Pourquoi regarder One Day at a Time, la comédie Netflix qui mélange tradition et modernité ?

Dans les années 70, Normal Lear était un producteur incontournable de la comédie américaine sur le petit écran avec ses sitcoms aussi drôles que socialement pertinentes. À côté d’All in the Family et ses spin-offs, One Day at a Time était l’un de ses succès, connue en France sous le titre Au fil des jours, et il lui offre désormais un remake sur Netflix avec un twist.

À 94 ans, le producteur n’a rien perdu de son talent et sait toujours bien s’entourer. Il s’adjoint donc les services d’un autre vétéran, Mike Royce (Everybody Loves Raymond) et de Gloria Calderon Kellett (iZombie) pour rajeunir son show.

Cette nouvelle One Day at a Time a le même pitch de départ que l’originale. C’est une sitcom suivant une mère célibataire divorcée et ses deux enfants. Ce qui change est qu’il est ici question d’une famille cubaine et que la mère est une vétérane qui a servi en Afghanistan.

On retrouve alors Justina Machado dans le rôle de Penelope Alvarez qui tente d’élever du mieux qu’elle peut ses enfants, Elena (Isabella Gomez) et Alex (Marcel Ruiz), avec l’aide de sa mère cubaine, Lydia (Rita Moreno) et de son logeur, Schneider (Todd Grinnell).

Une comédie qui a des choses à dire

S’il faut quelques épisodes pour que les scénaristes trouvent un bon rythme comique qui s’accorde au mieux avec les talents de ses acteurs, la touche Normal Lear est immédiatement reconnaissable et s’impose sans trop de fioritures. Les scénarios s’attaquent de front à des sujets contemporains et importants.

One Day at a Time s’intéresse ainsi à la culture cubaine, sa place dans la société américaine et l’entretien de ses traditions. On y ajoute un peu de religion, mais également une critique du système d’assistance aux vétérans et des observations assez justes sur la manière d’élever des adolescents aujourd’hui.

Des rires aux larmes

Avec trois générations sous un même toit, les perspectives se heurtent, mais tout est quand même bon pour rire… et pour pleurer. Pratiquement tous les épisodes parviennent à délivrer l’humour à bonnes doses sans sacrifier les moments touchants. Plus on avance, plus les rires sont nombreux et les émotions sont fortes.

Il faut dire que, entre la légendaire Rita Moreno qui occupe ici une place en or et Justina Machado qui trouve finalement un rôle qui lui va comme un gant, nous avons deux actrices qui parviennent à jouer sur tous les tableaux avec une facilité étonnante. Le reste de la distribution n’est pas non plus à négliger, la jeune Isabella Gomez vole régulièrement la vedette à ses ainées avec le coming out de son personnage qui est développé progressivement sur la saison, tandis que Todd Grinnell parvient à faire de son rôle plus caricatural un élément clé du show.

Une identité forte

D’ailleurs, les personnages s’éloignent rapidement des stéréotypes de départ et des clichés avec lesquels les scénaristes aiment jouer pour mieux les dénoncer — en particulier en ce qui concerne la culture cubaine. Dans ce registre, One Day at a Time trouve une identité assez unique, confirmant une fois de plus qu’il y a beaucoup à tirer de la représentation des minorités aux États-Unis sur le petit écran.

À l’image de The Carmichael Show par exemple, One Day at a Time renoue donc avec ce qui fit le succès des vieilles productions de Lear en offrant à la formule une cure de jouvence qui fait plaisir à voir. Dans la forme, le multi-caméra est peut-être figé, mais cela ne veut pas dire que le fond l’est tout autant. Entre les rires, les sujets pertinents et les émotions fortes, cette première saison est une belle réussite.

Une saison 2 de One Day at a Time a officiellement été commandée et arrivera en 2018 sur Netflix.


Déjà publié en mai 2017, cet article est aujourd’hui remis en avant à l’approche de la diffusion de la saison 2 de One Day at a Time qui arrive le vendredi 26 janvier 2018 sur Netflix. Vous avez donc le temps de la rattraper !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link