Olivia Dunham : L’agent spécial badass de Fringe

26 Fév 2018 à 15:00

Entre l’exubérant Walter et le mystérieux Peter, on en oublie presque que l’histoire incroyable que nous raconte Fringe est avant tout celle d’Olivia, celle grâce à qui l’aventure commence et sans qui rien n’aurait été possible. Incarnée pendant cinq saisons par la très talentueuse et trop sous-estimée Anna Torv, l’agent spécial du FBI Olivia Dunham est recruté par Philip Broyles pour faire partie de la Division Fringe et enquêter sur des évènements en apparence surnaturels qui sont liés à des expériences et dérives scientifiques. Elle sera alors amenée à sauver le monde à de nombreuses reprises, et ce, toujours avec la même humilité.

Une véritable héroïne de science-fiction

Agent du FBI douée dans son job, Olivia Dunham peut compter sur son instinct ainsi que sur sa mémoire photographique pour mener à bien les missions. Son sens aigu de la justice et son besoin pathologique de sauver tout le monde font qu’elle n’hésite jamais à dégainer et à enfoncer des portes s’il le faut. Très loin de la femme forte tournée en demoiselle en détresse pour faire la part belle au héros masculin, Olivia ne perd jamais la face, même dans les situations les plus désespérées dont elle se sort la majorité du temps toute seule.

Suite à des expériences menées par le scientifique « fou » Walter Bishop lorsqu’elle était enfant, Olivia a développé des capacités hors du commun qu’elle découvrira au fil de la série. Télékinésie, pyrokinésie, hypersensibilité, téléportation entre les mondes, voici un maigre échantillon des compétences qui seront plus d’une fois des atouts majeurs de la division Fringe. Ces pouvoirs incontrôlables et éreintants sont probablement la plus grande faiblesse d’Olivia. Elle va devoir apprendre à les utiliser et à assumer cet aspect unique d’elle-même. Elle qui souhaite tellement se fondre dans la masse doit se rendre à l’évidence que ce ne sera jamais possible.

Les blessures du passé

Si la description laisse à penser que la jeune femme est une sorte de super-héroïne invincible, il n’en est rien. C’est d’ailleurs la peur qui est le moteur de ses capacités, et c’est en appréhendant les émotions qui l’envahissent qu’elle va progressivement reprendre le contrôle de sa vie. D’un naturel réservé et professionnel, Olivia filtre beaucoup ce qu’elle ressent et s’exprime relativement peu. Cela explique que les scènes où elle lâche prise et se laisse aller soient d’une grande intensité et nous touche profondément.

Sa personnalité quelque peu abîmée et fragile est le résultat d’un passé difficile dont elle a réussi à se relever, mais qui a laissé indéniablement des traces. Fille de militaire, elle a été traînée de ville en ville jusqu’au décès de ce dernier. C’est ensuite à sa mère de succomber à la maladie quelques années plus tard, juste assez pour laisser à un beau-père violent et alcoolique l’occasion de faire suffisamment de dégâts. Dotée d’une incroyable envie de s’en sortir, Olivia devient l’adulte forte et responsable que l’on connaît, mais conserve une sensibilité exacerbée et une peur irrationnelle de l’abandon.

De la découverte d’elle-même à la recherche du bonheur

Fringe explore avec beaucoup de talent la façon dont notre vécu nous forge et son impact sur notre personnalité. Lorsque l’histoire de la série prend de l’ampleur pour nous plonger dans l’exploration d’un univers parallèle, toutes ces problématiques peuvent être contemplées à travers Olivia et son alter ego.

Celle que l’on nomme Fauxlivia pousse à porter un regard différent sur le personnage. Cette version alternative du personnage (la meilleure d’après elle) a été bien plus épargnée par la vie. Elle est ainsi une femme plus souriante, plus légère, moins renfermée et son comportement et ses relations tranchent radicalement avec celle de notre Olivia. De cette rencontre découle un véritable parcours initiatique qui aidera Olivia à s’ouvrir aux autres, et plus spécialement à Peter.

Le début de la relation entre Olivia et Peter a été relativement conflictuel, mais très vite s’installent le respect, la confiance et enfin une profonde amitié. Malgré le chaos environnant, leur histoire semble être une évidence. Complémentaires sur tous les fronts, ils sont plus forts à deux. Cependant, comme rien n’est jamais simple, ils auront multiples obstacles à surmonter. Dans tous les cas, Peter est celui qui a redonné à Olivia le goût à la vie et elle est — littéralement — son point d’ancrage dans l’univers.


Au final, Olivia nous bouleverse par sa sincérité, sait faire de ses failles des atouts et se relève de chaque épreuve qu’elle doit surmonter. Au milieu de la tempête qu’est Fringe, entre les monstres, les doubles, les trous dans l’espace-temps, Olivia Dunham est une force tranquille qui brille par son humanité.

Tags : Fringe Anna Torv moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link