Lynette et Tom, les inséparables de Desperate Housewives

Lynette et Tom : Les inséparables de Desperate Housewives

saint-valentinL’AMOUR EST DANS L’AIR QUAND VIENT LA SAINT VALENTIN. POUR LA SECONDE ANNÉE CONSÉCUTIVE, CRITICTOO CÉLÉBRÈ LA FÊTE DES AMOUREUX EN TOURNANT CES PROJECTEURS VERS EUX, ET TOUT PARTICULIÈREMENT VERS 6 D’ENTRE EUX QUI ILLUSTRENT QUE LA ROMANCE A LA TÉLÉVISION PREND DES FORMES AUSSI DIVERSES QUE LES RELATIONS QUE L’ON Y TROUVE.

Lynette et Tom, Susan et Mike, Gaby et Carlos, Bree et Orson etc. De tous ces couples qui auront marqué les huit saisons de Desperate Housewives, le couple phare est sans conteste celui formé par Lynette et Tom.

Parents de quatre puis de « six » enfants, Lynette et Tom incarnent parfaitement le couple normal, réaliste, auquel il est possible de s’identifier. Leurs problèmes reflètent la plupart du temps ceux qu’une famille classique peut se heurter et ne sont en rien aussi abracadabrantesques que ceux rencontrés par leurs voisins et c’est aussi pour ça qu’on les aime tant.

Au cours des premières saisons, ils ont – tout comme leurs amis – fait face à de nombreux conflits, essentiellement en lien avec le domaine professionnel. L’envie de Lynette de ne pas se résumer seulement à son rôle de mère au foyer s’opposa régulièrement au refus de Tom de voir sa virilité et son rôle de maître de maison remis en cause par les ambitions de sa femme et son caractère dominant. S’ils finissent toujours par s’entendre et par trouver un compromis, tout en gérant les maladresses de l’un et de l’autre, la longévité de la série a fini par avoir raison d’eux. J’aimerais m’attarder plus particulièrement sur leur séparation en saison sept et leurs retrouvailles un an plus tard. Pourquoi ? Parce que les scénaristes, même s’ils se sont montrés quelque peu paresseux au fil du temps, ont réussi à amener avec brio une storyline de long cours qui n’était pas des plus aisés, séparer les inséparables de Desperate Housewives !

Ainsi, après six saisons où ils auront subi de nombreux remous tels que la découverte de Kayla, la fille de Tom, et surtout de sa mère, Nora ; l’arrivée de Rick au restaurant pour remplacer Tom blessé et son flirt avec Lynette ; les manigances de Kayla pour se débarrasser de Lynette en la faisant passer pour maltraitante ; la nouvelle grossesse de Lynette et la perte de l’un de leurs jumeaux ; ou encore la vieille coucherie entre Renee et Tom. Le couple aura fini par subir ce qui leur a pendu au nez à de nombreuses reprises : la séparation.

Au cours de la seconde partie de la septième saison Tom, poussé par Lynette, accepta un travail bien rémunéré aux responsabilités nombreuses. Cette intrigue marqua le début de la descente aux enfers du couple, les scénaristes s’évertuant progressivement à défaire les liens qui les unissent non sans écorcher Lynette et la rendre difficilement supportable. Si Tom a lui aussi eu ses périodes difficiles, lors de la reprise de ses études notamment, il faut bien reconnaître ici que Lynette, en véritable maniaque du contrôle, finit par épuiser son mari en concentrant tous ses défauts et ses travers sur lui. C’est ainsi que Come On Over For Dinner (7.23) sonna le glas de leur couple et donna lieu à la scène la plus triste et la plus émouvante de leur histoire. Doug Savant et la brillante Felicity Huffman délivrent une performance formidable et bouleversante qui sonne d’une justesse et d’un réalisme incroyables. Le point d’orgue étant l’utilisation par Lynette du mot « relief/soulagement » qui résonne encore dans mes oreilles et me fait toujours le même effet plusieurs années après.

Avec une saison huit annoncée comme la dernière, il était hors de question de voir Lynette et Tom ne pas obtenir leur happy end. D’ailleurs, cela n’aurait jamais traversé l’esprit de personne, n’est-ce pas ? Si Lynette ne se donnait jamais vraiment la peine de passer à autre chose, Tom tenta en vain de tourner la page avec la charmante Jane. Les voir séparés fut l’occasion d’explorer avec intérêt de nouvelles dynamiques et permit d’apporter un vent de fraîcheur sur leurs storylines habituelles. Toute la saison aura été construite de façon à nous conduire à la scène clichée, mais non moins romantique, de leurs retrouvailles qui clôtura Give Me The Blame (8.22), l’avant-dernier épisode de la série.

Lynette et Tom reflètent parfaitement la réalité du mariage, pour le pire comme le meilleur. Ils nous auront fait vibrer pendant huit années de Desperate Housewives au rythme de leurs aventures, qu’elles soient familiales, amicales ou bien professionnelles, en incarnant non sans une bonne touche d’humour le couple en proie aux doutes, aux difficultés, aux peines et aux joies. Faire le choix de passer sa vie aux côtés d’une même personne, de faire des projets, de fonder une famille avec elle, n’est pas un long fleuve tranquille. Lynette et Tom en sont l’exemple parfait. Et bien qu’il s’agisse ici d’une fiction, ils nous auront prouvé si besoin est que se battre au quotidien pour surmonter les difficultés et ne pas abandonner à la première embûche en vaut la peine.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link