58 séries américaines de la saison 2017-2018 qu’il fallait voir selon Critictoo

La saison n’est pas vraiment terminée tant que le bilan n’a pas été fait. Comme vous ne le savez que trop bien à présent, il y a plus de 400 séries de primetime diffusés sur le petit écran américain et si peu de temps pour toutes les regarder.

Comme tous les ans maintenant, dans le but de mieux représenter le paysage télévisuel d’aujourd’hui, nous avons choisi d’offrir une liste des séries qui méritaient le coup d’œil et qui ne s’arrête pas à juste 10 — comme le titre vous l’aura bien évidemment indiqué. La liste se veut éclectique (et non exhaustive) avec des séries en tous genres, que ce soit du pur divertissement à la comédie survoltée en passant par le drame humain bouleversant ou l’épique série de genre. Certaines ont simplement excellé dans leur catégorie, d’autres ont poursuivi leur route avec efficacité ou ont eu l’opportunité de surprendre et plus encore.

Et si vous n’y trouvez pas certaines séries, cela peut s’expliquer de deux manières : il est possible que nous ayons trouvé qu’elles n’y avaient pas leur place ou alors nous ne les avons pas vus tout simplement ! Sur ce, voici donc les 58 séries américaines de la saison 2017-2018 qui méritaient le coup d’œil selon nous, triées par ordre alphabétique :

The Alienist (TNT) – Thriller historique, L’aliéniste nous sert une saison captivante, parfois émouvante ou horrifiante, mais toujours de toute beauté et qui ne manque pas de choses à dire, à défaut finalement de pouvoir innover au niveau de ses enjeux. (lire le bilan)

The Americans Saison 6 (FX) – Le couple d’espions de The Americans nous laisse sur une très bonne note, prouvant que c’est une série importante, que ses personnages n’ont jamais déçu jusqu’à la fin et que Joe Weisberg, le showrunner, a su maîtriser son œuvre d’un bout à l’autre. (lire un retour sur le final)

Ash Vs Evil Dead Saison 3 (Starz) – Cette ultime saison d’Ash Vs Evil Dead file à toute allure, Ash et ses amis fonçant tête baissée vers le danger et regardant peu en arrière, sauf quand il est temps d’être émotionnel. Et puis, elle délivre une fin dans l’esprit d’Ash. (lire le bilan)

Atlanta Saison 2 (FX) – Cette saison 2 d’Atlanta ne répond en rien à ce qu’on attend généralement d’une série au niveau de sa structure. Coup de génie pour les uns, vaste écran de fumée pour les autres, elle croque malgré tout très bien les affres de la célébrité et les questionnements qui s’ensuivent. (lire le bilan)

Atypical Saison 1 (Netflix) – Série qui a des choses à dire et le fait avec conviction, Atypical, bien que se perdant parfois quelque peu en sous-intrigues, profite d’une qualité d’écriture et d’interprétation notable et s’avère pleine de charme. (lire le bilan)

Better Things Saison 2 (FX) – Série créée et portée par Pamela Adlon sur FX, Better Things délivre une seconde saison pleine d’humilité, traversée par des moments magnifiques et brossant plus que le portrait d’une mère atypique, mais d’une famille attachante.

Black Lightning Saison 1 (The CW)Black Lightning suit un cahier des charges qui est familier, mais elle ne le prend pas dans le même ordre que les autres. Elle développe ses personnages, bons ou mauvais, pour mieux construire son histoire, le tout en offrant un récit de super-héros fun. (lire le bilan)

Broad City (saison 4 – Comedy Central) – Abbi et Ilana sortent de leur zone de confort avec de nouveaux jobs devant la caméra et en expérimentant plus sur la forme autant à l’écriture que dans la réalisation. Broad City reste une comédie rafraichissante, innovante et hilarante.

Brooklyn 99 Saison 5 (FOX) – Des émotions, l’annulation et une résurrection, Brooklyn 99 nous a donné malgré tout sa meilleure saison à ce jour. Délivrant chaque semaine vingt minutes de comédie millimétrée, elle montre qu’elle est désormais une grande.

L'Aliéniste
List Price: EUR 7,90
Price: EUR 7,90
Price Disclaimer

Channel Zero: No-End House (SyFy) – Avec ce second chapitre, Channel Zero délivre un récit qui est court, mais complet et bien mieux équilibré que le précédent. Elle possède un propos qui est intéressant, en particulier grâce à l’approche adoptée pour le traiter. (lire le bilan)

The Chi Saison 1 (Showtime) – Avec son récit tentaculaire qui lui permet d’être autant une chronique du quotidien qu’une histoire policière ou une quête identitaire, The Chi jongle entre des éléments complexes avec dextérité, ne donnant qu’envie d’en voir et d’en savoir plus. (lire le bilan)

Claws Saison 1 (TNT)Claws propose un drame ambitieux aux intrigues rocambolesques, mais intelligentes, et soutenues par des personnages qui nous rappelent de nous méfier des apparences, aussi superficielles soient-elles. C’est une production solide, drôle et jamais à court d’idées. (lire le bilan)

Corporate Saison 1 (Comedy Central) – Comédie noire délirante, Corporate satirise la culture d’entreprise, s’attaque à l’ultra et l’anticapitalisme, se moque de tout et n’épargne personne à l’aide de dialogues mémorables et des situations qui sont tellement familières qu’on ne peut pas arrêter d’en rire.

Counterpart Saison 1 (Starz) – Série de science-fiction, Counterpart explore les codes du récit d’espionnage durant la guerre froide avec un twist qui permet à cette saison diablement intelligente et fascinante de délivrer un récit bien ficelé et complexe qui pousse à vouloir en voir plus. (lire le bilan)

Crazy Ex-Girlfriend Saison 3 (The CW) – Cette saison de Crazy Ex-Girlfriend est extrêmement dense. On assiste à un véritable parcours initiatique pour une majorité des personnages. De fait, des péripéties lourdes de sens s’accumulent et se croisent, tout en gardant une lisibilité exemplaire. (lire le bilan)

Dear White People (saison 2 – Netflix)Dear White People nous ramène à Winchester auprès d’étudiants qui perdent leurs repères dans ce chaos politique, culturel et social qu’est l’Amérique d’aujourd’hui. Cela peut être étourdissant, mais la série reste intelligente dans son propos. (lire notre reco)

The Deuce Saison 1 (HBO) – Délivrant tout ce que l’on pouvait attendre d’une série de David Simon et un peu plus également, The Deuce propose un récit authentique qui est dans ce sens unique. Une fois que l’on connait ceux qui parcourent les rues du Deuce, il est difficile de leur dire au revoir. (lire le bilan)

Difficult People Saison 3 (Hulu) – Pour la dernière saison de Difficult People, Julie et Billy ne se calment pas. Ils épargnent personne, même eux-mêmes, et trouvent toujours le moyen d’être aussi outranciers qu’attachants, mais aussi hilarants qu’ils sont politiquement incorrects.

The Exorcist Saison 2 (FOX) – En saison 2, The Exorcist ne renie jamais sa part fantastique ni son angle religieux, mais reste avant tout un drame humain qui se focalise brillamment sur la construction et la déconstruction de ses personnages. (lire le bilan)

The Expanse Saison 3 (SyFy) – Après deux excellentes saison, The Expanse n’a plus rien à prouver, mais cela ne l’empêche pas de continuer à surprendre, de développer ses thématiques fortes et de ne jamais choisir la facilité, même quand il s’agit de faire voler un vaisseau dans l’espace.

Game of Thrones Saison 7 (HBO) – Pas de doute, les scénaristes ont sacrifié ce qui restait de subtilité dans la série au profit d’une conclusion épique. On troque ainsi le rythme fluide pour un récit qui plus précipité et des batailles haletantes, mais le divertissement est toujours au rendez-vous dans cette monstrueuse aventure. (lire les critiques)

31 idées cadeaux pour les fans de Game of Thrones, en attendant la saison 8

Godless (Netflix) – La mini-série Godless prend son temps et, si c’est à double tranchant, elle délivre tout ce qu’il faut au cours de ses sept épisodes. Produit non consensuel, cela n’en reste pas moins un divertissement de qualité avec ses errements, mais aussi une proposition enthousiasmante. (lire le bilan)

The Good Fight Saison 2 (CBS All Access) – Dans sa seconde saison, The Good Fight va jusqu’au bout de ses idées, quitte à trébucher par moments, mais avec un aplomb et un cran satirique que l’on ne peut qu’applaudir. (lire le bilan)

Good Girls Saison 1 (NBC) – Cette première saison de Good Girls séduit grâce à ses portraits féminins diversifiés qui proposent de nous parler de reprise de contrôle et d’affirmation de soi, même si la légèreté se met parfois sur la route d’une montée de la tension. (lire le bilan)

The Good Place Saison 2 (NBC) – Avec sa saison 2, The Good Place fait plus que relancer la série dans une nouvelle direction ou même proposer une relecture philosophique de ses burlesques aventures, elle redistribue les cartes et déconstruit les règles de son récit avec maestria. (lire le bilan)

Great News Saison 2 (NBC) – Après des débuts franchement moyens, Great News a su s’améliorer épisode après épisode en devenant aussi désopilante qu’intelligente, et elle n’est jamais meilleure que quand elle s’autorise à pleinement embrasser son grain de folie. (lire notre recommandation)

Grey’s Anatomy Saison 14 (ABC) – 14 ans au compteur et toujours en forme. Même si elle n’échappe pas à l’écueil de quelques défauts, Grey’s Anatomy nous offre une saison intelligente, précipitée, mais efficace, se reposant sur notre connaissance et notre attachement aux personnages. Un roc !

Halt And Catch Fire Saison 4 (AMC) – Dans ce qui est désormais sa dernière saison, Halt And Catch Fire nous délivre une conclusion parfaite où Joe, Cameron et Donna parviennent enfin à être en paix avec eux-mêmes, avec ce qui les anime. (lire un retour sur la série)

The Handmaid’s Tale Saison 2 (Hulu) – Revenue en force, The Handmaid’s Tale nous introduit à présent à tout un univers dont on ne connaît finalement que peu de choses, et cela fascine. De plus, avec une photographie et une réalisation toujours magnifique, elle n’a pas perdu une once de sa force de propos. Toujours l’une des meilleures séries actuelles.

Hap and Leonard Saison 3 (SundanceTV)Hap and Leonard n’est pas une série qui donne des leçons, mais cela ne l’empêche pas de se frotter à des sujets épineux. Elle parvient à s’attaquer à des thématiques délicates avec un panache et une nonchalance qui font des étincelles. (lire le bilan)

Happy! Saison 1 (Syfy)  – Cette collaboration entre un ex flic devenu tueur à gages et une licorne pour sauver une petite fille kidnappée par le Père Noël avait de quoi faire très peur. Cette nouveauté déjantée de Syfy fonctionne pourtant, oscillant entre frissons, humour enlevé et gore décomplexé, le tout porté par un Chris Meloni explosif.

High Maintenance Saison 2 (HBO) – Le Weed Guy reprend la distribution de cannabis, explorant de façon presque plus légère toujours plus de sous-cultures à travers des vignettes plus connectées que jamais. High Maintenance perd un peu son côté anthologique, mais en ressort toujours plus addictive.

Jane the Virgin Saison 4 (The CW) – Dans saison 4, Jane The Virgin s’assagit pour le meilleur. Elle embrasse son côté empathique pour délivrer des histoires de cœur plutôt que de cour et cela lui réussit. Elle est un des programmes les plus intéressants et consistants de la télévision. (lire le bilan)

Killing Eve Saison 1 (BBC America) – Sobre et élégante, intense et novatrice, Killing Eve ne cherche pas à réinventer le genre, elle le réécrit à sa sauce sans oublier le plus important, ses personnages. Après huit épisodes, le plaisir est total et la prise de risques justifiée. (lire le bilan)

Legends of Tomorrow Saison 3 (The CW) – À ce stade, Legends of Tomorrow en est arrivée à assumer pleinement ce qu’elle est et transforme ainsi ce qui a de quoi être ridicule en l’une de ses plus grandes forces. Les légendes ne sont pas animées par un fort sens de la justice, ils foncent tête baissée vers le danger simplement par pur esprit d’aventure. (lire notre recommandation)

The Looming Tower (Hulu) – La fin de The Looming Tower est bien connue, mais son intérêt ne repose pas dans sa conclusion. La série offre en effet une page d’histoire où la réalité est telle qu’elle semble trop énorme pour être autre chose que de la fiction, ce qui la rend plus fascinante qu’escompté. (lire le bilan)

The Magicians Saison 3 (SyFy) – Il n’y a plus de magie dans le monde de The Magicians, mais cette saison 3 s’affirme malgré tout comme étant la plus intéressante de la série et indéniablement la plus palpitante grâce à sa quête qui est abordée avec beaucoup d’imagination. (lire le bilan)

Manhunt: Unabomber (Discovery) – Techniquement irréprochable, Manhunt vaut en premier lieu pour l’histoire qu’elle raconte qui offre de quoi réfléchir en ne se contentant pas de diaboliser Ted Kaczynski. Ce n’est définitivement pas une chasse au tueur de plus. (lire le bilan)

Marvel’s Agents Of SHIELD Saison 5 (ABC) – De toutes les séries Marvel, Agents of SHIELD apparaît comme étant l’une des plus convaincantes lorsqu’il s’agit d’embrasser le matériel de base et de délivrer le super-héroïsme attendu. (lire les critiques de la saison)

The Marvelous Mrs. Maisel Saison 1 (Amazon) – Cette première saison de The Marvelous Mrs. Maisel se regarde pour cette comète comique qu’est Midge. Si elle a encore des soucis d’écriture, sa fraîcheur vous emportera très vite. (lire le bilan)

The Middle Saison 9 (ABC) – Jusqu’au bout, The Middle a été une sitcom sans prétention, écrite intelligemment et avec le cœur. Elle se termine dans cet esprit, en nous délivrant une fin à son image, où les rires et les larmes peuvent se confondre. (lire un retour sur le final)

Mindhunter Saison 1 (Netflix) – La première saison de Mindhunter ne se contente pas d’effleurer son sujet, démontrant qu’il y a toujours matière pour faire évoluer un genre qui semble être arrivé à saturation. C’est ainsi une belle réussite créative qui donne à réfléchir. (lire le bilan)

Mozart in the Jungle Saison 4 (Amazon) – Dans sa dernière saison, Mozart in the Jungle délivre exactement ce que l’on pouvait attendre d’elle à ce stade. L’amour des personnages pour leur art est toujours plus communicatif, en particulier quand l’avenir est incertain. (lire le bilan)

Mr. Robot Saison 3 (USA Network) – Dans cette saison 3 de Mr. Robot, il a été question de déconstruire Elliot pour lui redonner forme. Ce fut un parcours semé d’embûches jusqu’à la fin, mais cela nous offrit tout ce que l’on pouvait attendre de la série, et même un peu plus. (lire les critiques de la saison)

Mr. Robot - Saison 3 [Blu-ray]
List Price: EUR 30,08
Price: EUR 20,99
You Save: EUR 9,09
Price Disclaimer

Narcos Saison 3 (Netflix) – Sans Escobar, Narcos se poursuit et nous délivre une intrigue différente à bien des niveaux, mais qui reste suffisamment familière pour que l’on puisse s’immerger dedans et apprécier ce qu’elle a à offrir. L’ensemble est captivant, divertissant et unique. (lire le bilan)

One day at a Time Saison 2 (Netflix) – Après une saison 1 qui a surpris, One Day at a Time est revenue en évoquant avec humour, émotion et intelligence des sujets tels que l’immigration, le racisme, l’homosexualité, la dépression ou encore les armes à feu. La série de Netflix a ainsi démontré que si sa forme est classique, son fond est d’une grande modernité.

The Orville Saison 1 (FOX) – La saison 1 de The Orville fonctionne grâce à son casting, sa tonalité qui a évolué et sa volonté de divertir sans être stupide. Les premiers épisodes demandent de la patience, mais cela est rapidement payant pour peu que l’on adhère à la simplicité et l’optimisme que Seth MacFarlane a choisi de valoriser. (lire le bilan)

Power Saison 4 (Starz) – Power est le genre de série qui ne cherche pas à se réinventer, mais qui est sans cesse en évolution. Si certaines des directions suivies dans cette saison 4 n’ont pas été très satisfaisantes, l’ensemble reste vraiment addictif et intense. (lire les critiques de la saison)

The Resident Saison 1 (Fox) – Cette première saison de The Resident a été une bonne surprise. C’est une série médicale dans l’air du temps qui a eu l’intelligence de proposer une saison parfaitement cohérente et bouclée. (lire le bilan)

The Sinner Saison 1 (USA Network) – Thriller psychologique efficace… et légèrement sordide, The Sinner nous propose une histoire sombre dont la violence, souvent sous-jacente, peut surprendre. Ce n’est pourtant pas gratuit, car tout ce qui est raconté mène quelque part. (lire le bilan)

The Terror Saison 1 (AMC) – Cette adaptation de The Terror va au bout de son propos sans faire de concession. Elle nous offre une histoire passionnante, dépaysante et exigeante qui donne matière à réfléchir. Ce que l’on attend donc d’une bonne série. (lire le bilan)

This Close Saison 1 (SundanceNow) – Se centrant sur deux meilleurs amis sourds, This Close parle du quotidien professionnel et personnel de ceux qui sont à peine représentés dans la société. Elle le fait avec beaucoup de cœur, mais aussi avec une voix singulière qui mérite d’être vue et entendue d’urgence.

This is Us Saison 2 (NBC) – À l’image d’une vraie famille, This Is Us est imparfaite et perfectible, mais attachante. Si on peut se sentir parfois manipulé par un mélodrame trop appuyé et répétitif, la série n’est jamais meilleure que lorsqu’elle regarde avec précision ses personnages dans le présent. (lire le bilan)

Trollhunters Saison 3 (Netflix) – Troisième et dernière saison pour Trollhunters qui nous raconte toujours les aventures de Jim Lake et sa bande dans la ville d’Arcadia, délivrant l’action et les émotions escomptées, ce qui est en mesure de satisfaire sans grand mal, petits et grands.

Twin Peaks Saison 3 (Showtime) – L’esprit de David Lynch hante cette œuvre d’une exigence dingue. Le cinéaste pousse son spectateur à observer le moindre mouvement de caméra, les détails qui résident dans le port d’une tenue ou dans un dialogue cryptique. Quand on accroche, cette 3e saison est d’une audace peu présente dans le paysage télévisuel. (lire le bilan)

Waco (Paramount Network) – Retour sur un évènement controversé de l’histoire du FBI, Waco déroule son histoire avec la volonté de ne diaboliser personne, relatant ce siège avec une très bonne alternance entre éléments plus intimes et développement de la tension. (lire le bilan)

Westworld Saison 2 (HBO) – Jonathan Nolan et Lisa Joy continuent leur jeu d’énigmes où les temporalités s’éparpillent, cette saison 2 de Westworld fait progresser son récit sans jamais s’arrêter. Dessinant un univers de plus en plus vaste, la série élargit ses thématiques tout en offrant un conflit idéologique au sein des hôtes prenant corps dans une Dolores assoiffée de vengeance et une Maeve éprise d’une liberté totale. (lire les critiques)

Will And Grace Saison 9 (NBC) – Peut-être que Will & Grace n’est plus en avance sur son temps, mais elle embrasse pleinement son époque et offre ainsi l’un des revivals les plus réjouissants de la télévision américaine. (lire le bilan)

Et vous, quelles séries américaines de la saison ajouteriez-vous à la liste ?

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link