3 bonnes raisons de replonger dans Looking pendant l’été

looking-saison-2

Depuis quelques années, les séries américaines se veulent de plus en plus inclusives en termes de visibilité LGBTQ (Lesbienne-Gay-Bi-Trans-Queer). Seulement, si des personnages d’horizons divers et variés peuplent désormais le monde du petit écran de façon plus conséquente, il reste rare que le propos se focalise exclusivement sur eux. En fait, depuis Queer As Folk, il n’y avait pas réellement eu de séries dont l’ambition fut de se concentrer sur les hommes de la communauté LGBTQ.

Looking, création de Michael Lannan et Andrew Haigh (à qui l’on doit l’excellent film Week-end) pour la chaîne HBO en 2016, venait inverser la tendance en explorant le quotidien de trois amis homosexuels dans la ville de San Francisco.

Si la série n’a malheureusement duré que le temps de deux saisons et un téléfilm de conclusion, elle n’en a pas moins été une aventure humaine, romantique et dans l’air du temps. Alors sans plus d’hésitation, voici trois bonnes raisons de découvrir ou se replonger dans Looking pendant la période estivale.

1. La Bande de potes

L’histoire de Looking se concentre avant tout sur Patrick (Jonathan Groff), Agustin (Frankie J. Alvarez) et Dom (Murray Bartlett), trois amis homosexuels qui résident à San Francisco et qui essaient tant bien que mal d’avancer dans leur vie. Si dès le départ, le show rappelle les premières heures de Queer As Folk, il s’avère que l’ensemble s’en détache assez vite pour trouver sa propre signature. En fait, surfant sur la vague réaliste de séries comme Girls, Looking place le spectateur au plus proche de ses personnages, que ce soit dans l’écriture de leur personnalité ou dans les situations qu’ils traversent et qui aident à l’identification.

Cette bande d’amis, ciblant les trentenaires et plus, pourrait très bien être la nôtre sur bien des points. Il n’est ainsi pas question de les présenter faisant face à des épreuves grandiloquentes, mais plutôt de coller au plus proche de la réalité en les plaçant face à toutes ces petites choses de la vie. En cela, il y a presque une certaine inspiration à Sex & The City dans le sens où retrouver Patrick, Agustin et Dom chaque semaine est semblable à ces retrouvailles autour d’un verre avec nos propres amis.

Bien sûr, le tout est romancé et écrit de sorte qu’il y ait des rebondissements, mais même dans le cas où nous n’aurions jamais vécu quoi que ce soit de semblable, il reste difficile de ne ressentir aucune empathie pour ce qu’ils vivent et les imperfections qui les définit.

Looking-group

2. Rêve californien

L’un des aspects qui furent une réelle surprise est l’importance accordée au décor et à l’atmosphère de la série. Ici, il n’est pas question de se contenter d’un environnement créé en studio ou de capitaliser sur des intérieurs modulables et réutilisables, mais de présenter la ville de San Francisco et ses alentours comme une attraction touristique. Pour quelqu’un qui n’a jamais voyagé de ce côté du globe, il s’agit d’une véritable découverte qui attise la curiosité et parvient à vendre cette idée du rêve californien.

Cela ne veut pourtant pas dire que les réalisateurs intervenants ne se concentrent que sur ce qui est beau puisqu’il n’est pas rare de découvrir en même temps que ces plans de paysages à couper le souffle, la réalité d’une ville souillée par le flux humain alors que nos trois amis s’aventurent dans des quartiers moins touristiques. Une fois encore, cela contribue surtout à alimenter ce parti-pris réaliste dont la série ne se détache jamais. Un détail qui n’est peut-être pas le plus mémorable, mais qui aide sans conteste à affirmer le sentiment d’immersion ressenti après avoir vu quelques épisodes.

3. Plan à trois

Bien que Looking cherche avant toute chose à nous parler de manière globale du destin de nos trois amis, il n’en reste pas moins les mésaventures romantiques de Patrick sont le moteur de la série. Si dans l’idée cela a déjà été vu maintes fois, il faut avouer que le triangle amoureux dans lequel il se retrouve rapidement et qui occupe une place importante au cours de la seconde saison n’en est pas moins plaisant à suivre, et trouve une conclusion satisfaisante lors du téléfilm de fin.

Les erreurs de parcours commises par Patrick sont en fait bien moins évidentes qu’elles n’y paraissent et témoignent d’une certaine réalité des relations romantiques homosexuelles. Cela ne veut pas dire qu’elles sont universelles, seulement que la compréhension du personnage de Patrick et cette norme qu’il représente est dissonantes face aux attentes du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. La série pousse ainsi à se questionner sur la manière dont nous définissons le couple et les échanges romantiques et cela, peu importe notre orientation sexuelle.

looking-kiss

Conclusion

Looking possède assez de qualités en termes de narration et d’ambiance pour être la parfaite série à rattraper pendant la période estivale. Même si des séries comme Sense8, ou plus récemment Pose, explorent des thématiques LGBTQ fortes, en réponse à une prise de conscience et une curiosité mondiale, Michael Lannan et Andrew Haigh parviennent sans grand mal à nous transporter dans leur univers et prouvent qu’il n’est pas nécessaire d’user de trop d’artifices pour raconter une histoire à la fois touchante et engagée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link