14 saisons 1 de séries à rattraper avant la saison prochaine

Il y a tellement de séries produites à présent que beaucoup de spectateurs attendent de voir celles qui sortiront du lot pour commencer à s’y intéresser. Néanmoins, plus la saison avance et moins on a finalement de temps à consacrer à ces nouveaux shows. Sans qu’on le réalise, l’été est là et on se tourne déjà vers ce qui arrivera l’automne prochain.

Il reste cependant pratiquement deux mois avant la rentrée des networks américains. Il est ainsi encore possible de rattraper quelques séries lancées l’année dernière qui feront leur retour pour une seconde saison dans les mois qui viennent.

Comme tous les ans, nous vous proposons donc une sélection de 14 premières saisons de séries pour occuper la suite de votre été si vous avez du temps à tuer devant votre télévision.

Cette sélection n’est bien entendu pas exhaustive, ne vous gênez pas pour suggérer dans les commentaires d’autres séries lancées la saison dernière à côté desquelles vous pensez qu’il ne fallait pas passer. Enfin, avant de commencer, il n’est pas nécessaire de recommander Stranger Things, The Handmaid’s Tale, Westworld ou encore Legion, étant donné qu’elles ont fait couler tellement d’encre cette année, il n’est pas vraiment utile d’en rajouter. De plus, puisqu’il n’est pas obligatoire de regarder les premières saisons avant de voir les secondes dans le cadre des anthologies, aucune n’est citée dans la liste.

Dirk Gently’s Holistic Detective Agency (8 épisodes)

La seconde tentative était visiblement la bonne. Dirk Gently a finalement une série qui fonctionne. Cette version 2017 des aventures du détective holistique créé par Douglas Adams se présente comme une sorte de suite aux livres, mais apporte son lot de variations et une nouvelle mythologie. Le concept reste le même, Dirk Gently (Samuel Barnett) est un détective qui croit que tout est connecté et suit alors le fil qui le mène à Todd Brotzman (Elijah Wood) et dans une affaire de kidnapping, d’échanges de corps et de voyage temporel avec une note de romance et de drame familial. Tout un programme.

The Exorcist (10 épisodes)

FOX se tourne vers l’horreur en ramenant à la vie la franchise de L’Exorciste sous la forme inattendue d’une série. Le plus surprenant est à quel point la qualité était au rendez-vous. De l’écriture à la cinématographie, The Exorcist est un show avec une ambiance parfaite pour raconter une histoire qui fait honneur au film de William Friedkin. De nos jours, le père Tomas Ortega (Alfonso Herrera) est contacté par une de ses paroissiennes, Angela Rance (Geena Davis), qui pense que sa fille est possédée par un démon. Il doit alors se tourner vers l’exorciste Marcus Keane (Ben Daniels) tandis que l’Église se refuse à intervenir. Ce n’est bien entendu que le début de l’horreur et je vous dirige vers le bilan et la recommandation pour en savoir plus.

Speechless (23 épisodes)

On ne peut pas dire que ABC soit en manque de comédies familiales. Il y en a des nouvelles tous les ans. C’est surement pour cela que Speechless a peu fait parler alors qu’elle est réellement hilarante et s’aventure dans des zones parfois compliquées. On y suit la famille DiMeo qui s’articule entièrement autour des besoins de JJ (Micah Fawler) qui souffre d’infirmité motrice cérébrale. Chaque DiMeo est affecté et gère à sa manière ce que cela demande de vivre avec JJ, et le monde autour d’eux a plutôt intérêt à s’adapter, car ils sont prêts à tout.

Lethal Weapon (18 épisodes)

L’une des improbables réussites de la saison dernière sur FOX se trouve être Lethal Weapon. Plus difficile encore qu’adapter The ExorcistL’arme fatale version série contourne ses plus gros obstacles en assumant totalement d’être un divertissement simple et efficace qui doit livrer sa dose d’action et d’humour. Cela dit, le duo Damon Wayans/Clayne Crawford élève tout cela en y ajoutant une sensibilité particulière qui permet à la série de se démarquer des films et d’offrir quelque chose de différent dans son genre de divertissement. Vous pouvez lire notre bilan.

L'Arme Fatale-Saison 1
List Price: EUR 8,92
Price: EUR 8,92
Price Disclaimer

The Good Place (13 épisodes)

Imaginez que, une fois mort, vous vous retrouvez dans une après-vie où tout est beau et merveilleux, mais que vous n’y avez pas votre place. Eleanor Shellstrop (Kristen Bell) était une mauvaise personne selon les standards improbables de The Good Place et elle doit cacher qu’elle aurait dû se retrouver dans The Bad Place. Heureusement, avec l’aide de son « âme sœur » Chidi (William Jackson Harper), elle va apprendre à devenir une bonne personne. Bien entendu, ce n’est pas aisé, mais cette série a assez d’idées fraiches à explorer pour qu’Eleanor puisse vraiment être mauvaise pour notre plaisir. Vous pouvez également lire notre bilan.

Doctor Foster avec Suranne Jones et Bertie Carvel

Doctor Foster (5 épisodes)

Elle était déjà présente dans les suggestions de l’année dernière, mais elle met tant de temps à revenir que vous avez encore l’opportunité de la rattraper cet été avant la saison 2. S’attaquant à l’image de la parfaite vie de banlieue et à la place de la femme dans cet environnement, Doctor Foster se propose de décortiquer l’existence de Gemma Foster (parfaitement interprétée par Suranne Jones) lorsque cette femme accomplie découvre que son mari la trompe. Cette série britannique nous plonge avec succès dans un drame humain présenté comme ordinaire mais qui met sens dessus dessous la vie de ceux qui doivent traverser ces épreuves. (Se procurer la série sur Amazon).

Goliath (8 épisodes)

Après Fargo, Billy Bob Thornton revient dans une nouvelle série qui est cette fois signée par David E. Kelley et Jonathan Shapiro. Goliath est la classique histoire de l’avocat au bout du rouleau qui se retrouve avec une affaire qui pourrait l’aider à réparer sa vie, celle de ses clients et faire tomber ses ennemis. Bien entendu, ce thriller judiciaire a son lot de twists qui vont compliquer l’intrigue et la rendre haletante, sans oublier un casting impressionnant pour accompagner Thornton. La recette idéale pour faire de la bonne télévision. Vous pouvez lire notre bilan.

Brockmire (8 épisodes)

Hank Azaria est un de ces génies de la comédie américaine qui peine toujours à trouver du matériel à sa hauteur (quand il s’éloigne des Simpson). Dans la peau de Jim Brockmire, ancien commentateur sportif dont la vie a déraillé de façon trop publique, il obtient un rôle parfait pour exploiter tout son talent. Brockmire est donc l’histoire d’un loser qui se voit offrir une seconde chance quand Jules James (Amanda Peet) a besoin de lui pour sauver son équipe de baseball locale. L’humour n’est pas forcément subtil, mais la série ne manque pas de charme et d’idées.

American Gods (8 épisodes)

Dans le genre roman qualifié d’inadaptable, American Gods se pose là. C’était tout du moins sans compter sur Bryan Fuller qui rameute l’équipe de Hannibal pour livrer un show d’une rare beauté naviguant en pleine mythologie qui est certes un peu long à décoller, mais qui s’attaque avec brio au roman de Neil Gaiman tout en trouvant sa propre voix au passage. On y suit ainsi Shadow Moon (Ricky Whittle) qui sort de prison pour se rendre à l’enterrement de sa femme (Emily Browning). Il se fait alors engager par Mr Wednesday (Ian McShane) pour devenir son homme de main, ignorant qu’il se fait recruter dans une guerre entre anciens et nouveaux Dieux.

American Gods (French Version)
List Price: EUR 8,90
Price: EUR 8,90
Price Disclaimer

Dear White People (10 épisodes)

Netflix met à présent tellement de séries en ligne qu’il est aisé de passer à côté de certaines (surtout quand le marketing a été aussi mauvais qu’avec celle-là). Dear White People est pourtant une réussite de bout en bout. C’est une comédie satirique qui nous entraine dans la vie des étudiants afro-américains de l’université prestigieuse de Winchester pour nous parler de racisme sous toutes ses formes et avec un humour aussi décapant qu’efficace. Cela nous dresse un portrait rafraichissant d’une jeunesse cherchant à trouver le rôle qu’elle doit jouer dans l’Amérique moderne avec tout ce qu’elle a de pire et de meilleur à offrir. C’est aussi intelligent que divertissant. Vous pouvez lire notre bilan.

Taboo (8 épisodes)

Après Peaky Blinders, Steven Knight et Tom Hardy se retrouvent pour cette série gothique fortement stylisée. Taboo nous ramène ainsi à Londres en 1814 où James Delaney (Hardy) fait son retour d’entre les morts pour réclamer son héritage. Il se découvre alors de nombreux ennemis et navigue en eaux troubles pour bâtir son empire. C’est un brin théâtral et peut-être plus stylisé que substantiel, mais c’est définitivement différent et divertissant. Vous pouvez lire notre bilan.

The Mick (17 épisodes)

Sur papier, The Mick est plus ou moins une autre version d’Oncle Buck avec Kaitlin Olson dans le rôle de la tante irresponsable qui se retrouve à la charge de ses neveux et nièces. Rien de bien original, sauf que ça marche d’une façon totalement imprévue. En évitant la bonne morale, la série embrasse ses excentricités et nous livre une histoire de famille dysfonctionnelle réjouissante et toujours surprenante qui ne manque jamais de faire rire avec ses personnages plus sympathiques qu’ils ne voudraient l’être.

One Day at a Time (13 épisodes)

Dans la série revival que personne n’avait vraiment demandé, One Day at a Time a pris par surprise. Il faut dire que Norman Lear était de retour à la production et, malgré ses 94 ans, il veille au grain. Cela nous donne une comédie familiale qui ne pourrait pas être plus classique dans la forme, mais qui détonne dans son propos. Cela se focalise sur une famille cubaine bien américaine avec par dessus une belle histoire de coming out, les déboires d’une mère célibataire avec deux adolescents à charge et une grand-mère un peu trop nostalgique (interprétée par la légendaire Rita Moreno). Bref, il ne faut pas se fier aux apparences, One Day at a Time est une série bien moderne. Vous pouvez lire notre recommandation.

Timeless (16 épisodes)

Puisqu’elle a été sauvée de l’annulation, Timeless gagne le droit d’être dans cette liste. Parmi toutes les séries de voyages dans le temps de la saison, Timeless est la seule qui a tenu la distance et pour de bonnes raisons. La principale est qu’elle délivra l’aventure qu’elle promettait en plus de développer intelligemment ses personnages et ses propres codes, sans jamais oublier qu’elle devait avant toute chose divertir. Par-dessus cela, s’ajoute une mythologie qui permet de donner à l’ensemble une bonne cohésion. Le résultat est bien meilleur qu’escompter et une seconde saison sera vraiment bienvenue. Vous pouvez lire notre bilan.

Et vous, quelles saisons 1 recommandez-vous de rattraper avant la saison prochaine ?

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link