Nikola Tesla (Jonathon Young) dans Sanctuary

Après la fin de Stargate, Amanda Tapping a retrouvé le scénariste Damian Kindler sur une autre production de genre (canadienne) avec Sanctuary. D’abord websérie, elle a évolué pour devenir une série télévisée qui fut diffusée sur Syfy entre 2008 et 2011. L’histoire nous plongeait dans un monde peuplé de créatures uniques que le docteur Helen Magnus — à la tête du Sanctuary Network — traque pour leur venir en aide et leur offrir un refuge.

Mélangeant créatures folkloriques avec des figures historiques, Sanctuary possèdera une galerie de personnages secondaires marquants au sein de laquelle Nikola Tesla se sera offert une place de choix. Comme son nom l’indique, le personnage est basé sur l’inventeur et ingénieur américain d’origine serbe. Connu principalement pour avoir œuvré dans le domaine de l’électricité, on a également pu le croiser dans Les Enquêtes de Murdoch ou encore dans le long-métrage Le Prestige (alors incarné par David Bowie).

Le Nikola Tesla qui nous intéresse ici est magistralement interprété par Jonathon Young (que l’on a pu retrouver dans Impastor depuis). Alors étudiant à Oxford durant la période victorienne, il forme avec Helen Magnus, John Druitt, Nigel Griffin et James Watson un cercle privé appelé The Five. Ensemble, ils ont l’ambition d’élargir leur connaissance du monde physique en employant des méthodes peu conventionnels. C’est ainsi qu’après s’être procuré du sang de vampire qu’elle pense doté de propriétés miraculeuse, Magnus crée un sérum qui dotera chaque membre d’une capacité particulière, en plus d’une forme de longévité leur assurant de vivre plus longtemps.

C’est ainsi que Tesla découvrit qu’il descend d’un vampire. L’injection activa le gène et le dota alors, en plus de l’immortalité, de crocs, d’un pouvoir régénérant, d’une grande agilité et de la possibilité de se déplacer rapidement. Helen développa ensuite un médicament spécial pour contrôler sa soif de sang. En dehors de ces caractéristiques très vampiriques, il a aussi la capacité de jeter des flux d’électricité à volonté.

Si le statut vampirique de Tesla va connaitre quelques épreuves au cours de la série, le personnage va rester fidèle à lui-même d’un bout à l’autre, alors même que l’on en apprend un peu plus sur lui. Sans doute possible, c’est sa personnalité qui le rend complètement charmant, réellement drôle et catalyseur des meilleures situations.

Helen : Nikola Tesla, you always did know how to get attention.

Le caractère de Tesla est un peu un paradoxe, l’homme ayant des humeurs changeantes. Il est autant capable d’agir par orgueil que pour aider quelqu’un – même s’il ne l’admettra pas forcément. Son époque d’origine explique son côté réservé et sophistiqué, ainsi que son style vestimentaire. Tesla est un gentleman qui est aussi imbu de sa personne. Son génie a fait croitre son ego et il aime rappeler qu’il est juste supérieur aux autres. Il cherche également à dépasser ses limites, parfois sans prendre en compte les conséquences — et il en paiera le prix. Pour autant, c’est un homme qu’il est possible de raisonner et qui peut être d’une aide inestimable.

Malgré les multiples mauvaises décisions qu’il a pu prendre, Helen est alors toujours là pour l’aider et a démontré qu’elle tenait vraiment à lui. Car aussi agaçant qu’il puisse être, Tesla est naturellement imprévisible et encore plus charmant.

You will be killed in less than three minutes. signed, Nikola Tesla. P.S. You look hot.

Le comportement paradoxal du scientifique-vampire s’exprime parfaitement aux côtés d’Helen Magnus, qu’il admire et dont il est clairement épris. Pour autant, il peut très bien s’amuser à flirter avec elle pour obtenir ce qu’il veut que chercher à la tuer si cela peut servir sa cause. Il faut dire que Tesla va tenter à plusieurs reprises de ramener les vampires à la vie, cela faisant plus ou moins partie de son plan de conquête du monde. J’ai bien précisé qu’il avait un égo, et il est énorme !

C’est souvent dans ces excès que Tesla se révèle d’ailleurs le plus charmeur et exubérant. Plein de malice, il manie les mots pour se sortir des pires situations, et il est difficile de ne pas se prendre à ce jeu. Ainsi, il apporte aisément une bonne dose d’humour quand il est présent, malgré le fait que ses divers échecs ont fini par le pousser à avoir un regard plus amer sur le monde qui l’entoure. Pour compenser, l’influence d’Helen sur sa personne se fait plus palpable à force que la série avance – même s’il peut reprendre ses vieilles habitudes très vite.

Sur les 59 épisodes qui composent Sanctuary, Nikola Tesla sera apparu dans seulement 17. On pourrait croire que ce fut plus, et cela en dit long sur le charisme du personnage qui occupe alors une place plus que privilégié dans l’histoire de la série – et dans le cœur du téléspectateur.

Sanctuary - Saison 4
List Price: EUR 20,06
Price: EUR 19,99
You Save: EUR 0,07
Price Disclaimer