Compagnon de route pour les fans de la série Friday Night Lights, la soundtrack consacrée à la saison 1 offrant un choix éclectique de musiques atterrit dans les bacs en juillet 2007 aux States.

Ce qui frappe assurément à l’écoute du CD, c’est son côté très populaire, qui, aussi étrange que cela puisse sonner, est rafraichissant. Je ne pense pas être la seule dans ce cas, mais si les chansons dans la série s’y insèrent à merveille – que cela soit au cours des fêtes, des matchs ou pour accompagner d’autres moments de la vie – il est assez rare que mon oreille soit interpellé. Ce qui revient alors de la prouesse quand on sait que je connais quasiment tous les groupes/chansons présents sur la compilation.

Ainsi, Friday Night Lights a su intégrer à merveille la musique à son univers, et surtout y mélanger différents genres, pour servir différentes ambiances et évènements.

Alors qu’on aurait peut-être pu s’attendre que le CD s’ouvre avec l’emblématique groupe Explosions in the Sky (qui est responsable donc de la soundtrack du film), c’est en fait sur la cover de Tony Lucca de Devil’s Town que l’on démarre, choix assez judicieux, car tout aussi symbolique de la série (et présent dans deux épisodes de la saison 1) et facilitant sans doute possible l’enchainement.

Et c’est The Killers qui s’occupe de donner le ton rock de l’album, soutenu par Spoon.  Le Idlewild Blue de OutKast nous offrira ainsi des sonorités plus hip-hop qui vont avoir des difficultés à laisser leur place à la country alternative de Whiskeytown, qui après 3 chansons d’excellents calibres, a dû mal à s’imposer.

Aucun problème, car l’excellent son de Stereophonics nous fera vite oublié ce faux pas, et sera suivi d’un petit Starsailor pas très inspiré et qui assure bien mal la transition avec le morceau de Jibbs.

Le rock sous ses différentes formes reste le genre dominant comme nous le démontrent les trois morceaux suivants (dont on retiendra le plus mouvementé morceau de …And You Will Know Us by the Trail of Dead). Dès le 10e morceau, avec Drive-By Truckers, nous empruntons par ailleurs des sentiers musicaux plus tranquilles trouvant leur apogée avec le folk de Jose Gonzalez avec la paisible Storm qui laisse ensuite sa place à un nouveau morceau de rock indé un peu trop ordinaire (mais assez représentatif de ce que l’on peut entendre dans la série) avec Chris Brokaw.

Les notes finales, pour finir en beauté, nous seront bien évidemment livrées par Explosions in the Sky avec l’un de leurs meilleurs morceaux.

Friday Night Lights: Original Television Soundtrack n’est donc pas complètement homogène et a des difficultés à jongler entre les différents styles musicaux. Malgré cela, elle possède suffisamment de chansons d’excellents calibres pour réussir à s’affirmer et éviter qu’on s’arrête trop sur les quelques ratés que contient ce CD.

Un regret quand même, l’absence de la musique du générique, de W.G. Snuffy Walden.

Vous pouvez vous procurer le CD Friday Night Lights: Original Television Soundtrack sur Amazon.

Playlist

1. Devil Town – Tony Lucca
2. Read My Mind – The Killers (Like Rebel Diamonds Mix)
3. I Turn My Camera On – Spoon
4. Idlewild Blue (Don’t Chu Worry ‘Bout Me) – OutKast
5. Everything I Do – Whiskeytown
6. Rewind – Stereophonics
7. Keep Us Together – Starsailor
8. Big Big Kid – Jibbs
9. So Divided – …And You Will Know Us by the Trail of Dead
10. Goodbye – Drive-By Truckers
11. Dead Man’s Will – Iron & Wine/Calexico
12. Storm – Jose Gonzalez
13. I Remember – Chris Brokaw
14. First Breath After Coma – Explosions in the Sky