu’à avoir une connexion avec l’univers Law & Order. C’est ensuite ajoutée Chicago Med qui dépassa les attentes que l’on pouvait avoir pour un show médical – le genre est en difficulté ces dernières années – et les avocats de Chicago Justice s’apprêtent à faire leurs débuts.

Dans l’ensemble, c’est une belle réussite. On peut néanmoins se demander si la petite dernière ne deviendra pas la Law & Order : Trial By Jury de la franchise, celle qui ne prend pas. En attendant de le découvrir, NBC annonce The Blacklist: Redemption, car avoir une seule franchise n’est pas suffisant, aussi importante puisse-t-elle être.

The CW n’aura pas ce problème, simplement parce qu’elle n’a pas de place sur sa grille. Le Arrowverse trouve tout de même le moyen de s’étendre avec l’ajout de Supergirl qui rejoint ainsi Arrow, The Flash et Legends of Tomorrow. Basée sur les comic books éditées par DC Comics et produites par Greg Berlanti, cette franchise a fait du bien à la chaine au moment où celle-ci cherchait à se réinventer. Maintenant, elle commence à l’étouffer, mais c’est le prix à payer.

Le Shondaland
Le Shondaland

La notion de franchise n’est pas uniquement dépendante de la multiplication de séries. Les networks l’utilise quand ils adaptent des films, comme si rebooter une œuvre cinématographique était la même chose que lui offrir un spin-off. L’important est la marque. C’est là que le plus surprenant se passe.

Si NBC a fait des séries Chicago son porte-étendard en partant de rien, ABC a échoué avec Marvel qui est pourtant associé à la plus populaire des franchises du moment. Son extension sur ce network n’a pas fonctionné, contrairement à celle qui eu lieu sur Netflix. La marque pérennise, mais pas sur les ondes de l’alphabet. Cela dit, cette chaine a un autre type de franchises en stock – non, pas Once Upon a Time.

Le Shondaland nous offre des séries qui ne sont pas connectées en apparence, mais Shonda Rhimes est une franchise à elle toute seule. Une fois de plus, c’est la marque qui compte.

Dana Walden et Gary Numan ont de quoi être jaloux, car ils veulent une franchise pour FOX et peinent à y arriver. C’est pour cela qu’ils ramènent 24hr Chrono et Prison Break après nous avoir proposé la saison 10 de The X-Files, et c’est pout cela qu’ils ont commandé Star – pour que Lee Daniels leur donne leur Shondaland.

On peut toujours compter sur les networks pour développer des franchises, mais celles-ci sont définitivement devenues un enjeu majeur pour leur avenir. C’est une perspective qui n’est pas nécessaire enthousiasmante pour nous les spectateurs, car nous aimons la diversité et ce n’est pas ce qu’une franchise fournie. Cela ne signifie pas qu’elles ne peuvent pas nous offrir de bons shows, mais si l’expansion se poursuit dans ce sens, on tend vers une uniformisation des grilles qui risquent fortement de ne pas être très intéressantes.

Les perdants dans cette expansion des franchises sur des networks seront nous, les spectateurs, même s’il y a aujourd’hui toujours plus de séries sur toujours plus de chaines. L’offre s’agrandit, encourageant ce développement des franchises pour tenter de fidéliser et cela parait être sur le point de devenir encore plus important. Le plus rassurant est qu’il ne faut pas grand-chose pour que les networks changent d’approche, un ou deux échecs et ils retourneront à ce qu’ils faisaient avant.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link