Marvflix : le classement des saisons Marvel/Netflix, du meilleur au moins super-héroique

L’univers Marvel sur Netflix — connu sous le nom de Marvflix — approche dangereusement de sa fin. Le service de vidéo à la demande a annoncé plusieurs annulations, alors que cette année 2019 sera marquée par de nouvelles saisons de The Punisher et Jessica Jones qui sont officieusement les dernières à ce stade.

Lancé en 2015 avec la première saison de Daredevil, le Marvflix a permis d’imaginer l’univers super-héroique Marvel sur le petit écran sous un angle plus urbain et personnel, loin des catastrophes et menaces intergalactiques du MCU sur grand écran.

Cependant, chaque super-héros (et son antagoniste) n’a pas défendu sa ville/son quartier avec la même verve et le même niveau d’excellence. Par conséquent, l’équipe de Critictoo s’est prêté au difficile exercice du classement, du meilleur du Marvflix au moins convaincant :

 Daredevil Saison 1

Après avoir connu une adaptation cinématographique contestée, le justicier aveugle de Hell’s Kitchen voit ses origines et son histoire remises au goût du jour pour une série télévisée, la première associant Netflix et Marvel. C’est par elle que tout a commencé, elle a posé la première brique de l’univers urbain, sombre et violent, mais aussi terriblement humain du Marvflix. À la fois perfectible et enthousiasmante, cette saison 1 de Daredevil nous introduisait ainsi un Matt Murdock rongé par une rage et une culpabilité qui le pousse à vouloir faire justice, à protéger un quartier et ses habitants délaissés contre les Wilson Fisk de ce monde. Même après l’introduction des autres super-héros, elle reste celle qui a montré tout le potentiel qui existait sur le petit écran pour ces héros de quartiers. – Carole

Jessica Jones Saison 1

Après Daredevil, le Marvflix reste à Hell’s Kitchen, mais change radicalement de ton. Dans une ambiance crasse digne d’un film noir, on s’intéresse à la vie des vraies gens du MCU, les dommages collatéraux d’une guerre d’ego entre demi-dieux. On suit Jessica Jones, une journaliste aux tendances autodestructives plusieurs fois fracassée par la vie, mais animée d’une foi indéfectible en l’être humain et d’un profond besoin de justice. Ses pouvoirs sont ici presque anecdotiques. Le surnaturel est, avec Jessica Jones, un biais parfaitement utilisé pour traiter de sujets difficiles et lourds tels que le viol, l’alcoolisme ou la dépression. La force de la série réside également dans son antagoniste, le terrifiant et manipulateur Killgrave. Après Wilson Fisk, Marvel confirme pour les vrais méchants : fini les blockbusters, il faut se tourner vers le petit écran. – Ilona

Daredevil Saison 2

Lors de sa seconde saison, Daredevil a su capitaliser sur les éléments convaincants de son univers pour lui offrir une expansion bienvenue. Ainsi, Matt Murdock, secondé par Foggy et Karen, fait tout son possible pour arrêter Frank Castle dans sa quête de vengeance. Si cela permet d’introduire le personnage qui aura le droit, lui aussi, à sa propre série ensuite, cette nouvelle dynamique réussit avant tout à explorer la psyché des personnages avec brio. Ce qui est rapidement confirmé par l’arrivée d’Elektra Natchios, autre figure emblématique du comics et fantôme du passé de Matt Murdock. Le seul point regrettable est que malgré une maîtrise d’un bout à l’autre de son histoire et de ses personnages, les développements faits à propos de La Main sont un peu en deçà de ce à quoi la série nous a habitués. Il n’en reste pas moins que Daredevil saison 2 s’en sort avec les honneurs. – Cyril

Daredevil-Saison 2
List Price: EUR 19,99
Price: EUR 10,99
You Save: EUR 9,00
Price Disclaimer

The Punisher Saison 1

Le projet The Punisher n’avait rien d’une évidence. D’une part, le personnage de Frank Castle introduit dans la saison 2 de Daredevil avait-il la carrure d’être le centre d’une série ? D’autre part, la violence inhérente au personnage allait-elle être conservée par Netflix ? La réponse à ses deux questions est oui. C’est sans concession que The Punisher fait avancer un récit crépusculaire ou les fantômes hantent les personnages. La création de Steve Lightfoot scrute les angoisses d’une Amérique pré-Trump et pourtant asphyxiées par la violence. La guerre et ses traumatismes, le terrorisme ou même l’extrémisme sécuritaire faisant voler en éclat la notion de bien et de mal, autant de thématiques qui irriguent cette première saison plus audacieuse que ce qu’il n’y paraît. – Thibault

The Defenders

Les crossovers de l’Arrowverse étant toujours une réussite malgré la qualité variable des séries le composant, on pouvait s’attendre que The Defenders soit une réelle explosion de qualité, entre batailles épiques, bons mots et développements pour les personnages de cet univers Marvflix. La réponse est quelque peu mitigée : on s’ennuie dans les deux premiers épisodes qui servent d’introduction géante à ce qui va se passer ensuite alors que la série ne fait que huit épisodes ! Une fois les héros rassemblés, l’action démarre et elle est franchement bonne. C’est toujours agréable de voir Luke et Jessica, tout comme Misty et Colleen. Mais l’ensemble reste imparfait, avec une méchante mal utilisée et le plus gros temps d’antenne accordé à Iron Fist, de loin le personnage le plus creux du lot. Bilan ? Une mini-série divertissante, mais qui n’est clairement pas à la hauteur de son potentiel. – Nicolas

Luke Cage Saison 1

Introduit dans Jessica Jones, Luke Cage s’est rapidement émancipé du statut de simple intérêt amoureux pour se dévoiler comme un personnage empreint de paradoxes et sacrément efficace. Malheureusement, sa super-force ne suffit pas et son interprète Mike Colter porte péniblement sa série solo à bout de bras. Le gros problème de Luke Cage est son rythme lent et irrégulier qui rend le visionnage difficile. L’intrigue retombe également dans des schémas ultra-classiques et redondants. Ces échecs narratifs sont d’autant plus dommage qu’en ce qui concerne le fond, Luke Cage possède un supplément d’âme qu’on voit trop peu à la télévision. La série fait par exemple un formidable travail de valorisation de la population de Harlem en mettant en avant non pas sa diversité, mais sa culture et son ambiance si particulière. Luke reste également un héros attachant et finement écrit, probablement le plus classiquement super-héroïque de toutes les productions Marvflix. – Ilona

Jessica Jones Saison 2

Dans un parti pris audacieux — aucun grand vilain —, la seconde saison de Jessica Jones est avant tout un combat entre l’héroïne et son passé. Une idée séduisante sur le papier, puisqu’apparaissant comme la seule solution pour faire avancer son personnage. Malheureusement, ce que la série tend à gagner en profondeur, elle le perd en rythme. C’est finalement une sensation d’ennui qui pointe le bout de son nez. Les écueils des productions Marvel ressortent ici, avec son format de 13 épisodes mal exploités, avec des intrigues secondaires ayant un peu trop pour but de simplement gagner du temps, aider à étirer la trame principale qui n’est pas assez étoffée pour justifier de durer si longtemps. Dans cette amère déception, Krysten Ritter reste charismatique et la série brosse toujours un portrait subtil de sa tête d’affiche. Espérons que la saison 3 — et dernière ? — saura rattraper tout cela. – Thibault

Jessica Jones-Saison 1
Price: EUR 10,98
Price Disclaimer

Daredevil Saison 3

Matt aura clairement été le plus impacté par les événements de The Defenders. Alors que tout le monde le pense mort, il tente de se reconstruire — physiquement et psychologiquement. Son ennemi principal Wilson Fisk en profite pour manipuler à tous les étages de la justice et sortir de prison. Il développe par ailleurs une alliance avec Benjamin Poindexter, un agent au passé trouble dont l’instabilité psychologique n’a d’égale que son talent à toucher sa cible avec n’importe quel objet. Si cette saison 3 fait la part belle à la construction (ou reconstruction) de ses personnages, Matt en tête, mais également Poindexter ou Karen à travers l’exploration de son passé, l’ensemble se montre redondant avec les manipulations de Fisk et manque cruellement du Démon de Hell’s Kitchen. Sans oublier, un problème de rythme qu’on retrouve dans bon nombre des saisons Marvflix. On ne peut néanmoins que regretter l’annulation de la série puisque cette saison se termine sur la promesse d’un affrontement bien plus épique. — Aline

Iron Fist Saison 1

Danny Rand est un peu l’outsider de la bande. Héritier d’un empire industriel, tout le monde pense qu’il est mort depuis bien longtemps dans un crash d’avion avec ses parents. Recueilli par une communauté secrète où il a acquis sa maîtrise du kung-fu et un étrange pouvoir, « l’iron fist », Danny revient à New York 15 ans après sa disparition. Alors que tous les héros du Marvflix sont caractérisés par leur noirceur et les démons qui les rongent, Danny dénote de par son optimisme teinté de naïveté. Si le héros en agace certains, c’est plutôt l’éparpillement qui dessert la saison. Entre les Meachum et leurs secrets qui n’ont pas envie de rendre à Danny ce qui lui revient, le passé du jeune homme à K’un-Lun et les agissements de la Main, on ne souffre pas des problèmes de rythme habituels, mais d’un manque de ligne directrice. – Aline

Luke Cage Saison 2

Quasiment tout en bas de ce classement, Luke Cage saison 2 a vite fait de me faire abandonner tout espoir pour la série. Certains choix dans la première saison inspiraient peu confiance, et la saison 2 a continué sur la pente descendante. Pourtant, le méchant nommé Bushmaster est particulièrement imposant et charismatique. Le problème dans cette saison n’est pas à chercher du côté de ce vilain, mais d’à peu près tout le reste. Luke Cage n’a jamais été aussi antipathique, Claire est sous-utilisée et tout ce qui touche à Mariah est devenu sans intérêt. La série, pourtant pleine de potentiel, est devenue une coquille vide, sans intérêt. – Nicolas

Iron Fist Saison 2

Si The Defenders a permis de lancer Matt Murdock vers de nouveaux développements, ce n’est pas trop le cas pour Danny Rand dont l’optimisme n’a d’égal que sa bêtise. La Main n’est désormais plus une menace, mais l’« Iron Fist » continue son combat dans les rues de New York pour mettre un terme aux guerres de gangs.  L’arrivée de Davos, une figure de son passé à K’un-Lun, vient cependant compliquer la tâche à notre héros qui n’a d’autre choix que de remettre en question la légitimité de son don. Autant le dire tout de suite, la seconde saison d’Iron Fist est loin d’être très passionnante, malgré un rythme plus soutenu et une intrigue globalement plus intéressante. S’il est plaisant que Danny soit moins le centre de toutes les attentions, au profit de personnages comme Colleen Wing ou les Meachum, l’ensemble est malheureusement trop superficiel. Rien des enjeux ou des développements apportés n’est assez substantiel pour justifier leur existence et certaines voies empruntées par l’équipe créative sont clairement des loupés, comme tout ce qui touche à Mary Walker. La série n’aura pas de troisième saison et cela est probablement pour le mieux. – Cyril

Et vous, quelles sont vos saisons préférés du Marvflix ?

 

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link