8 mauvais personnages qui ont sévi dans de bonnes séries

Comme le Cousin Oliver nous l’a prouvé, on peut attribuer à un personnage la chute d’une série TV. Tous ne sont bien évidemment pas du calibre de cette petite tête blonde qui fut une véritable catastrophe ambulante pour la famille du Brady Bunch.

Reste qu’il n’y a rien de pire qu’un mauvais personnage dans ce qu’on qualifiera de bonne série. Ce dernier peut alors faire chuter la qualité générale d’une œuvre, au point que son départ ne peut être perçu que comme un soulagement.

Cependant, rien n’assure qu’un mauvais personnage ne sera présent que pour quelques épisodes. Celui-ci prend parfois la forme d’un parasite et se retrouve à rester bien longtemps, voire jusqu’au bout !

Il existe tout de même une sorte de hiérarchie pour le mauvais personnage, faisant que certains se révèlent tragiquement plus marquants que d’autres. Voici donc 8 personnages qui ont gâché une série. Malheureusement, cette liste n’est pas exhaustive.

Nick Saverese (Marc Warren) dans The Good Wife

Au début de la saison 4 de The Good Wife, le couple King se décide enfin à lever le voile sur le passé de Kalinda (Archie Panjabi) et le résultat fut plus que discutable. C’est ainsi que Marc Warren endosse pendant plusieurs épisodes le rôle de Nick, le mari de l’enquêtrice avec lequel elle entretient une relation plutôt malsaine et très mal expliquée. En fait, tout ce qui va entourer Nick sera assez mal fouillé, le tout étant plus une question d’attitude qu’autre chose. On ne peut pas trop en vouloir à Marc Warren qui se voit offrir du matériel assez répétitif, mais il faut reconnaitre que cela a fait baisser le niveau général de la première partie de saison 4 de façon bien malheureuse.

Joseph “Joey” Quinn (Desmond Harrington) dans Dexter

À la fin de la seconde saison de Dexter, il a fallu que l’on dise au revoir au Sgt. James Doakes (Erik King), l’un des meilleurs personnages de la série. Pour le remplacer, et ainsi devenir le partenaire de Deb (Jennifer Carpenter), le détective Joey Quinn a fait son apparition. Au lieu de relever le challenge et d’être à la hauteur de son prédécesseur, Quinn s’est progressivement enfoncé dans une vacuité effarante, enchainant les storylines plus mauvaises les unes que les autres. Desmond Harrington — et son interprétation apathique — ne fut pas d’une grande aide pour compenser ce que les scénaristes avaient en stock pour son personnage.

Detective Rene Sheppard (Michael Michele) dans Homicide

Pour sa septième et dernière saison, Homicide a vu l’ajout, entre autres, à son casting de Michael Michele dans la peau de l’enquêtrice Rene Sheppard. Elle était là pour aider à rendre la série plus « sexy », ce qu’elle n’était pas vraiment. Pour le coup, elle avait bien du mal à trouver une légitimité dans l’univers du show — qui ne délivrera pas de toute façon une saison 7 vraiment mémorable. Elle a juste participé à faire baisser le niveau général en ne servant aucun but précis et elle prouve, à elle seule, qu’il était temps d’arrêter.

Oliver Trask (Taylor Handley) dans The O. C.

Durant la saison 1 de The O. C., Marissa rencontre Oliver chez son psy et elle se lie d’amitié avec lui, oubliant le lieu où elle l’a rencontré. C’est digne de Tony Soprano, si ce n’est que les scénaristes du show ne sont pas David Chase. On se retrouvera là avec un des personnages les plus marquants de la série pour les pires raisons possible. En tout cas, il fut difficile de rester insensible à ce personnage aussi cliché qu’irritant, mais qui n’aura pas apporté que du mal. Après tout, il y avait quelqu’un vers qui canaliser toute sa haine, vu que c’était plus ou moins son rôle. Enfin, il n’aura pas totalement réussi, car cela ne rendait pas service à Marissa qui était juste stupide pour ne se rendre compte de rien.


The Sand Snakes dans Game of Thrones

Lorsque Jaime Lannister part pour Dorne en compagnie de Bronn en saison 5 de Game of Thrones dans le but de ramener Myrcella auprès de sa mère, rien ne pouvait nous préparer aux fameuses Sand Snakes, les filles d’Oberyn Martell. Si celui-ci s’était illustré au cours de son court passage dans la série, on pourrait en dire autant de ses progénitures, mais pour les pires raisons qui soient. Si une intrigue peut parfois demander du temps avant de définitivement prendre forme, celle de Dorne ne sera jamais parvenue à justifier son existence, et aura été une accumulation de mauvaises idées symbolisées à la perfection par les Sand Snakes.

Jimmy Lishman (Justin Chatwin) dans Shameless US

Selon les dires de Maxime, ce n’est déjà pas facile d’être un Gallagher, mais cela signifiait-il que cette pauvre Fiona devait vraiment s’acoquiner avec Jimmy ? Il est apparemment une véritable tête à claques qui ne se gênera pas pour faire la morale à Fiona — à une époque où elle n’était pas encore en pleine période autodestructrice — et occupera tragiquement du temps d’antenne avec des intrigues sans intérêts (le trafic de drogue notamment).

Russell Corwin (Ben Foster) dans Six Feet Under

Russell Corwin ou la caricature de l’artiste torturé (et hipster) par Six Feet Under. On peut sûrement discuter des choix douteux de Claire Fisher en matière d’hommes, mais il n’y a pas besoin de s’étendre sur le poids mort qu’était Russell. Ben Foster aura tout fait pour embrasser les pires traits de la personnalité du personnage, d’abord sexuellement ambigüe avant d’embrasser sa bisexualité et la bouteille d’alcool. Au fond, je tends à supposer qu’il était là pour nous offrir la pire représentation possible du milieu de l’art, où la jalousie et le sexe ne font pas bon ménage.

Mandy Hampton (Moira Kelly) dans The West Wing

Nous sommes au début de The West Wing aka À la Maison Blanche et Aaron Sorkin n’a pas encore trouvé le parfait équilibre narratif pour que tout ses personnages soient à leur place. Ce problème s’illustre avec force à travers Mandy qui occupe le poste de White House Media Consultant durant 22 épisodes. C’est beaucoup, car il est difficile de ne pas se demander à quoi Mandy pouvait vraiment bien servir, au point qu’elle en devienne tout simplement encombrante. Pour cette raison, elle disparaitra sans laisser de traces et personne ne s’en est plaint.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link