Il y a les personnages odieux qu’on adore détester, ceux qui nous gonflent, mais qu’on arrive à tolérer, ceux qui ne nous intéressent pas suffisamment pour qu’on se soucie d’eux et puis ceux qui nous insupportent tellement qu’on a qu’une seule envie : qu’ils crèvent. Mais pas gentiment, de façon rapide et indolore, non ! On veut qu’ils souffrent le martyre afin de satisfaire les penchants sadiques qui sommeillent en chacun de nous. Cette haine peut être instantanée, sorte d’opposé du coup de foudre, ou grandir avec le temps comme un ulcère qui vous bouffe les entrailles. Ce top est une ode à toutes ces nuisances télévisuelles, vengeance ultime du téléspectateur passif. Évidemment, comme tout top, c’est purement subjectif. N’hésitez pas à libérer le tortionnaire en vous dans les commentaires, ça soulage.

Attention ! Contient des spoilers !

13 / Ryan Lafferty de Brothers & Sisters

Le nouveau fils illégitime de William Walker traîne sa rancune tenace d’épisodes en épisodes sans sortir de son rôle de petite nuisance passagère. Contrairement à Rebecca, Ryan n’existe pas en dehors de son statut de ‘bâtard’ et on a juste envie de lui coller une paire de claques pour lui apprendre à grandir. A moins de le noyer dans une cuve à vin.

12 / Sookie Stackhouse de True Blood

Peu importe le pays, les accents régionaux c’est quand même sacrément moche et ça n’aide pas à rendre intelligent. Alors si en plus on ajoute la panoplie complète de la parfaite dinde en détresse, il y a peu de chance d’arriver à sauver un personnage. Sookie est le prototype même de la cruche, toujours à geindre et à crier le nom de son homme à tout bout de champ parce qu’elle ne sait rien faire toute seule. La punition ultime ? l’obliger à s’écouter parler jusqu’à ce que mort s’ensuive.

11 / Ray Langston de CSI

Les scénaristes ont tout fait pour le mettre en avant et c’est bien là leur erreur. Langston nous a été vendu comme le successeur de Grissom alors qu’il n’est finalement qu’au bas de la chaîne et on aurait préféré que l’accent soit mis sur l’équipe déjà présente. Au final, si Ray n’est pas forcément inintéressant, il vole le temps d’antenne à ses petits camarades et nous rappelle cruellement à quel point Grissom nous manque.

10 / Riley Richmond de Melrose Place

Au demeurant, Riley est bien jolie et bien gentille, mais à trop jouer les prudes et les mères la morale, la brave petite institutrice nous donne une furieuse envie de la plonger dans la piscine. Son indécision permanente est épuisante et son couple avec Jonah est un concentré de guimauve. Et elle est même assez idiote pour venir en aide à Psycho Violet. Quand je vous dis que cette fille est à baffer !

9 / Nicholas Rush de Stargate Universe

Rush tire la tronche en permanence et sous prétexte qu’il est une lumière se croit autorisé à prendre tout le monde de haut. Légèrement agaçant au bout de 10 minutes, carrément insupportable 10 épisodes plus tard. Ca donne envie de lui coller Rodney McKay comme collègue de boulot. Ou de l’abandonner sur la première planète venue. Ah, non, ça c’est déjà fait.

8 / Dell Parker de Private Practice

La constante de Private Practice, c’est que les personnages font souvent n’importe quoi, mais essayent de se soutenir les uns les autres malgré tout. Pas Dell. Parce que Dell est occupé à juger tout le monde et à imposer ses valeurs puantes à son entourage. Dell, prochain visage de la campagne républicaine ? Et dire qu’à quelques secondes près, il aurait pu exploser avec sa maison.

7 / Juanita Solis de Desperate Housewives

Je sais, c’est une enfant et c’est mal de vouloir tuer des gosses, mais qui n’a jamais eu envie d’étriper Rachel Greene ou le fils de Sam dans Urgences ? L’aînée de Gabrielle est une gamine imbuvable qui multiplie chantage et caprices pour obtenir ce qu’elle veut. Et elle n’a que 6 ans ! Je croise les doigts pour qu’elle finisse par rester coincée dans la valise de sa mère en dévalant les escaliers.

6 / Annie Wilson de 90210

Présentée comme la brave petite fille de province, Annie est devenue LA plaie de la série, le personnage boulet par excellence qui cumule les histoires foireuses et passe sont temps à couiner. Cette année, après avoir écrasé un sans-abri, elle s’amourache de son neveu, dealer à tendances psychopathes, et va jusqu’à lui offrir sa petite fleur. Le mot « gourde » a été inventé pour cette fille. Se débarrasser d’elle est un service à rendre à l’humanité.

5 / Horatio Caine de CSI Miami

David Caruso est un des pires acteurs de la création, c’est un fait. Mais même s’il ne l’était pas, son personnage d’Horatio est une aberration totale dans l’univers CSI. Coincé entre la police et les scientifiques, Horatio ne choisit de s’illustrer dans aucun domaine et passe la plupart des épisodes à ne rien faire si ce n’est marmonner des ordres en utilisant du ‘Monsieur’, du ‘Docteur’ et du ‘Mademoiselle’ à tout va. N’est pas Grissom ou Mac Taylor qui veut.

4 / Hiro Nakamura de Heroes

Pour beaucoup ce serait Claire. Mais la pompomgirl geignarde et stupide ne provoque chez moi qu’un léger ennui. Hiro et ses ‘Yata’ en revanche me donnent envie de me crever les tympans. Je déteste profondément son côté bouffon et en veux encore aux scénaristes de ne pas l’avoir laissé mourir dans le Japon médiéval de la saison 2.

3 / Tyler Evans de V

4 épisodes seulement auront suffi pour faire de Tyler l’un des ados les plus détestés du petit écran. Ce gamin, en plus de ne pas voir plus loin que le bout de son nez, arbore continuellement un sourire béat, tout heureux qu’il est de porter une veste en kevlar et de toucher la main de sa blonde. Nul doute qu’au titre d’humain le plus demeuré de la planète, Tyler est l’Elu. Si seulement Diana pouvait revenir et le bouffer comme une souris.

2 / Teri Schuester de Glee

On peut dire qu’avec sa fausse grossesse, Teri, l’épouse castratrice et manipulatrice de Will, aura fait parler d’elle. Et pas en bien. Par sa seule présence, elle a réussi à plomber la quasi-totalité des scènes dans lesquelles elle apparaît. S’il y a bien un personnage qui s’est fait unanimement haïr cette année, c’est elle. Et pour une fois, le talent de Jessalyn Gilsig n’a rien pu faire. Teri est une plaie et il est bien dommage que Will ne l’ait pas assommée à coups de poêle.

1 / Jenny Humphrey de Gossip Girl

Qui d’autre pour porter la couronne ? Au départ elle n’était que la petite sœur de Dan et elle avait pour elle de savoir s’opposer avec brio à la Queen B. Mais Jenny la diva s’est prise pour la Stella McCartney du pauvre et nous a imposé ses velléités de styliste. Fardée comme si elle devait aller faire le trottoir pour survivre, Jenny est ce qui se fait de pire en matière d’ado : arrogante, prétentieuse et complètement stupide. Pire que la mort, Jenny mérite un enfer éternel d’humiliations publiques.

avatarUn article de .
21 commentaires