Il a pris le bus, ce moment où un personnage quitte une série sans mourir

The Flash (Barry Allen prend le bus)
Le bus, ce calvaire existentiel selon The Flash…

Quoi faire avec un personnage de série qui a fait son temps ou que l’on veut juste éloigner pendant une période plus ou moins longue ? Quoi faire lorsqu’il faut trouver un moyen rapide de se débarrasser d’un membre régulier de l’équipe pour des raisons budgétaires ou des problèmes en coulisses ?

S’il suffit dans certains cas de tuer le personnage, la faucheuse ne peut pas continuellement épauler le scénariste. Le faire disparaitre sans laisser de trace (à la Chuck Cunningham) n’est pas vraiment une bonne solution. En tant que téléspectateur, nous aimons que le récit possède un minimum de cohérence, même si l’on grincera des dents lorsque l’on devra entendre une ligne de dialogue délivré à la vite pour nous révéler où cedit protagoniste est parti.

Lorsqu’un scénariste ou producteur se débarrasse d’un personnage en laissant la porte ouverte à un possible retour, on dit alors que le personnage en question prend le bus. En anglais : « put on a bus », ce qui nous donne littéralement « mettre dans le bus » et qui correspond au fait qu’on l’envoie au loin – pour toujours, pour un ou deux épisodes, pour une période plus longue. Et, oui, il arrive que le personnage prenne VRAIMENT LE BUS.

C’est un procédé qui est régulièrement employé dans les soap operas pour faciliter les changements de casting – que ce soit pour un départ ou pour ramener le personnage sous des traits différents (et le vieillir).

Comme évoqué plus haut, mettre quelqu’un dans un bus ne signifie pas qu’on ne le verra plus par la suite. Dans The Sopranos, Tony a, après tout, mis Janice dans un bus (oui, vraiment) et elle est revenue. Ça ne fonctionne pas toujours, certaines personnes sont tenaces comme ça. Bien évidemment, dans cet exemple, David Chase ne cherchait pas vraiment à se défaire de Janice.

C’est une technique qui est couramment employé dans la franchise Law & Order qui sait bien comment rapidement en finir avec un personnage. Entre service de protection des témoins, renvoi ou évolution de carrière, cela a facilité la valse des personnages tout en leur laissant la possibilité de revenir si nécessaire. Soudainement, la tendance à se débarrasser de personnages secondaires de façon tout aussi peu attentionnée dans la franchise Chicago prend tout son sens – Dick Wolf se trouvant derrière les deux univers.

Le procédé est également employé pour gérer des problèmes en coulisses comme ce fut le cas sur Monk avec le départ de Sharona suite à des négociations houleuses qui n’ont pas abouti avec son interprète Bitty Schram. Elle n’a pas pris le bus de manière si littérale, elle est partie pour se remarier avec son mari Trevor. Sharona fera un retour dans la dernière saison de la série.

Notons que Shonda Rhimes a utilisé plus d’une fois cette technique pour gérer  certains conflits en coulisses – ce qui pourrait être le sujet d’un article. Bien que n’entrant pas  spécifiquement dans cette catégorie, il est difficile de passer outre le triste sort de George O’Malley dans Grey’s Anatomy. Le personnage sur le départ mourra… percuté par un bus.

Si cette méthode n’implique pas forcément de mauvaises intentions de la part de l’équipe créative (cela peut cependant être le cas), elle se montre régulièrement peu subtile au point que certains scénaristes ne se gênent pas pour faire prendre le bus à leurs personnages avec une volonté d’exploiter ouvertement ce cliché.

Ce fut le cas en saison 2 de The O.C. (Newport Beach) avec Zach qui prendra l’avion pour s’envoler en Italie et reviendra quelques épisodes plus tard. Cela sera pointé du doigt par Seth (« Hey, man, you came back! People never leave and come back. »).

Suite aux évènements ayant pris place à la fin de cette même saison, Trey montera dans un bus et nous ne l’avons jamais revu après. Personne ne s’en est plaint.

Dans une veine similaire, Oz aura pris deux fois le bus dans une même saison dans Buffy. Ce ne sera pas le seul dans cet univers à prendre le bus, ce sera également le cas pour Angel ou encore Cordelia (qui ne reviendra jamais à Sunnydale dans son cas). Joss Whedon exploitera par ailleurs une variante de ce procédé avec Faith, qui est tout simplement plongé dans le coma pendant un temps. Notons pour l’occasion le final où les survivants quittent la ville dans un bus scolaire.

***

Quand un personnage est « mis dans le bus », il peut alors vraiment prendre le bus, s’en aller pour des raisons professionnelles, se retrouver sous couverture ou en protection de témoins, être plongé dans le coma pendant une période non définie et plus encore. Le but est pour un scénariste de pouvoir écarter le personnage concerné tout en ayant la possibilité de le ramener selon son bon vouloir.

Au final, c’est toujours mieux que de disparaitre sans laisser de trace ou d’être tué de manière minable.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link