5 séries cultes britanniques que vous n’avez peut-être pas vues

Avant la rentrée américaine, Critictoo se met à l’heure anglaise du 10 au 16 septembre avec une semaine dédiée à la télévision britannique.


Lorsqu’on se lance dans les séries télévisées britanniques — ou d’un autre pays —, il y a une liste d’incontournables à voir plus ou moins évidente. Des séries qui ont transformé le paysage audiovisuel anglais ou qui ont passé les frontières pour trouver un public international (à l’image de Downton Abbey).

Bien sûr, d’autres séries ont su se faire une place dans l’histoire de la télévision UK sans pour autant avoir un impact similaire chez nous. De l’œuvre au statut culte à la dramédie typiquement britannique en passant par le period drama classique éclipsé par de plus grands noms, mais qui ne démérite pas pour autant, voici donc une sélection (non exhaustive) de séries britanniques à voir.

N’hésitez pas à venir laisser d’autres suggestions de séries cultes dans les commentaires pour aller un peu plus loin encore.

Garth Marenghi’s Darkplace

Conçue pour avoir l’air de venir d’un autre temps, Garth Marenghi’s Darkplace est un ovni télévisuel, une ode à la série Z à prendre au 50ème degré, et qui redéfinit la nullité au point de porter la caricature au rang d’art. Écrite et réalisée par Matthew Holness et Richard Ayoade — qui sont également interprètes —, la série nous plonge dans le monde merveilleusement nul de ce fictif génie autoproclamé de l’horreur, Garth Marenghi (Matthew Holness). Ce dernier nous ressort de ses cartons une série de son cru. Darkplace aurait été un show des années 80 tellement en avance sur son temps, tellement subversif, tellement dangereux et tellement fou, que le MI-8 a empêché sa diffusion – selon les dires de l’auteur. Marenghi nous introduit ainsi tous les épisodes et ceux-ci sont parsemés d’interviews durant lesquelles les comédiens nous parlent de leur rôle. Au total, il y a donc 6 épisodes que l’on peut aisément qualifier d’inimitables.

Father Ted

20 ans et des centaines de rediffusions plus tard, aucune autre série n’a marqué l’Irlande comme Father Ted. Cette création de Graham Linehan et Arthur Mathews nous relate l’histoire de trois prêtres et de leur gouvernante que l’Église a exilés sur Craggy Island, petite île au large des côtes irlandaises. Le père Ted (Dermot Morgan) a été banni après avoir détourné des dons récoltés par l’église, le père Jack Hackett (Frank Kelly) est un alcoolique obsédé par les femmes et le père Dougal McGuire (Ardal O’Hanlon) pour un incident ayant traumatisé de nombreuses sœurs. La série se compose de 3 saisons, pour un total de 25 épisodes.

Detectorists

Signé Mackenzie Crook qui tient également l’un des premiers rôles, Detectorists est une de ses comédies qui mélange à la perfection mélancolie, humour et réflexions. Au cours de ses trois saisons et 19 épisodes, la série nous relate le quotidien des membres du club de détectoristes de Danebury, ville fictive du Nord de l’Essex. Plus spécifiquement, le récit suit Andy (Crook) et Lance (Toby Jones) qui nous entrainent ainsi dans une comédie douce amère sachant rendre ce qui semble insignifiant et ennuyeux étonnement accrocheur. La série pousse à une nouvelle appréciation de la banalité à l’aide de personnages attachants avec lesquels on est prêt à parcourir les champs à la recherche d’un trésor.

Middlemarch

Un an avant de créer une véritable révolution dans le period drama avec Orgueil et Préjugés, Andrew Davies faisait déjà beaucoup de vague avec son adaptation du classique Middlemarch. Véritable succès d’audience, cela relança l’intérêt du public pour la fiction victorienne, et bien évidemment donna le jour à de nombreuses discussions autour de l’œuvre de George Eliot. Le roman se retrouve même en tête de vente pendant 5 semaines grâce à la mini-série en 6 épisodes qui met en scène Juliet Aubrey dans la peau de Dorothea Brooke. Cette dernière souhaite s’épanouir intellectuellement parlant en épousant le Révérend Edward Casaubon (Patrick Malahide). Cela ne se révèle pas le cas, et une série d’évènements — dont la rencontre avec Will Ladislaw (Rufus Sewell) — va compliquer sa situation.

Ripper Street

S’étant construit une réputation pour son traitement assez sombre et sa représentation graphique des meurtres, Ripper Street est surtout une série policière qui a su se faire une place dans le paysage télévisuel anglais en offrant une excellente représentation du Londres victorien, d’un quartier traumatisé et marqué par le passage de Jack L’Éventreur. L’histoire commence par ailleurs 6 semaines après le dernier meurtre du tueur en série et suit l’inspecteur Edmund Reid (Matthew Macfadyen), le sergent Bennet Drake (Jerome Flynn) et le capitaine Homer Jackson (Adam Rothenberg) qui mènent de nombreuses investigations dans un quartier touché par une grande pauvreté, l’immigration, les grèves, les dernières évolutions, les scandales et autres crises. Annulée par BBC au terme de sa saison 2, Ripper Street a par ailleurs trouvé une seconde vie sur Amazon, la conduisant à se composer de 5 saisons et d’un total de 37 épisodes.

N’hésitez pas à suggérer des sujets pour de futures listes dans les commentaires.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link