C’est le 9 octobre 1985 que FOX fit ses débuts. À cette époque, la chaine ne diffusait cependant pas de séries en primetime. Il faut alors attendre le 5 avril 1987 pour qu’elle se mette à en proposer une première. Après cela, elle en lança une nouvelle par semaine.

Tout commença ainsi avec Mariés, deux enfants – ou Married… with Children en version originale.

Si vous n’êtes pas familier avec cette comédie, elle suivait les incorrigibles Bundy. Nous avions le père, Al (Ed O’Neill), qui était le joueur star de l’équipe de football de son lycée, mais qui n’a rien fait de sa vie après cela. Il est devenu un vendeur de chaussures aigri qui désespère que sa femme, Peggy (Katey Sagal), se lève du canapé pour faire quelque chose dans la maison. Pour ne rien aider, sa fille ainée — Kelly (Christina Applegate) — est aussi attractive qu’elle est stupide, et son fils — Bud (David Faustino) — est également un loser en devenir, plus intéressé par développer ses talents de séduction que par ses études, malgré son potentiel.

Pour compléter le tableau, nous avons les voisins. Marcy (Amanda Bearse) est une féministe qui déteste Al, tandis que son mari Steve (David Garrison) est un banquier qui n’arrête pas de se laisser entrainer dans les mauvais plans d’Al. Plus tard, Marcy divorcera et se remariera avec Jefferson (Ted McGinley), un bon à rien qui est plus ou moins l’opposé de Steve.

Techniquement, Mariés, deux enfants n’a jamais été un méga hit. La série souffrit justement d’être là aux débuts de la chaine, avant qu’elle n’ait réellement établi un réseau de stations affiliées. Cela n’arrêta cependant pas les Bundy qui aidèrent FOX à faire parler d’elle, même si ce ne fut pas nécessairement à l’aide d’une bonne presse.

Tous ceux qui ont vu au moins un épisode de la comédie créée par Michael G. Moye et Ron Leavitt le savent, l’humour était aussi irrévérencieux que possible. Al Bundy était juste offensant. Les seuls personnages actuels avec lesquels on pourrait le comparer sont animés et sont également nés le siècle dernier — Cartman dans South Park ou encore Peter Griffin dans Family Guy. Aujourd’hui, il est inimaginable de retrouver un tel énergumène dans une série diffusée en primetime sur un des grands networks. Pourtant, c’est bien là que l’on trouvait Mariés, deux enfants et cela ne passa pas inaperçu, notamment par Terry Rakolta.

Mère de famille engagée, Terry Rakolta envoya son premier courrier de protestation à FOX après que ses enfants aient regardé un épisode de la sitcom dans lequel Al était basiquement Al, faisant des blagues à caractères sexuels de mauvais gout. Elle se lança alors dans une campagne de boycott et réussit à faire bannir un épisode et à éloigner quelques sponsors.

Ironiquement, cela fit suffisamment de bruit pour que la popularité de la série grandisse et FOX en tira donc plus de profits qu’autre chose.

Dans le même esprit, avant d’entrer en guerre ouverte contre Family Guy, le célèbre groupe conservateur qui milite pour la censure de programmes jugés inadaptés pour la famille, le Parents Television Council, fit ses armes en 1995 en désignant Mariés, deux enfants comme étant la pire émission à la télévision.

À ce niveau, la sitcom s’approchait de plus en plus de sa conclusion. Elle s’acheva en effet en 1997 après 11 saisons.

Le fait qu’un show comme Mariés, deux enfants puisse non seulement voir le jour, mais devenir l’une des plus longues sitcoms de son temps vient justement du fait qu’elle est la série qui fit de FOX ce qu’elle est devenue.

Sans véritables moyens financiers, la seule chose que pouvait alors offrir Garth Ancier — débauché de NBC pour développer les programmes de la chaine — pour attirer des créateurs était simplement une liberté totale. Au point de départ, Michael G. Moye et Ron Leavitt n’étaient pas intéressés par donner le jour à une nouvelle comédie familiale avec de bonnes valeurs, ils ont dès lors profité de l’absence totale d’intervention du network pour donner le jour à l’antithèse de ce qu’ils en étaient venus à détester.

Les Bundy avaient donc des problèmes financiers, leur mariage était imparfait et les enfants n’étaient pas partis pour réussir.

Mariés, deux enfants n’avait pas non plus beaucoup d’avenir, mais son succès changea ça, jusqu’au moment où FOX décida qu’il était peut-être bon de s’en débarrasser. Ainsi, après le départ de Garth Ancier, la chaine commença à intervenir, à imposer de la censure. Les créateurs ont progressivement perdu du plaisir qu’il retirait à faire leur travail et cela ne s’est pas arrangé quand le network posa des résultats à atteindre dans les audiences. La série passa alors de justesse le cap de la saison 10 et Michael G. Moye — qui était tout seul aux commandes à ce niveau — décida de partir. La saison 11 fut plus difficile que jamais à mettre en boite et, même si tout le monde savait que la conclusion approchait, l’annulation fut révélée bien après la fin du tournage, lorsque le dernier épisode fut présenté comme étant un series finale.

Il y a trois décennies, FOX n’était rien et Mariés, deux enfants l’aida à devenir quelque chose tout en faisant rire des millions de spectateurs. Une décennie plus tard, la série se retira, jetée comme une malpropre par la chaine, mais elle avait laissé une empreinte indélébile sur le petit écran américain et son succès en syndication lui permit de rester dans la conversation pendant des années après cela.

Mariés deux enfants - Intégrale des 11 saisons
List Price: EUR 50,16
Price: EUR 29,99
You Save: EUR 20,17
Price Disclaimer