Boardwalk Empire: The Birth, High Times, and Corruption of Atlantic City, de Nelson Johnson

6 Oct 2011 à 7:13

Titre : Boardwalk Empire: The Birth, High Times, and Corruption of Atlantic City

Auteur : Nelson Johnson
Editeur : Florent Massot
Nb de pages : 296
Date de publication : 2011
Langue : Français
Prix : 21,50€ (Acheter sur Amazon)

Présentation : Nelson Johnson retrace la vie d’Atlantic City de ses débuts comme tranquille lieu de vacances à aujourd’hui, Mecque du pari, en passant par ses guerres politiques, ses guerres pour le pouvoir, sa chute et sa renaissance.

Avis

Quand HBO a annoncé que Martin Scorsese et Terence Winter développaient une série tirée de Boardwalk Empire, le livre a eu le droit d’être réédité pour que tout le monde puisse découvrir la vie bien remplie d’Atlantic City.

Car si la série débute en 1920 avec la prohibition et se concentre sur Nucky Johnson (Thompson dans la série…), le livre s’ouvre sur le ban de sable infesté de moustiques qu’était Absecon Island avant qu’un certain Jonathan Pitney parvienne à en faire un village de vacances.

Il ne s’agit pas de fiction, mais d’Histoire qui débute à la fin du XIXème siècle avec un médecin ambitieux qui voulait se faire de l’argent et qui peina à trouver quelqu’un d’assez fou pour le suivre. La vie tumultueuse d’Enoch « Nucky » Johnson n’est donc qu’une portion de ce que Nelson Johnson raconte. D’ailleurs, on peut dire que si la série tire son nom du livre, ce dernier ne peut-être crédité que pour avoir fournit l’inspiration, car bien que le show de HBO parle d’une histoire vraie, Nelson Johnson n’entre pas assez dans les détails pour fournir le matériel nécessaire à la création d’une fiction.

Il faut dire que quand on voit la richesse de l’Histoire de la vie d’Atlantic City et la taille du livre, on ne peut pas vraiment être surpris de cela.

En tout cas, cela n’empêche pas Boardwalk Empire : The Birth,… de se révéler assez captivant, en particulier à partir du moment où Louis « The Commodore » Kuehnle s’installe dans le siège du premier véritable Boss de la ville. Il régna pendant 20 ans, posant les bases d’un système que Nucky Johnson, puis Hap Farley, transcenderont.

On ne parle pas de crime organisé, mais d’une ville organisée autour d’un système de répartition du pouvoir qui avait pour but de maintenir la gloire d’Atlantic City. Le vice était une industrie qui vivait en plein jour, avec pignon sur rue, protégée par la police, encouragée par les habitants, car la conjoncture avait fait de ce village de vacances la cour de récréation de Philadelphia et de ses environs. Les touristes affluaient pour parier et s’amuser et AC leur donnait tout ce qu’ils voulaient en échange de leurs dollars.

Mais ce n’était que la face la plus visible des magouilles qui régnaient à Atlantic City, car la corruption y était une façon de vivre et le parti républicain local avait tout pouvoir, contrôlant la machine électorale qui plaça ses pions à tous les étages de l’appareil politique du New Jersey.

Et comme toute histoire de ce genre, il y aura la chute. Les Boss qui tombent – Nucky après pratiquement 30 ans –, la modernité va offrir l’automobile à tout le monde et changer les mentalités, sans parler d’une évolution du confort que la ville ne pouvait affronter, handicapée par une concurrence trop forte et une économie qui n’alla pas dans le sens de ce lieu de villégiature.

Atlantic City renait, comme on le sait aujourd’hui, devenu un paradis pour les casinos, mais la route fut longue.

Boardwalk Empire raconte donc une histoire riche et documentée. Nelson Johnson prend soin d’expliciter les contextes géopolitiques importants, de présenter en détail chaque homme clé, et est tout de même suffisamment concis pour éviter d’ennuyer. Son plus gros défaut est probablement qu’il se répète occasionnellement en réintroduisant des personnes déjà croisées auparavant, comme si chaque chapitre pouvait être séparé pour raconter de son côté son bout d’histoire.

En conclusion, Boardwalk Empire: The Birth, High Times, and Corruption of Atlantic City est intéressant et instructif, mais son intérêt vis-à-vis de la série parait limité, les deux œuvres n’ayant pas du tout la même approche et la même finalité. Il n’en reste pas moins un complément pour ceux qui veulent avoir une vision plus large de la vie des habitants d’Atlantic City, du New Jersey, et des États-Unis.

Le livre Boardwalk empire est disponible à la vente sur Amazon.

Article écrit à partir de la version originale du livre.
Précédemment publié le 20 octobre 2010.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires