C’est le week-end de Pâques et, si vous n’avez rien prévu de particulier, peut-être que passer ce long week-end devant la télévision est une option que vous envisagez d’explorer. Si vous êtes à jour sur vos séries du moment, vous vous retrouvez donc sans rien de précis à regarder. Heureusement, l’équipe de Critictoo est là.

Comme ce fut le cas à Thanksgiving, nous nous sommes réunis pour vous proposer une petite liste de séries idéales pour un week-end de binge watching. Concrètement, les 6 séries que nous vous suggérons sont aisément regardables en 3-4 jours maximum. Bien entendu, quel serait l’intérêt de vous recommander des shows que vous avez déjà vu ? Nous nous sommes donc tournés vers des séries terminées un peu oubliées ou pas trop connues, mais qui méritent d’être regardées.

Bon visionnage à tous.

Garrow’s Law (12×60 minutes)

Bien avant Martha Costello, l’avocat William Garrow se battait pour les plus infortunés. L’homme qui permit une réforme indirecte du système de défense en Angleterre a donc inspiré la série Garrow’s Law. Cette création de Tony Marchant se démarque grâce à la période à laquelle son récit se déroule. Dans le Londres Georgien à Old Bailey, les procès se règlent à coups de pots de vins et de discussions rapides entre jurés. La cour est bruyante, et la seule défense se trouve la rhétorique. Du théâtre en somme qui se préoccupe peu de savoir si oui ou non la personne est innocente. On vogue alors entre une représentation réaliste et une bonne dose d’idéalisme à travers William Garrow (Andrew Buchan) qui lutte pour la vérité, et pour nous donner foi en la possibilité que le système puisse évoluer. Recommandée par Carole.

Pushing Daisies (22×42 minutes)

Avant Hannibal et la prochaine American Gods, Bryan Fuller nous a offert Pushing Daisies. Dans cette série fantastique se composant de deux saisons, Lee Pace interprète Ned, un jeune pâtissier qui met ses talents un peu particuliers au service d’un détective privé. Son seul touché ramène à la vie tout être récemment mort. Un second contact annule les effets du premier de façon définitive. Mais la nature est capricieuse, si la résurrection dure plus d’une minute, un être équivalent meurt subitement. Des personnages loufoques et hauts en couleur, une histoire d’amour impossible, le tout dans un univers à la fois cartoonesque et sombre aux airs de Tim Burton, Pushing Daisies est une série fraîche et visuellement aguicheuse, à regarder d’une seule traite. Recommandée par Ilona.

Pushing Daisies - Saison 2
List Price: EUR 24,98
Price: EUR 24,98
Price Disclaimer

Sugar Rush (20×25 minutes)

Adaptation du roman du même nom par Julie Burchill, Sugar Rush se compose de deux saisons et nous parle de Kim (Olivia Hollinan), 15 ans, qui a récemment débarqué à Brighton après avoir vécu à Londres et qui nous invite dans son monde pour nous confier le secret qui l’habite. En effet, Kim est amoureuse de sa meilleure amie, Sugar (Lenora Crichlow), et serait prête à tout pour qu’elle soit heureuse. Seulement voilà, Sugar n’est pas intéressée par Kim, bien qu’elle n’hésite pas à jouer un double jeu pour la manipuler. Si la série n’ambitionne pas d’être un quelconque porte-étendard pour la communauté LGBT, elle apporte cependant un regard bienvenu sur les amours adolescents et sur la prise de conscience de sa sexualité. On ne peut alors pas s’empêcher de se laisser happer à la suite de Sugar et Kim qui explorent ensemble les limites fixées par la société dans leur quête de bonheur. Recommandée par Cyril.

United States of Tara (36×28 minutes)

Le sujet de la maladie mentale est désormais Legion à la TV, sous toutes ses formes. United States of Tara est probablement l’une des séries les plus justes et émouvantes à l’avoir abordé. Dans les trois courtes et intenses saisons, nous suivons le quotidien de Tara Gregson (Toni Collette), une mère de famille devant gérer un trouble mental lui donnant de multiples personnalités prenant le contrôle tour à tour. En plongeant dans les méandres de cette condition, la série se révèle également être un beau portrait de famille et une odyssée personnelle où chacun va apprendre à vivre avec soi-même. On referait bien un tour des états désunis de Tara. Recommandée par Maxime.

United States of Tara - saison 1
List Price: EUR 28,99
Price: EUR 28,99
Price Disclaimer

Men of a Certain Age (22×42 minutes)

Ray Romano, Andre Braugher et Scott Bakula sont Joe, Owen et Terry, des hommes d’un certain âge dans cette dramédie co-créée par Romano et Mike Royce. Plus précisément, ces vétérans incarnent trois amis qui approchent de la fin de la quarantaine et qui sont mis face à la réalité de leur existence. S’ils cherchent à rester pertinents et à conserver le peu de contrôle qu’ils ont encore sur leur vie, Men of a Certain Age n’a pas ce problème tant sa sensibilité et son approche de la banalité la rendent à la fois touchante, intelligente et aboutie. Le résultat est une belle série un brin trop courte et discrète, mais qui fait passer un bon moment si l’on n’a pas peur d’une occasionnelle petite pointe de mélancolie. Recommandée par Fabien.

Samantha who ? (35×22 minutes)

Dans Samantha who?, tout commence par une situation plutôt cocasse. Après 8 jours dans le coma, Samantha Newly se réveille totalement amnésique. Très vite, elle découvre qu’elle était une véritable garce et décide alors de réparer ses erreurs passées. C’est ainsi que, épisode après épisode, Samantha who? développe son propre univers qui s’avère être hautement sympathique, ce qui la rend au bout du compte vraiment attachante. De plus, cette comédie ABC peut compter sur son casting impeccable dans lequel on trouve notamment Christina Applegate dans le rôle principal, mais aussi Melissa McCarthy (Gilmore Girls), Jennifer Esposito (Spin City, Blue Bloods) ou encore Jean Smart (Fargo, Legion). Recommandée par Thibaut.