15 personnages de séries dont le nom est (en partie) un mystère

10 Juin 2016 à 14:00

Personnages nom mystère

Docteur, mais Docteur Qui ? C’est la question qui est en partie au cœur de cette liste qui revient sur une sélection de personnages dont le nom est (en partie) un mystère. En effet, les personnages qui peuplent notre petit écran n’ont pas toujours un titre, un nom et un prénom défini — à l’image de Miss Parker dans Le Caméléon ou encore Turtle dans Entourage, où il faudra attendre la saison 5 pour le découvrir.

Voici donc une  sélection de personnages qui ont su conserver une part du mystère jusqu’au bout – ou presque :

Darla dans le Buffyverse

Julie Benz alias Darla dans Buffy/angel

Plus d’un personnage dans le Buffyverse n’a pas un nom complet. Dans le cas de Darla, ce nom lui a été donné par le Maitre. Son nom avant qu’elle ne devienne vampire est donc inconnu et elle-même ne s’en souvient pas. Dans le cas d’Angel, on finira par apprendre qu’il s’appelait Liam lorsqu’il était mortel.

Le voile sera levé pour d’autres personnages une fois le show terminé. C’est le cas pour Faith dont le nom de famille (Lehane) n’est pas utilisé dans la série. De même, Joss Whedon a révélé plus tard que Spike/William avait Pratt comme patronyme.

Agent 99 dans Get Smart (Max la Menace)

Agent 99 de Get Smart

Incarnée par Barbara Feldon, Agent 99 est donc une espionne de talent dans la série Get Smart ou Max La Menace qui garde son nom secret. Il est parfois supposé qu’elle s’appellerait Susan Hilton, mais ce n’est en vérité qu’un alias. De même, Max l’appelle Ernestine dans un épisode où il la console, et 99 pointe qu’elle aimerait que ce soit vraiment son nom. L’absence de nom de l’Agent 99 est un running gag dans la série qui s’invite même le jour de son mariage où quelqu’un éternue au moment où son nom est prononcé.

Agent 99 n’est pas la seule de la série dont on ne connait pas vraiment le nom. C’est également le cas de leur Chef qui aura révélé son nom – Thaddeus – seulement pour une raison de sécurité nationale. La plupart des agents sont identifiés par leur numéro, à l’exception de l’Agent Larabee (dont le numéro est inconnu).

Captain Jack Harkness dans Torchwood

Jack Harkness (John Barrowman) de Torchwood

Quel est le nom du Doctor ? En voilà une question qui existe depuis bien longtemps maintenant et il n’est pas le seul du Whoniverse dans ce cas-là.  Apparu pour la première fois en 2005 dans Doctor Who, Captain Jack Harkness (incarné par John Barrowman) sera ensuite à la tête du spin-off Torchwood. C’est alors au sein de celle-ci que l’on découvrira que Jack Harkness n’est ainsi pas son véritablement nom, mais qu’il a pris l’identité d’un soldat américain. Une manière de maintenir ou d’accentuer l’aura de mystère entourant le personnage.

Fez dans That ’70s Show

That '70s Show'

On pourrait s’imaginer que Fez est un prénom dans That ’70s Show, mais c’est en fait un raccourci pour Foreign Exchange Student. Son identité ne sera jamais révélée, le personnage révélant son nom dans une scène flashback où une sonnerie de classe couvre alors ce qu’il dit. L’acteur Wilmer Valderrama prononçait à ce moment-là les noms des membres du casting. Quoi qu’il en soit, son nom étant trop long, ses amis décident de l’appeler Fez.

Gorge Profonde dans The X-Files

Gorge Profonde et Fox Mulder dans The X-Files

Deep Throat en version originale, Gorge Profonde est un surnom qui titre son origine de l’informateur de l’affaire du Watergate. Ce personnage incarné par Jerry Hardin aide Mulder dans ses enquêtes au début de The X-Files avec des rencontres similaires à celles décrites par le journaliste Woodward. S’il est insinué que Mulder connait son identité, son prénom (Ronald) nous sera révélé lors d’un flashback en saison 4 par l’homme à la cigarette.

Dans un esprit très conspirationniste, multiples personnages de The X-Files ne sont pas nommés et sont souvent connus que par un surnom tels que Mr. X, The Grey-Haired Man, Second Elder, Third Elder, Toothpick Man, etc.

John Doe dans John Doe

Dominic Purcell

Se composant d’une seule saison, John Doe mettait en scène Dominic Purcell dans le rôle d’un homme qui ne se souvient pas de son nom ni de son passé. Il tente donc de découvrir la vérité au fil des épisodes, mais son nom reste cependant un mystère. Même l’équipe créative n’était pas encore arrivée au point de lui en choisir un. Il restera donc John Doe jusqu’au bout, qui est le nom utilisé par les forces de l’ordre lorsqu’ils font référence à un homme dont le nom n’est pas connu – qu’il soit vivant ou mort.

M. Big dans Sex and the City

M. Big (Chris Noth) dans Sex and The City (le film)

L’homme qui fait battre le cœur de Carrie Bradshaw dans Sex and The City se dissimule derrière un surnom qui pour but de mieux s’emparer de l’idéal masculin qu’il représente pour l’héroine. Pour cette raison sûrement, le voile est levé d’abord dans le final de la série où l’on apprend le prénom du personnage incarné par Chris Noth. Il n’y a plus de raison de maintenir un quelconque mystère une fois que le couple existe vraiment et le film donnera ainsi son nom complet.

Cappie dans Greek

Scott Michael Foster est Cappie dans Greek

Interprété par Scott Michael Foster, Cappie est l’un des personnages principaux de la série Greek – un membre de la fraternité Kappa Tau Gamma. C’est par choix personnel qu’il n’utilise pas son nom, souhaitant éviter le ridicule. Il sera d’ailleurs victime de chantage, avec un personnage le menaçant de révéler son nom à tout le monde. Celui-ci finira par être révélé dans l’ultime épisode et le nom de Cappie est  Captain John Paul Jones.

Notons qu’il n’est pas le seul dont le nom n’est pas connu pendant la majorité de la série, c’est également le cas pour Beaver qui se nomme en vérité Walter Boudreaux, une information révélée un peu avant la fin.

Pour les fans, rappelons que Freeform (ancienne ABC Family) a annoncé une réunion Greek.

Spartacus dans Spartacus

Spartacus (Serie)

Quel est le nom de Spartacus ? S’agit-il d’ailleurs de son nom ou a-t-il été rebaptisé ? L’histoire (la vraie) étant imprécise sur le sujet, la série a donc embrassé cet aspect du personnage. D’abord incarné par Andy Whitfield (puis par Liam McIntyre), Spartacus devient donc un symbole. Lorsqu’il tente au début de donner son véritable nom, il se voit couper la parole à chaque fois pour signifier que celui-ci appartient au passé. Il est Spartacus !

Sophie Devereaux dans Leverage

Gina Bellman dans Leverage

Les femmes de Leverage aiment maintenir le mystère. D’abord Parker est une enfant qui a grandi dans le système et n’a pas d’autres noms et n’a pas besoin de plus en tant que voleuse.

Ensuite, Sophie Devereaux (Gina Bellman) est simplement l’alias préféré de cette femme spécialisée dans le vol d’œuvres d’art et l’imposture. C’est en saison 2 que l’on apprend que Sophie n’est pas son vrai nom. Nate tente de le découvrir en saison 3 – tous les autres membres de l’équipe le connaissant. Apparemment issue de la noblesse anglaise, sa tante l’appelle Charlotte. Dans le final, Nate l’appelle Laura bien qu’elle dise qu’il ne s’agit pas de son nom.

Lucas Hood dans Banshee

Banshee - Saison 3

À l’image de Captain Jack Harkness, le personnage incarné par Anthony Starr prend l’identité de quelqu’un qui a existé. C’est d’ailleurs le point de départ de Banshee qui s’est achevée récemment. Venant tout juste de sortir de prison, notre voleur de haut rang se fait passer pour Lucas Hood, le nouveau shérif du comté fictif de Banshee après avoir assister à son meurtre. Il est aussi connu sous le nom de Soldier Boy, John Smith et Julius Bond.

Banshee - Saisons 1 et 2 [Blu-ray]
List Price: EUR 20,79
Price: EUR 20,79
Price Disclaimer

Numéro 6 dans The Prisoner

The Prisoner (Le Prisonnier)

« Je ne suis pas un numéro ! Je suis un homme libre ! » n’aura cessé de répéter Numéro 6, ce mythique personnage incarné par Patrick McGoohan dans la tout aussi mythique série Le Prisonnier. Son identité ne sera bien évidemment jamais révéler pour mieux véhiculer les grandes thématiques du show qui aura traité entre autres de l’opposition entre l’individualisme et le collectivisme, des abus de l’éducation, du conditionnement psychologique et, il va de soi, de la dépersonnalisation de l’individu. On ne connaitra pas non plus le nom d’autres résidents du village qui pouvaient toujours se consoler avec des tenues vestimentaires tout à fait mémorables.

Harold et Cie dans Person of Interest

Person of Interest Saison 5

Rien d’étonnant pour une série qui s’intéresse de près à la notion de vie privée que l’identité de ses personnages ne soit pas étalée au grand jour. Avec le temps, il a été confirmé qu’Harold (Michael Emerson) était bien le prénom de l’inventeur de la Machine, mais son nom de famille reste un mystère. Il en est de même pour John qui utilise Reese en tant qu’Alias. Dans un esprit similaire, le second d’Elias fut appelé Scarface pendant très longtemps, jusqu’à ce qu’on apprenne qu’il se nomme Anthony.

The Middleman dans The Middleman

The Middleman (Matt Keeslar)

Derrière le nom et le costume du Middleman se cache donc un homme, ou devrais-je dire plusieurs, car il n’y a pas eu qu’un seul Middleman. Celui qui nous préoccupe (joué par Matt Keeslar) fut Navy Seal et c’est l’information la plus précise que l’on possède de lui. Son identité ne devait pas rester secrète, car elle devait être dévoilée dans le 13e épisode non produit, et se trouve donc finalement dans le comic book qui sert de conclusion à la série.

The Man in Black dans Lost

L'homme en noir dans Lost (titus Welliver)

Dans une série qui s’est construite sur le mystère, il n’est pas trop étonnant d’y avoir un personnage qui ne possède pas de nom. Si The Man in Black (Titus Welliver) est à la fois un ennemi, un frère, un monstre, et bien d’autres choses encore, son ambivalence le place au-dessus de toute identification explicitée par un nom précis qui aurait eu pour conséquence de le démystifier. Enfin, le nom de The Man in Black a récemment été révélé dans une petite vidéo vers laquelle je vous renvoie pour découvrir le fin mot de l’histoire (ou pas).

Jane Doe dans Blindspot

Blindspot Saison 1 - Jaimie Alexander

Comme John Doe en son temps, la Jane Doe de Blindspot (Jaimie Alexander) reprend connaissance en ayant perdu la mémoire – mais avec des tatouages sur tout le corps. Ces derniers sont des indices que le FBI utilise pour traquer et arrêter des criminels alors que la jeune femme tente d’en découvrir plus sur qui elle est. Pour le moment, les révélations de la première saison n’ont pas fourni à Jane une véritable identité.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link