Portrait Acteur : Elijah Wood

avatarun article de :
publié le :
28 août 2012 à 8:30
votre opinion :
2 commentaire

Elijah Wood

Connu auprès du grand public pour être Frodo Baggins dans la trilogie The Lord of the Rings (Le Seigneur des Anneaux), Elijah Wood tient actuellement le premier rôle de la comédie noire de FX, Wilfred. Il y incarne Ryan, un avocat qui, après avoir tenté de se suicider, se met à voir Wilfred, le chien de sa voisine, sous la forme d’un homme dans un costume de chien. Alors que la saison 2 est en cours de diffusion sur la chaine américaine, c’est l’occasion pour revenir sur la très longue carrière de l’acteur.

Elijah Jordan Wood est né le 28 janvier 1981 à Cedar Rapids, dans l’Iowa. Il est le second d’une famille de trois enfants. Sa carrière démarre très tôt, en 1988, après le déménagement de sa famille à Los Angeles. Là, il va faire le modèle et des publicités commerciales. C’est Paula Abdul qui lui offre sa première percée : il apparait dans le clip Forever Your Girl, réalisé par David Fincher. Au cinéma, sa carrière débute officiellement avec un petit rôle dans Back to the Future Part II (Retour vers le futur 2 – 1989). Il enchaine plusieurs téléfilms, dont Child in the Night, pour lequel il décroche sa première nomination au Young Artist Award.  C’est le début de la reconnaissance, l’acteur ayant à ce jour remporté 18 prix et été nommé 31 fois à de multiples cérémonies. Il attire encore plus l’attention en jouant le fils d’Aidan Quinn dans Avalon (1990), troisième film de la trilogie Baltimore de Barry Levinson qui fut nominé aux Oscars.

publicite

Il enchaine donc très vite les rôles, faisant ainsi de lui un enfant star. Il côtoie Melanie Griffith et Don Johnson dans Paradise (1991) ; il se retrouve face à Mel Gibson et Jamie Lee Curtis dans Forever Young (1992) ; il partage l’affiche de Radio Flyer avec Joseph Mazzello ; et il est le personnage principal de The Adventures of Huck Finn (Les aventures de Huckleberry Finn – 1993), qui adapte le fameux roman.

De là, il alterne entre les premiers rôles et d’autres moins importants, mais qui aide à consolider sa réputation. Si North (L’irrésistible North -1994) de Reiner est un échec, The War (À chacun sa guerre – 1994), un drame familial avec Kevin Costner dans la peau d’un père de famille de retour du Vietnam est accueilli chaleureusement.

Wood fait une petite pause, avant d’aller nager avec les dauphins dans Flipper (1996) – qui se trouve être la raison pour laquelle il a accepté de jouer dans le film. Il décroche ensuite sa cinquième nomination au Young Artist Award, avec le drame The Ice Storm (1997), où il incarne le fils tourmenté de Sigourney Weaver.

Il enchaine avec deux succès commerciaux qui ont certainement aidé à le rendre connu sur la scène internationale. Les astéroïdes menacent sérieusement la Terre en 1998 et si Armageddon s’est fait un trou dans la culture populaire, Deep Impact (1998) avait préparé le spectateur à la catastrophe ; c’est donc dans celui-ci qu’on retrouve Elijah Wood. Plus tard, il est dans The Faculty (1998), un teen movie d’horreur réalisé par Robert Rodriguez, dans lequel il affronte des aliens aux côtés de Josh Hartnett.

Tous ces rôles ont permis à l’acteur de se construire une carrière solide, alors qu’il n’a pas encore 20 ans. Pour lui, tout va changer à 18 ans, quand il décroche le rôle de sa vie, celui de Frodo Baggins dans la trilogie de Peter Jackson qui adapte le Seigneur des Anneaux au cinéma. L’aventure commence en 1999 et se termine en 2003. Trois longs-métrages plus tard au succès critique et public incontestable, des jeux vidéos où il prête sa voix, et des figurines à son effigie, Elijah Wood sera à tout jamais Frodo pour des millions de gens. Il réendosse d’ailleurs le costume pour The Hobbit, dont le premier film sort fin 2012.

Après cette massive expérience cinématographique, l’acteur décide d’orienter sa carrière vers un cinéma indépendant – ou au moins, loin du blockbuster. Son premier rôle marquant qui fait suite à la trilogie le signifie clairement : il incarne un technicien qui efface de pénibles souvenirs dans l’excellent Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004), signé Michael Gondry avec Kate Winslet et Jim Carrey. Il retrouve de nouveau Robert Rodriguez pour l’adaptation du comic book de Frank Miller, Sin City (2005), dans lequel il ne laisse pas indifférent.

Il reprend ensuite les devants, en étant la tête d’affiche de deux films indépendants. D’abord, dans le sombre Hooligans (2005), où il joue un jeune américain qui se laisse entrainé par la violence des supporters d’une équipe de football ; ensuite, avec Everything is Illuminated (Tout est illuminé – 2005) où il incarne un jeune juif à la recherche de la femme qui a sauvé son grand-père durant la Seconde Guerre mondiale.

Elijah Wood sera de nouveau premier rôle en 2007, avec le thriller The Oxford Murders (Crimes à Oxford). Enfin, en chair et en os, car il va prêter sa voix en 2006 à Mumble, le pingouin du dessin animé Happy Feet. Le film au message écologique très prononcé a eu le droit à une suite en 2011. L’acteur présentera d’ailleurs l’émission Saving a Species : The Great Penguin Rescue pour Discovery Kids Channel.

Il poursuivra dans le registre animé avec 9 (Numéro 9 – 2009), de Shane Acker, où il est Numéro 9, une poupée qui fait partie des derniers survivants sur la planète et qui cherche à échapper à une machine folle. Entre temps, il aura par ailleurs prêté sa voix à Spyro, de la série de jeu, The Legend of Spyro.

En plus de ses activités d’acteur, Elijah Wood est aussi un passionné de musique. Il lance en 2005 son label Simian Records, s’est aussi bâti une réputation en tant que DJ et participe régulièrement à des clips vidéos – dont le dernier en date est Make Some Noise des Beastie Boys en 2011.

Cela nous ramène donc à Wilfred, qui correspond aussi au premier rôle de régulier de l’acteur dans une série télévisée. Lancée en 2011, il s’agit d’une adaptation du show australien au titre éponyme créée par Jason Gann qui travaille sur cette version américaine sur laquelle il endosse encore le costume du chien.

Le tournage de Wilfred ne devant pas occuper beaucoup de temps, cela laisse largement la possibilité à Elijah Wood de poursuivre ses diverses activités artistiques et de jouer dans d’autres projets. Il est, entre autres, apparu dans la dernière adaptation en date de Treasure Island et a aussi tourné dans Maniac (2012), remake du film d’horreur du même nom des années 80.  Comme dit plus haut, il est aussi retourné en Nouvelle-Zélande, pour The Hobbit.

L’acteur possède donc, à 31 ans, une longue et riche carrière qui lui a déjà valu d’être honoré d’un Midnight Award au San Francisco International Film Festival. Il est aussi impliqué dans multiples causes caritatives, et surtout The Art of Elysium, où il a été à plusieurs reprises DJ pour des évènements organisés pour lever des fonds à destination d’enfants gravement malades.

Aller plus loin …

Lire le bilan de la saison 1 de Wilfred
Se procurer un film avec Elijah Wood

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
101 queries. 0,795 seconds.