Portrait Acteur : Jeremy Piven

10 Août 2011 à 8:10

Présent au générique d’Entourage sur HBO depuis 2004, Jeremy Piven est un acteur comblé à la carrière riche. N’oublions pas qu’avant d’être l’agent névrosé de célébrités et grossier que nous connaissons tous, la marche vers le succès de Jeremy Piven fut longue et difficile, couronnée tout de même par une série de prestigieuses récompenses, rendant incontournable cet acteur profondément inclassable.

Né le 26 juillet 1965 à New York, Jeremy Piven est le fils de l’acteur Byrne Piven et de l’actrice Joyce Hiller Piven. Diplômé de l’Evanston Township High School, dans l’Illinois, il fait ses premières armes en tant que comédien à l’Harand  Theater Camp d’Elkhart Lake, mais aussi au Piven Theatre Workshop, fondé par ses parents. Il fit d’ailleurs sur cette scène la rencontre de Kate Walsh ou encore de John Cusack.

Sa carrière prend véritablement son envol en 1986 avec le tournage de deux comédies pour adolescents : Lucas de David Seltzer et One Crazy Summer de Savage Steve Holland. Jeremy Piven retrouve son ami John Cusack dans deux films : Say Anything (1989) de Cameron Crowe et  The Grifters (1990) de Stephen Frears. En 1992, après avoir participé à des films notables tels que The Player (1992) de Robert Altman, Bob Roberts (1992) de Tim Robbins ou encore Singles (1992) de Cameron Crowe, il se tourne vers le petit écran et décroche un rôle secondaire dans la comédie de HBO, The Larry Sanders Show. Celle-ci narre le quotidien peu banal d’un présentateur de talk-show américain. Jeremy Piven y tient le rôle de Jerry Capen, un scénariste excessif dont la vie s’écroulera. Il est ainsi évincé de la série dès la seconde saison, mais sera tout de même de retour dans le show lors de son ultime saison en 1998.

Entre temps, il apparait dans un épisode de Seinfeld et dans deux de Chicago Hope avant de devenir régulier dans une autre sitcom NBC, Pride & Joy, qui ne fonctionna pas et ne dura que six épisodes. Il y jouait un mari qui restait à la maison pendant que sa femme (Caroline Rhea) travaillait.

Suite à cet échec, on pourra le voir dans le film Heat (1995) de Michael Mann avant qu’il rejoigne avec succès la sitcom Ellen. Dans cette dernière, il interprète durant trois saisons Spence Kovak, cousin d’Ellen Morgan (Ellen DeGeneres), libraire trentenaire à la vie sentimentale chaotique – un rôle qu’il tiendra également dans Grace Under Fire, The Drew Carey Show et Coach à l’occasion de crossovers.

Après l’arrêt d’Ellen, il reste sur ABC et obtient le premier rôle de Cupid, la comédie romantique de Rob Thomas dans laquelle Jeremy Piven est Trevor Hale, un homme qui prétend être Cupidon, le Dieu de l’amour, et qu’il doit unir 100 couples sans son arc et ses flèches pour pouvoir rejoindre l’Olympe. Après une saison légèrement écourtée, c’est l’annulation.

C’est donc du côté du cinéma que sa carrière va reprendre, John Cusack et Piven se retrouvent en 1997 dans Grosse Pointe Blank de George Armitage, avant de croiser une nouvelle fois sa route en 2001 dans Serendipity de Peter Chelsom. Devenus inséparables, ils s’associent pour fonder, un an plus tard, la New Criminal Theater Company. Mais, Jeremy Piven a également su se construire en tant qu’acteur, sans être dans l’ombre perpétuelle de Cusack : Kiss the Girls (1997) de Gary Fleder, Very Bad Things (1998) de Peter Berg, Rush Hour 2 (2001) de Brett Ratner, Black Hawk Down (2001) de Ridley Scott, ou encore Scary Movie 3 (2003) de David Zucker.

Cela dit, c’est vraiment la série Entourage (HBO), créée en 2004 par Doug Ellin, et produite par Mark Wahlberg qui le propulse de nouveau sur le devant de la scène. Jeremy Piven campe le rôle d’Ari Gold, l’agent odieux et sans scrupules de l’acteur Vincent Chase (Adrian Grenier) qui tente de faire carrière à Hollywood, en compagnie de ses deux amis d’enfance, Eric et Turtle, mais aussi avec son demi-frère ainé, Johnny « Drama ». La performance de Jeremy Piven a été saluée par les critiques, ce qui lui a permis de remporter durant trois années consécutives (2006-2007-2008) l’Emmy award du meilleur second rôle masculin dans une série télévisée, mais aussi, en 2008, le Golden Globe de meilleur acteur dans un second rôle dans une série, une minisérie ou un téléfilm. Malgré le succès d’Entourage, l’acteur ne laisse pas pour autant tomber le cinéma. Jeremy Piven enchaîne les apparitions entre autres dans de multiples productions, comme Two for the Money (2005) de D. J Caruso, Smokin’Aces (2006) de Joe Carnahan, The Kingdom (2007) de Peter Berg, ou encore RocknRolla (2008) de Guy Ritchie. En août 2011, l’acteur Jeremy Piven sera à l’affiche de Spy Kids 4 : All the Time in the World de Robert Rodriguez.

Du côté de sa vie privée, Jeremy Piven, aussi surnommé The Piv, proclame être un juif bouddhiste. En 2006, il a entrepris un voyage en Inde où il explora la culture et la religion du pays pour un documentaire de la chaine Discovery, Jeremy Piven’s Journey of a Lifetime.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires