Tête d’affiche de Justified depuis plus d’une saison sur FX, Timothy Olyphant n’en est pas à ses débuts, bien au contraire, car il a derrière lui une carrière qui a démarré il y a plus de 15 ans.

Né le 20 mai 1968 à Honolulu (Hawaii), mais élevé en Californie où son père travaillait dans une vinerie, Timothy Olyphant ne commença pas tout jeune à jouer la comédie – il était occupé à la piscine. Il participa à sa première compétition de natation à l’âge de 6 ans. En 1986, il sera d’ailleurs l’un des finalistes du championnat « USA Swimming Short Course ». C’est cette même année qu’il termina le lycée, mais pas la natation puisqu’il poursuivra à l’université de Californie du Sud où il étudia également le théâtre. C’est après ça que sa carrière commença à prendre forme, étant donné qu’il déménagea ensuite à New York pour continuer ses études d’art dramatique au William Esper Studio, et ce, pendant deux ans.

En 1995, Timothy Olyphant fait ses débuts en tant que professionnel dans la pièce off-Broadway, The Monogamist. Sa performance lui rapporta un Theatre World Award pour le meilleur premier rôle. L’année suivante, il se retrouva seul sur scène dans The SantaLand Diaries, une pièce écrite par David Sedaris.

Mais à cette époque, il essayait également de percer à la télévision et au cinéma, retournant à Los Angeles pour passer des auditions. C’est ainsi qu’il décrocha un rôle dans le pilote du remake de 77 Sunset Strip produit par Clint Eastwood, qu’il joua dans le pilote de Mr. & Mrs. Smith (1995) – la série s’espionnage de CBS avec Scott Bakula et Maria Bello –, et qu’il apparut dans 3 épisodes du drama policier High Incident (1996) d’ABC.

On put également croiser Timothy Olyphant au cinéma dans A Life Less Ordinary (1997) de Danny Boyle, mais surtout, dans Scream 2 (1997). Ce dernier film lui permit de se faire un nom dans la profession et auprès du public.

Malgré cela, la suite de sa carrière se fit relativement discrète, puisqu’il participa à une série de films dans des rôles secondaires. Les plus notables étant Go (1999) de Doug Liman, The Broken Hearts Club: A Romantic Comedy (2000) de Greg Berlanti, Gone in 60 Seconds (2000) de Dominic Sena, Dreamcatcher (2003) de Lawrence Kasdan, A Man Apart (2003) de F. Gary Gray, et The Girl Next Door (2004) de Luke Greenfield.

2004 sera une année décisive dans la carrière de Timothy Olyphant avec HBO qui lance le western de David Milch Deadwood (lire les critiques). Il interprète le Sheriff Seth Bullock, le rôle le plus complexe de sa carrière, un homme d’une rare honnêteté qui se bat avec ses démons intérieurs et qui doit forger des alliances avec ceux qu’il méprise.

Quoi qu’il en soit, Deadwood n’a certainement pas reçu le succès qu’elle méritait, mais dans la profession, elle n’est pas passée inaperçue, permettant à Olyphant d’être plus souvent sollicité pour des rôles d’importances. C’est ainsi qu’après un passage par la case comédie romantique dans Catch and Release (2007) avec Jennifer Garner et Kevin Smith, il devient Thomas Gabriel, l’ennemi de John McClane (Bruce Willis) dans Live Free or Die Hard (2007), le quatrième volet de la série Die Hard (également avec Kevin Smith). La même année, il sera l’Agent 47 dans l’adaptation du jeu vidéo Hitman. Il a également tenu des rôles secondaires dans Meet Bill (2007) et Stop-Loss (2008).

En 2008, il retourne sur le petit écran. Après un passage dans Samantha Who ?, il devient régulier dans la seconde saison du drama de FX, Damages. Un premier contact avec la chaine du cable qui ne sera donc pas sans lendemain puisqu’il reviendra y travailler en 2010 dans Justified.

Mais avant cela, il repassa par le cinéma dans High Life (2009), un film indépendant de Gary Yates dans lequel il joue un braqueur de banque malchanceux, puis dans le thriller de David Twohy, A Perfect Getaway (2009), où il est pris dans une randonnée mortelle à Hawaii, et enfin, dans le remake de The Crazies (2010) dans lequel il joue le shérif d’une petite ville qui va être victime d’un virus qui rend les habitants fous et meurtriers.

Depuis la saison dernière, il est donc Rayland Givens, un U.S. Marshall Old School qui est forcé de revenir dans son Kentucky natal après avoir sorti son arme, ce qu’il ne fait que quand il a l’intention de tirer. Justified est l’adaptation d’une nouvelle d’Elmore Leonard.

Et après une brève apparition en guest star dans The Office et les tournages des films Elektra Luxx (2010), I Am Number Four (2011) et Rango (2011), Timothy Olyphant est de retour dans la seconde saison, et sera bien entendu présent dans la troisième qui est déjà commandée.

Pour finir, un petit détour du côté de la vie privée de l’acteur pour dire qu’il est marié depuis 1991 et a trois enfants.