Dexter

Que seraient nos séries préférées sans un bon petit psychopathe pour ajouter du mystère ou relancer une intrigue ? La plupart ne sont que de passage dans des shows en général policiers (Tooms, le tueur aux maquettes…) mais certains font partie intégrante du casting d’origine quand ils ne sont pas carrément le héros (oui, Dexter, je parle de toi). Mais pourquoi sont-ils aussi méchants ? ? Et bien… parce que !

1/ Kimberly Shaw de Melrose Place (Marcia Cross)

C’est vrai que c’est un peu too much de la mettre avant Dexter mais la particularité de Kimberly c’est que c’est une psychopathe qui s’ignore (la plupart du temps), redevient normale puis développe une nouvelle pathologie. Carrément flippant et aussi tellement soap et fun !

2/ Dexter Morgan de Dexter (Michael C. Hall)

Notre serial-killer préféré est à n’en pas douter la Rolls Royce des psychopathes car il se sait malade, compulsif mais demeure ‘réglo’ dans son schéma de vie (et de mort). Il n’en est que plus fascinant.

3/ Angelus de Buffy contre les vampires (David Boreanaz)

Vampire de son état, il décime les populations avant de se prendre un méchant sort bohémien sur la figure qui lui rend son âme. En tant qu’Angel, il est mortellement ennuyeux, en tant qu’Angelus, c’est un fou dangereux, un sanguinaire qui n’éprouve aucune pitié pour personne. C’est le mal personnifié.

4/ Ben Linus de Lost (Michael Emerson)

On ne peut pas dire que Ben soit un psychopathe au sens traditionnel du terme (si tant est que ce soit possible). Non, Ben est l’imperfection au masculin, un manipulateur extrêmement vicieux dont on ignore vraiment la motivation. Et c’est bien ce qui le rend très effrayant (en plus des yeux globuleux d’Emerson)

5/ Sylar de Heroes (Zachary Quinto)

Avec un style qui lui est propre, il tient la bride haute à ce cher Angelus question mortalité et à Dexter question organisation. Très intelligent, il manipule pour arriver à ses fins ce qui ne le rend que plus dangereux.

6/ Patty Hewes de Damages (Glenn Close)

L’actrice a un bon passif de cinglée en chef mais son personnage de Patty Hewes excelle en la matière. Patty est avocate, ce qui n’aide déjà pas et est avide de pouvoir. Cette femme mi humaine mi démon n’hésite devant rien ni personne quand il s’agit de gagner une affaire. Et s’il lui arrive de craquer, prudence, ce n’est peut-être que de la poudre aux yeux.

7/ Lex Luthor de Smallville (Michael Rosenbaum)

Le fils à papa a beaucoup d’argent mais une case en moins, la faute à un paternel tout aussi cinglé. Il compense son manque de confiance en lui par son argent mais ne parvient jamais vraiment à s’intégrer. Aussi lorsqu’il voit quelque chose de brillant, il le veut à tout prix qu’il s’agisse d’une voiture, d’un OVNI ou… d’un extraterrestre venant de Krypton.

8/ Helena Cain de Battlestar Galactica (Michelle Forbes)

Plus tyran que véritablement psychopathe, Helena Cain est le produit de son passé et des événements survenus dans les 13 colonies. Déjà femme de tête, elle gagne en pouvoir et en dangerosité après l’attaque. Elle abat de sang froid son second qui refuse un ordre direct et se venge de la femme cylon qu’elle aime en la faisant torturer. Charmante, donc !

9/ Atia de Juli de Rome (Polly Walker)

« Atia of the Juliiii, je te maudis » lui assène sa rivale Servilia. Et ce n’est volé. Nièce de César et mère d’Octave, voilà une intrigante comme seules les cours de l’Antiquité ou royales pouvaient en fournir. Assassinats, passages à tabac, chantage, elle commandite tout ce qu’elle peut sans jamais se mouiller. Un génie à sa manière et une vraie garce.

10/ Dan Scott de Les Frères Scott (Paul Johansson)

De simple méchant, il est passé à un niveau au-dessus en tuant son propre frère et faisant accuser quelqu’un d’autre (un ado en plus). Dan psychote un max et c’est à cause du rejet et de la jalousie qu’il a viré timbré.

avatarUn article de .
8 commentaires