Noah Wyle, d’Urgences à Falling Skies

avatarun article de :
publié le :
20 août 2015 à 20:16
votre opinion :
0 commentaire

Noah Wyle

Voilà maintenant deux bonnes décennies que Noah Wyle est présent sur notre petit écran. Avec la fin annoncée de Falling Skies sur TNT qui se profile à l’horizon, le moment est plus qu’opportun pour revenir sur la carrière de l’acteur.

Noah Strausser Speer Wyle est né en 1971 à Hollywood, en Californie (USA) de Marjorie Speer, une infirmière en orthopédie, et de Stephen Wyle, un ingénieur dans le domaine de l’électricité. C’est cependant du côté de ses grands-parents qu’il faut s’orienter pour trouver l’origine de sa fibre artistique, puisque Frank et Edith Wyle sont les fondateurs du Craft and Folk Art Museum à Los Angeles.

Noah Wyle s’est en tout cas tourné vers le théâtre durant ses études. Il partit ainsi un été à Chicago pour suivre une formation à l’université de Northwestern, avant de revenir en Californie avec des projets de mise en scène ambitieux. Après avoir terminé le lycée en 1989, il suit des cours de comédie auprès de Larry Moss, tout en travaillant en tant que serveur dans des restaurants. Cela fut rapidement payant, puisqu’il obtint son premier (petit) rôle à la télévision en 1990, dans la minisérie Blind and Faith qui fut diffusée sur NBC.

C’est l’année suivante qu’il décrocha son premier rôle notable. Il joua ainsi dans le film Crooked Hearts de Michael Bortman aux côtés de Peter Berg, Vincent D’Onofrio, Juliette Lewis et Jennifer Jason Leigh. Il y tenait le rôle du jeune fils dans une famille bouleversée par la découverte de la relation extraconjugale du père. Après cela, Noah se fit remarquer dans A Few Good Men (1992), le long-métrage oscarisé de Rob Reiner, puis dans Swing Kids (1993) face à Robert Sean Leonard et Christian Bale dans lequel il incarnait un leader des jeunesses hitlériennes.

Sa carrière commençait donc à prendre forme, mais c’est l’année suivante qu’il allait réellement percer. Pas avec le téléfilm intitulé Guinevere (1994) sur la légende du Roi Arthur dans lequel il jouait Lancelot auprès de Sheryl Lee et de Sean Patrick Flannery, mais bien dans ER (Urgences).

Noah Wyle devint ainsi John Carter, un étudiant en médecine plein d’avenir qui montre cependant trop de compassion envers ses patients, ce qui le poussera d’ailleurs à abandonner la chirurgie pour travailler en tant que médecin urgentiste. L’immense succès populaire et critique de la série créée par Michael Crichton propulsa ses acteurs sur les devants et, parmi ceux qui étaient présents depuis le début, Noah Wyle est celui qui restera le plus longtemps. Il fut en effet régulier durant 11 saisons.

Pendant cette longue période, il s’aventurera vers d’autres projets. Il décrocha ainsi en 1999 le rôle de Steve Jobs pour le téléfilm Pirates of Silicon Valley – diffusé sur TNT – et pour lequel il reçut des critiques positives, notamment de la part de Jobs en personne qui l’invita à apparaitre à ses côtés lors d’une keynote – Anthony Michael Hall jouait Bill Gates. L’année suivante, il participa à l’aventure Fail Safe où il retrouvait George Clooney. Cette adaptation d’un roman sur la guerre froide fut diffusée en direct et en Noir&Blanc sur CBS.

Du côté du cinéma, on pu le voir dans le film culte Donnie Darko (2000) de Richard Kelly, mais aussi dans Scenes of the Crime (2001) avec Jeff Bridges, dans Enough (2002) avec Jennifer Lopez et dans White Oleander (2002) avec Michelle Pfeiffer et Renée Zellweger.

C’est en 2004 que Noah Wyle retourna travailler sur TNT pour endosser ce qui deviendra son second rôle iconique, celui de Flynn Carsen dans The Librarian (Les Aventures de Flynn Carson). C’est un mélange d’action et de comédie rendant hommage aux grandes figures du genre. Il fit trois de ces téléfilms (2004, 2006 et 2008) et, comme on le sait à présent, l’aventure était destinée à aller plus loin.

Néanmoins, il était encore à l’époque régulier dans Urgences. Il s’apprêtait cependant à partir, ce qu’il fit à la fin de la 11ème saison du show. De plus, il continuait à participer à des films dont notamment Nothing But the Truth (2008), W. (2008), An American Affair (2009) et Queen of the Lot (2010).

Deux ans après avoir quitté Urgences, soit en 2011, et après un développement qui dura 2 ans, Noah Wyle est à la tête de Falling Skies, une fois de plus sur TNT. Cette fois-ci, l’acteur est Tom Mason, un professeur d’histoire qui devient l’un des leaders dans un groupe de survivants suite à l’annihilation de la majorité des êtres humains par un envahisseur extra-terrestre. Le succès est au rendez-vous et la série s’impose comme l’une des plus grosses nouveautés de la saison sur le câble.

Falling Skies a alors un bel avenir devant elle et apporte à Noah Wyle une nomination aux 38ème Saturn Awards.

Cet été, avec la cinquième saison, le show arrive à son terme, mais sa star a déjà commencé à rebondir vers d’autres projets. L’un d’eux est donc la nouvelle série The Librarians qui s’inscrit à la suite des téléfilms. Il n’y est pas régulier, mais il apparait en tant que récurrent, revêtant une fois de plus le costume de Flint Carsen.

Ensuite, il s’est de nouveau retourné vers le cinéma, notablement en 2013 avec The World Made Straight, une adaptation du roman de Ron Rash avec Jeremy Irvine, Adelaide Clemens et Minka Kelly.

Pendant toutes ses années, Noah Wyle a aussi été actif au théâtre. Plus particulièrement avec The Blank Theatre Company pour laquelle il occupe à présent un rôle clé à la direction. Il a ainsi joué dans des pièces, mais fut également producteur, ce qui le mena à remporter un NAACP Theatre Award en 2005 pour son travail sur la comédie musicale The Wild Party.

Dans un registre qui s’éloigne de son métier d’acteur, Noah Wyle est aussi connu pour ses engagements humanitaires, ayant travaillé pour les organisations Doctors of the World et Human Rights Watch Council. En 2004, il est le porte-parole pour la défense des non-assurés qui ne peuvent pas recevoir des soins médicaux. En 2009, il devint le représentant de la World Wide Fund for Nature (WWF) ; et en 2012, il a fait parler de lui quand il s’est fait arrêter par la police lors d’une manifestation contre la réduction des aides financières pour les soins des personnes âgées ou handicapées.

Pour terminer, sur un plan personnel, Noah Wyle a désormais trois enfants. Les deux premiers, Owen qui est venu au monde en 2002 et Auden née en 2015, de son premier mariage avec la maquilleuse Tracy Warbin. La troisième, Frances Harper est née le 22 juin dernier de son second mariage avec Sara Wells qu’il rencontra en 2011 par le biais de sa compagnie théâtrale.

Noah Wyle a donc déjà derrière lui une carrière assez chargée, mais cela ne devrait pas s’arrêter là, contrairement à Falling Skies qui se termine bien dans quelques semaines.

 

Laissez un commentaire

©2006-2015 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
86 queries. 0, 608 seconds.