Season Finale: The Unexpected Rise and Fall of the WB and UPN

27 Juin 2011 à 9:28

Season FinaleTitre : Season Finale: The Unexpected Rise and Fall of the WB and UPN
Auteur : Susanne Daniels & Cynthia Littleton
Editeur : Harper Collins
Nb de pages : 400
Date de publication : 2007
Langue : Anglais
Prix : ~22$

Présentation : Le monde de la télévision est impitoyable comme le montre les 11 années de vie de The WB et UPN, deux petits networks qui rêvaient de gagner leur place parmi les gros.

Avis

Nous sommes au milieu des années 90, l’administration Clinton est sur le point de changer la face de la télévision américaine et les studios Warner et Paramount ne comptent pas rester à la traine. Enfin, c’est ce que l’on pourrait dire pour rester bref, car comme ce livre nous l’apprend, Time Warner et Paramount n’ont jamais vraiment supporté leurs networks respectifs et c’est certainement l’une des principales raisons qui ont provoqué leurs chutes.

Écrit par Susanne Daniels qui a vécu l’aventure avec The WB et par Cynthia Littleton de Variety, Season Finale nous entraine dans la création de deux networks ennemis jusqu’à leur fusion. C’est un pan de l’histoire de la télévision américaine captivant qui peut intéresser aussi bien les fans que les détracteurs des programmes des deux chaines.

Le point de vue principal est celui de Susanne Daniels qui travaillait chez Fox avant de rejoindre l’équipe de Jamie Kellner lors de la création de The WB. Cela est à la fois un avantage et un inconvénient. Ce qui est positif, c’est son expertise et son angle unique, car elle était là et son poste l’a placé à un point stratégique dans la vie du network. Par contre, du côté d’UPN, tout restera factuel, sans passion. C’est la guerre des networks et Daniels nous donne l’impression qu’il fallait être à The WB où il faisait bon vivre et où tout le monde s’aimait, car à UPN, c’était la galère, et pire encore.

Ce n’est pas tellement faux, car UPN n’a jamais réellement « rise », et la chute s’est faite dès la seconde semaine de programmation, car rien ne dépassera jamais le season premiere de Star Trek Voyager. Malgré ça, le ton employé semble forcer le lecteur à prendre parti, Daniels apparaissant parfois plus que dévouée, aveuglée par la nostalgie et le culte qu’elle voue à The WB et ses fondateurs.

Peu importe ce que Garth Ancier ou Jamie Kellner ont fait, elle arrondira les angles ou exprimera une sorte de candeur agaçante. De même, tous les créateurs des séries qui ont fait la chaine étaient merveilleux, leurs programmes aussi, tout comme les acteurs. Il faut dire qu’elle évoquera principalement les lancements et les premiers succès, sans trop s’attarder sur les ratages ou les séries peu brillantes qualitativement, mais quand même à succès, comme Charmed ou 7th Heaven.

Pour en revenir au livre, ils se séparent en plusieurs parties. D’abord, la création des networks, avec beaucoup de détails techniques qui pourraient perdre le lecteur peu familier avec le système de diffusion des chaines américaines. Certes, il y a des explications, mais le tout repose sur des connaissances générales que tous les américains possèdent. Ça parle contrat et début de programmation. J’ai beaucoup rigolé avec les passages sur les premières séries des deux chaines, surtout face à la médiocrité des grilles qui ont ranimé quelques souvenirs de vieux programmes que je n’aurais certainement jamais dû regarder.

Ensuite, il y a la recherche d’identité. Là où UPN n’est jamais parvenue à rien, The WB développa son style unique à l’époque, avec Buffy The Vampire Slayer, première série qui détermina la cible préférée de la chaine : les femmes 18-34ans. La Fox s’était fixée sur les hommes, The WB prendra les femmes. Un choix que l’on sait aujourd’hui judicieux.

Après ça, les années passent et on élude donc les baisses de qualité, le vieillissement des programmes pour trainer difficilement les pieds jusqu’à la fameuse crise Buffy dont on se souvient encore. UPN, toujours à la traine, pour ne pas dire proche du gouffre, n’ayant été sauvé que par l’ajout du Catch sur leur grille, finira par gagner les shows de Whedon dans une guerre de tarifs par épisode entre les studios Fox et The WB. C’est l’évènement pilier qui guide jusqu’à « the fall ».

The WB a connu une belle vague de succès, mais n’a jamais réellement réussi à se renouveler. Seuls Gilmore Girls et Smallville (One Tree Hill est évoqué une seule fois à cause du Pilot de The Lone Ranger tourné avec Chad Michael Murray) ont su s’imposer par la suite. On parle alors des ratages successifs et, en parallèle, de l’arrivée de Dawn Ostroff à UPN.

Susanne Daniels quittant The WB avant sa chute, nous suivrons la fusion des deux networks avec le même ton et détachement qui fut attribué à l’histoire d’UPN, à la différence près qu’il y a en plus une couche de déception qui se sent bien.

La conclusion renforcera la position peu objective de Daniels, avec la dernière soirée de diffusion de The WB et la constatation que finalement, UPN a gagné la guerre, après avoir perdu presque toutes les batailles.

Season Finale: The Unexpected Rise and Fall of the WB and UPN est donc une mine d’informations qu’il faut traiter avec un certain recul, mais qui permet quand même d’en apprendre beaucoup sur le fonctionnement d’un network, notamment des difficultés à faire vivre une grille de programmes. Intéressant, un peu maladroit, par moment captivant, mais aussi légèrement trop long.

Season Finale: The Unexpected Rise and Fall of the WB and UPN est aujourd’hui disponible d’occasion sur Amazon.fr.

Cet article a originellement été publié le 14 octobre 2009.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link