Dans Farscape, Scorpius est le meilleur des ennemis

20 Juil 2017 à 15:30

C’est bien connu, un antagoniste de qualité est souvent le minimum requis si l’on veut donner le jour à une bonne histoire. Tout du moins, une du genre que Farscape nous proposa. Dans le cas de cette dernière, il aurait été difficile de trouver un meilleur ennemi que Scorpius pour faire de John Crichton le héros qu’il est devenu.

Je vais peut-être un peu trop vite ici. Après tout, la série s’est achevée en 2003, elle a probablement besoin d’une présentation en bonne et due forme.

Show de science-fiction créé par Rockne S. O’Bannon en 1999, Farscape fut diffusée sur Sci-Fi Channel pendant 4 saisons et s’est achevée avec une mini-série après une annulation prématurée. Cette histoire désormais complète — et qui se poursuit néanmoins sous la forme de comic books — nous entrainait dans l’espace auprès de John Crichton (Ben Browder). Cet astronaute américain a été aspiré par un vortex lors d’un vol test et se retrouve prix au cœur d’un conflit intergalactique.

Laissons donc John présenter sa situation, comme il le fait au début du générique : Je m’appelle John Crichton. Je suis astronaute. Une vague d’ondes électromagnétiques est passée. J’ai été aspiré par un vortex. Maintenant, je suis perdu dans un coin reculé de l’univers à bord d’un vaisseau vivant habité par toutes sortes de créatures extraterrestres bizarres. Au secours ! Aidez-moi ! Vous m’entendez ? Il y a sûrement quelqu’un quelque part qui m’entend. Je suis poursuivi par un commandant militaire psychopathe qui sait tout ce que je ne sais pas. Je cherche juste un moyen de rentrer chez moi.

Le commandant militaire psychopathe est Bialar Crais (Lani Tupu), le capitaine Sébacéen (à l’apparence humaine) d’un vaisseau de l’armée des Peacekeepers qui veut se venger de a mort de son frère provoquée accidentellement par Crichton.

Si Crais s’imposa dans la première saison de Farscape comme étant l’ennemi principal des occupants de Moya, le fameux vaisseau vivant recueillant Crichton, il n’offrait pas une menace assez importante pour pousser le récit là où il devait se rendre.

C’est donc à ce niveau que Scorpius entre en scène. Il n’est pas un Peacekeeper standard. Il est en effet mi-Sébacéen, mi-Scarran (race alien reptilienne). C’est une combinaison qui fait que personne ne l’aime vraiment et qu’il est obligé de se réfrigérer le cerveau. On le rencontre dans l’épisode Nerve (1.19), première partie d’une double aventure dont le but est de sauver Aeryn Sun (Claudia Black) — ancienne peacekeeper et membre de l’équipage de Moya.

C’est un moment clé de Farscape, car tout change pour John Crichton après que Scorpius ait pu mettre la main sur lui. Il installa l’humain sur l’Aurora Chair, son outil de torture de prédilection, et nous dévoila sa plus grosse obsession. Scorpius veut obtenir le savoir nécessaire pour maitriser les vortex afin d’en faire des armes. Pour y arriver, il est convaincu qu’il doit mettre la main sur les connaissances qui se trouvent dans le cerveau de Crichton.

Il n’y a rien d’excusable chez Scorpius, même quand on découvre l’enfer que fut sa jeunesse ou quand il aide l’équipage de Moya, il reste implacablement du mauvais côté de la barrière. Il est vicieux, extrêmement intelligent, purement cruel, plein de ressources et toujours prêt à trahir ses engagements pour ne pas s’encombrer de bagages. Il est honnête avec sa nature.

Mais en plus de lui, il y a mini-lui, aka Harvey. Ce dernier est un clone neural qu’il a implanté dans la tête de Crichton. Il est là pour récolter des informations et protéger la vie de son hôte en attendant que Scorpius puisse le récupérer. Plus il resta en place et plus forte sa domination fut. Il démarra donc comme une hallucination pour finir en conseiller cérébral avec son propre agenda.

Scorpius ou Harvey, c’est le même interprète, l’acteur australien Wayne Pygram dont la performance et le maquillage laissent une empreinte indélébile. Cela fait également de Scorpius un véritable personnage iconographique. Il est purement effrayant et dangereux.

Si Farscape est devenue aussi bonne, c’est en grande partie grâce à Scorpius. Il est le genre de personnage intransigeant qui fascine et inspire les scénaristes et les spectateurs. Il est le méchant complexe qui a besoin d’un héros à sa hauteur pour exister, et c’est pour cela qu’il est indissociable du succès créatif de la série.

Tags : Farscape Wayne Pygram moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link