Alors qu’il fêtera bientôt ses 30 ans de carrière, Neil Patrick Harris ne chôme pas. Il reste en effet un acteur prolifique, autant à la télévision qu’au théâtre et au cinéma. On profite donc de sa participation à la série Netflix, Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, pour revenir sur sa carrière.

Né le 15 juin 1973 à Albuquerque au Nouveau-Mexique, Neil Patrick Harris fut découvert par le dramaturge Mark Medoff alors qu’il participait à un camp de vacances dédié au théâtre. Medoff lui offrit ainsi son premier rôle dans Clara’s Heart (Le secret de Clara) face Whoopi Goldberg. Sa prestation ne passa pas inaperçue, puisqu’il décrocha sa première nomination aux Golden Globes.

Un docteur de génie

Difficile de faire un début de carrière plus détonnant pour un jeune acteur, mais ce n’était bien que le commencement. L’année suivante, il endossa le rôle du Dr. Doogie Howser dans la série Doogie Howser, M.D. de Steven Bochco et David E. Kelley. En plus d’une seconde nomination aux Golden Globes, Neil Patrick Harris en retira une notoriété qui lui permit clairement d’avoir la carrière qu’il a à présent. Il joua ainsi pendant 4 saisons (97 épisodes) ce jeune génie de la médecine.

Durant cette même période, entre 1989 et 93, en plus de terminer le lycée avec les honneurs, le jeune acteur a également eu le temps d’apparaitre dans d’autres séries en guest star. On pu ainsi le croiser dans Code Quantum, Arabesque, The Simpsons ou encore Blossom. Après cela, il enchaina des téléfilms.

Neil Patrick Harris ne retrouve cependant pas le succès immédiatement à la télévision. D’ailleurs, aussi bonne qu’elle fût, la comédie Stark Raving Mad — dans laquelle il jouait l’éditeur du romancier excentrique Ian Stark joué par Tony Shalhoub — fut annulée au bout d’une saison.

Au-delà de la télévision

C’était en 1999-2000. À ce stade de sa carrière, l’acteur avait déjà diversifié ses activités. En 1997, il avait en effet fait ses débuts sur les planches dans la comédie musicale Rent avant d’enchainer avec Romeo and Juliet. Dans ce domaine, sa consécration arriva en 2003 dans Cabaret aux côtés de Deborah Gibson et Tom Bosley.

Du côté du cinéma, Neil Patrick Harris n’était pas très actif à l’époque. Son rôle le plus marquant reste ainsi dans Starship Troopers, avant qu’il fasse des étincelles en 2004 dans le film culte Harold & Kumar Go to White Castle. Dans celui-ci, il joue une version fictionnelle déjantée de lui-même et recommencera d’ailleurs dans les deux suites (en 2008 et 2011).

L’acteur ne manquait jamais de travail, se mettant même à prêter sa voix dans des séries animées, tout en continuant à apparaitre en guest star dans diverses séries (Will & Grace, Ed, Touched By an Angel, Boomtown, Numbers, Law & Order: Criminal Intent et plus encore). Néanmoins, cela ne lui redonna pas la reconnaissance qu’il avait connue à ses débuts de carrière. Bien entendu, le vent tourna en 2005.

The Bro Code
Price: EUR 10,50
Price Disclaimer

Les années Barney Stinson

Après la fin de Friends, tous les grands networks cherchaient la prochaine série entre amis qui séduirait les Américains. CBS lança ainsi How I Met Your Mother en 2005. Elle ne devint pas un succès instantané, mais cela changea progressivement, en partie grâce au personnage legen… wait for it… dary ! de Barney Stinson joué par Neil Patrick Harris, forcément.

Pendant 9 saisons pour un total de 208 épisodes, l’acteur incarna donc ce rôle aujourd’hui culte qui lui permit d’ailleurs de décrocher 4 nominations aux Emmy Awards. Cela dit, les 5 statuettes qu’il remporta n’étaient pas pour ce rôle, mais pour sa participation à un épisode de Glee et, surtout, pour son travail de chef de cérémonie pour les Tony Awards.

Neil Patrick Harris resta en effet actif sur les planches. Il mit d’ailleurs en scène le retour de la célèbre comédie musicale Rent en 2010 pour une durée limitée.

Durant ses années sur How I Met Your Mother, il continuait donc à diversifier ses talents et les plateformes qu’il utilisait pour les montrer. On put ainsi le retrouver sur internet dans le désormais célèbre Dr. Horrible’s Sing-Along Blog réalisé par Joss Whedon.

En 2012, il récidiva avec Neil’s Puppet Dreams qu’il co-créa avec son mari, David Burtka, et Janet Varney sous la bannière de la Jim Henson Company. Nommée pour un Webby Award, cette petite comédie nous plongeait dans les rêves de Neil qui était donc plein de marionnettes.

L’après How I Met Your Mother

C’est en 2014 que How I Met Your Mother s’est terminée et ce fut une année une fois de plus chargée pour Neil Patrick Harris. Il dirigea au théâtre la pièce Nothing to Hide et retourna même sur les planches dans le revival de Hedwig and the Angry Inch dans lequel il tenait le premier rôle – une prestation qui lui permit de recevoir un Tony Award.

L’acteur contempla également la possibilité de devenir animateur de talk-show. Tout d’abord, il se vit offrir le poste de David Letterman à la tête du célèbre Late Show de CBS, puis il fut suggéré à la place de Craig Ferguson qui quitta à son tour son Late Late Show.

Il refusa, mais animer une émission n’était cependant pas exclu, surtout après avoir été juge invité dans Under The Gunn et RuPaul’s Drag Race. Il avait, quelques années plus tôt, filmé un pilote pour une adaptation du jeu télévisé anglais The Game.

Ce n’est donc pas surprenant qu’il se retrouvât en 2015 avec sa propre émission de variétés, Best Time Ever with Neil Patrick Harris – version américaine de la Britannique Ant & Dec’s Saturday Night Takeaway.

Une carrière bien remplie

Cela ne l’empêcha par ailleurs pas de retrouver Ryan Murphy quelques années après Glee. Cette fois, il est guest star dans deux épisodes d’American Horror Story: Freak Show – et décroche une nomination aux Saturn Awards pour ce rôle.

Ce n’est cependant pas son travail le plus marquant de ces dernières années, car sa participation à l’adaptation cinématographique de Gone Girl réalisée par David Fincher lui offre un rôle surprenant, dans le bon sens du terme.

Il est indéniable que Neil Patrick Harris est non seulement toujours très occupé, mais il n’a de cesse de se trouver là où on l’attend le moins. C’est ainsi qu’il devient le nouveau Comte Olaf pour la version série des Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, marchant dans les pas de Jim Carrey et se réappropriant le rôle en y ajoutant son style unique.

Au-delà du show-business

Si on voulait entrer dans les détails, couvrir avec précision la carrière de Neil Patrick Harris rôle après rôle, apparition après apparition, cela demanderait un temps fou. Lui, il ne semble jamais en manquer.

En plus de son travail au théâtre, à la télévision et au cinéma, il est aussi associé à un très grand nombre de fondations et d’organisations caritatives – trop pour qu’on les liste ici. N’oublions pas également qu’il est aujourd’hui père de 2 enfants et qu’il se prépare à lancer cet automne The Magic Misfits, une nouvelle série littéraire pour jeunes.

Neil Patrick Harris est indiscutablement l’un des touche-à-tout les plus actifs qui soit depuis des années et cela ne semble pas près de s’arrêter.