Lauren Graham

Neuf ans après la conclusion de Gilmore Girls, Lauren Graham est redevenue Lorelei Gilmore dans le revival de la série orchestré par Netflix. À cette occasion, on tourne les projecteurs vers cette actrice à l’énergie positive et si communicative…

Lauren Graham est née le 16 mars 1967 à Honolulu, Hawaii. Elle vit quelques années au Japon, où sa mère a grandi avant que le divorce de ses parents ne la ramène aux États-Unis. Elle reste avec son père en Virginie alors que sa mère s’installe à Londres pour poursuivre sa carrière artistique jusqu’à son décès.

De nature réservée, Lauren Graham est une adolescente qui aime la lecture, l’équitation et le théâtre. Elle ambitionne de devenir jockey, cependant sa taille l’empêche de réaliser ce rêve et elle se tourne vers la comédie. Cette passion apparaît de bonne heure, dès l’école primaire. Elle étudie par ailleurs au Barnard College où elle obtient un diplôme d’anglais. Mais, ce que veut Lauren par-dessus tout, c’est être actrice. Elle déménage ainsi au Texas en 1992 pour faire ses études à la Southern Methodist University où elle décroche une maitrise en beaux-arts.

Elle retourne ensuite à New York pour sa carrière. En plus de petits boulots comme serveuse, Lauren fait des publicités, notamment pour de la lessive. Sa carrière commence en 1995-1996 avec un rôle récurrent dans la première saison de Caroline in the City. Après cela, elle multiplie les apparitions, principalement sur NBC – dans 3rd Rock from the Sun et Seinfeld. Elle participe aussi à plusieurs épisodes de Law & Order, où elle a pour partenaire Scott Cohen (le futur Max Medina de Lorelai Gilmore) et NewsRadio. Entre deux shows, Lauren fait ses débuts au cinéma, dans Nightwatch (Le veilleur de nuit – 1997), aux côtés de Ewan McGregor et Patricia Arquette.

Elle finit par décrocher des rôles plus importants dans des séries qui sont vite annulées : Good Company (1996), Townies (1996), Conrad Bloom (1998) ou encore M.Y.O.B. (2000).

L’annulation de cette dernière sera une bonne chose pour l’actrice, cela la libérant pour le rôle qui lui apportera une certaine notoriété. L’année 2000 marque donc un tournant, Lauren Graham devient Lorelai Gilmore dans Gilmore Girls.

Dans cette création d’Amy Sherman-Palladino, elle y incarne une mère célibataire qui doit reprendre contact avec ses parents pour leur demander leur aide financière pour les études de sa fille adolescente. Son charme et son talent indéniable font mouche. Elle est d’ailleurs nommée aux Golden Globes en 2001, et remporte un prix pour sa performance aux Family Television Awards. Diffusée entre 2000 et 2007, d’abord sur The WB et ensuite sur The CW, Gilmore Girls dure 7 saisons pour un total de 153 épisodes.

Au cours de cette période, l’actrice participe à plusieurs films, le plus notable restant sans conteste Bad Santa (2003) avec Billy Bob Thorton où elle campe une barmaid avec une étrange fixation sur le Père Noël. Ce sera cette année-là que Lauren Graham lancera sa compagnie de production, Good Game Entertainment. Au cinéma, elle rencontre aussi le succès avec The Pacifier (Baby-sittor – 2005) où elle côtoie Vin Diesel.

Luke et Lorelei dans Gilmore Girls Saison 5
Lauren Graham dans la saison 5 de Gilmore Girls

Alors que Gilmore Girls n’est pas encore terminée, Lauren Graham participe à deux épisodes de Studio 60 on Sunset Strip qui marque sa première collaboration avec Matthew Perry. Amis en dehors des plateaux de tournage, ils joueront de nouveau ensemble dans le film Birds of America (2008). Elle est également apparu dans un épisode de Go On en 2012 et plus récemment dans The Odd Couple (en 2015).

Après l’annulation de Gilmore Girls, Lauren s’éloigne un temps du petit écran. Elle est à l’affiche en 2007 de deux longs-métrages peu appréciés par la critique, Evan Almighty (Evan tout puissant) et la comédie romantique Because I Said So (À la recherche de l’homme parfait), avec Mandy Moore et Diane Keaton. C’est avant tout dans le cinéma indépendant que l’on retrouve l’actrice. En plus du film avec Matthew Perry, elle a joué dans Flash of Genius (Un éclair de génie – 2008), The Answer Man (2009) et It’s Kind of a Funny Story (Une drôle d’histoire – 2010). Dans un autre registre, elle prête sa voix à un personnage du film animé Cloudy with a Chance of Meatballs (Tempêtes de boulettes géantes – 2009).

En 2009, elle fait ses débuts à Broadway où elle endosse le costume de Miss Adelaide dans une nouvelle version de la pièce Guys and Dolls avec Oliver Platt. Cette même année, elle est la tête d’affiche de The Bridget Show, un projet ABC qui n’aboutira pas.

La fin d’année lui est plus favorable puisqu’elle obtient un rôle dans Parenthood, remplaçant l’actrice Maura Tierney qui était à l’époque en convalescence suite à un cancer. Dans cette série familiale développée par Jason Katims, elle joue Sarah Braverman, une mère célibataire de deux enfants qui doit retourner vivre avec eux chez ses parents au début du show. La série comprenant 6 saisons est diffusée sur NBC entre 2010 et 2015. C’est sur le plateau de tournage de la série qu’elle rencontre ainsi Peter Krause. Ils sont ainsi ensemble depuis 2010.

En parallèle à Parenthood, Lauren Graham participe à Web Therapy et surtout lance  sa carrière d’écrivaine. Someday, Someday, Maybe — édité en France sous le titre Un beau jour peut-être — sort en 2013. L’histoire est inspirée par son expérience personnelle et se centre sur une jeune femme vivant à New York qui souhaite devenir actrice.  Son second Talking as Fast as I Can: from Gilmore Girls to Gilmore Girls (and Everything in Between) est un mémoire qui vient tout juste d’arriver en librairie aux Etats-Unis.

Cela coïncide avec l’arrivée de Gilmore Girls : Une nouvelle année sur Netflix. Le service de streaming a ainsi mis en ligne 4 épisodes d’une durée de 90 minutes au sein desquels on reconnecte avec Lorelei, Rory, Emily et les habitants de Stars Hollow après 9 ans d’absence. Quelques acteurs de Parenthood font d’ailleurs une rapide apparition dans ces nouveaux épisodes.

Lauren Graham aura-t-elle l’opportunité de continuer à endosser le costume de Lorelei Gilmore dans les années qui viennent ? Après ce revival, c’est maintenant la question qui se pose, Netflix n’ayant encore rien officialisé sur le sujet. Quoi qu’il arrive, Lauren Graham reste l’une des mères célibataires les plus emblématiques du petit écran.