6 séries de la saison hivernale recommandées par Critictoo

Le printemps est au tournant, mais avant de tourner définitivement la page de cette saison hivernale qui fut placée plus sous le signe des Jeux Olympiques plus que de celui des séries, l’équipe de Critictoo s’est réuni pour parler de ses quelques coups de cœur diffusés au cours de cette période, toutes nationalités confondues.

Voici ainsi une liste de séries proposées au cours des derniers mois (certaines déjà terminées, d’autres prochainement) qui méritent le coup d’oeil. Et il y en a pour tous les genres :

The Alienist

Poursuivant sa réinvention, TNT mise sur une adaptation du best-seller L’aliéniste de Caleb Carr. C’est une histoire de tueur en série dans le New York de 1896. Avec un très bon casting et de véritables moyens, cette série historique à l’esthétique léchée nous propose avant tout d’explorer comment le changement qui remet en cause les traditions peut-être plus effrayant qu’un véritable meurtrier. The Alienist est dans ce sens une série intéressante et le matériel d’origine est suffisamment solide pour qu’elle soit captivante avec les découvertes progressives que font ces enquêteurs alors que les corps s’accumulent. Produite par Cary Fukunaga, elle s’impose comme étant une des héritières les plus honorables de True Detective.

Runner-up : Satire bien acide sur la culture d’entreprise et l’ultracapitalisme, Corporate est une comédie aussi efficace qu’hilarante qui flirte occasionnellement avec le surréalisme et qui n’a pas peur de grand-chose. – Fabien

Baron Noir

Écrite avant l’élection présidentielle de 2017, on pouvait craindre de Baron Noir d’être en complet décalage avec les bouleversements politiques actuels. Pourtant, la série de Eric Benzekri et Jean-Baptiste Delafon a su capter les changements de son époque et livre une saison 2 troublante de réalisme. Si l’élection d’Amélie Dorendeu candidate PS prête à rire, sa volonté de redéfinir les équilibres politique la rapproche d’un Emmanuel Macron. Crise constitutionnelle, remise en cause du modèle de l’école ou encore menace terroriste grandissante, les scénaristes de Baron Noir livrent une seconde saison aussi intelligente que palpitante.

Runner-Up : TF1 a sûrement diffusé sa meilleure création avec l’adaptation de la série espagnole Les Bracelets Rouges. S’attardant sur le quotidien d’adolescents hospitalisés, en perpétuel équilibre entre rire et émotion, cette série s’avère bien plus subtile que la plupart des productions de la chaîne. – Thibault

The Chi

Entre chaleur humaine et froides tragédies du quotidien, The Chi, créée par Lena Waithe (Master Of None), fait de sa première saison une exceptionnelle plongée dans un quartier chaud de Chicago. En explorant les répercussions du meurtre de Coogie, un jeune de la communauté, la série vogue entre le drame, le policier et le récit adolescent, donnant à ses histoires une résonnance encore plus authentique et pertinente. The Chi est donc l’exploration de ce qu’est être un afro-américain aujourd’hui mais aussi d’être un adolescent, une mère endeuillée, un jeune qui tente de vivre de sa passion dans l’Amérique de Trump.

Runner-Up : Après une saison 1 qui montait en puissance, The Good Place a explosé toutes les règles avec sa seconde saison. Inventive, surprenante, hilarante, elle fait de son twist philosophique un tremplin pour une sitcom d’une qualité rare. – Maxime

Counterpart

Croisement entre le thriller d’espionnage et la série métaphysique, Counterpart s’intéresse à Howard Silk, un homme coincé dans sa vie qui découvre que son agence dissimule un portail menant vers une dimension parallèle. Son existence est transformée lorsqu’il rencontre le Howard de cette réalité. La série ne délivre pas les réponses sur un plateau d’argent, mais manipule le twist, les révélations et les explications à la quasi-perfection pour donner corps à son univers, délivrer un jeu de pistes accrocheur et multiplier les questions existentielles. Le tout avec un J.K. Simmons forcément impeccable, dans un rôle comme dans l’autre.

Runner-Up : Comme à son habitude, Jack Thorne n’a pas déçu en ce début d’année avec Kiri, une histoire de kidnapping qui prend la forme d’un whodunit pour examiner les interconnexions sociales et raciales, où la douleur et la rage côtoient de près l’humour – Carole

The Resident

Un casting d’acteurs jeunes et sexy (Matt Czuchry, Emily VanCamp et Manish Dayal en tête), un rythme nerveux, des cas hors du commun… Sur papier, The Resident avait tout pour être une énième série médicale chorale, sympathique mais oubliable. Le poulain de la FOX a pris tout le monde de court en proposant quelque chose de bien plus pragmatique, s’attaquant autant à l’industrie médicale dénuée de sentiments qu’aux erreurs humaines inévitables. Les personnages principaux brillamment interprétés sont loin d’être manichéens et se dévoilent habillement au fil des épisodes. En conservant une bonne dose de soap inhérente au genre, The Resident est une série hybride et intrigante qui confirme semaine après semaine son énorme potentiel.

Runner-Up : Après une saison 10 catastrophique, The X-Files regagne du poil de la bête en retournant aux sources avec quelques excellents concepts de science-fiction et juste ce qu’il faut de nostalgie. On se laisserait presque espérer à une conclusion digne de ce nom pour cette série culte. – Ilona

This Close

Comme beaucoup de séries à la fameuse ère de la Peak TV, This Close – dramédie de Sundance Now – passe inaperçue et c’est un grand tort. En nous parlant de Kate et Michael (Shoshannah Klein et Josh Feldman, également co-créateurs), deux meilleurs amis sourds, elle adresse un message sur le quotidien professionnel et personnel de ceux qui sont à peine représentés dans la société en nous faisant rire aux larmes. Entre les quiproquos, la rupture amoureuse de Michael, la relation faite de non-dits de Shoshannah ou leurs vies professionnelles, This Close montre qu’elle a beaucoup de cœur mais aussi une voix singulière qui mérite d’être vue et entendue d’urgence.

Runner-Up : Avec sa troisième saison, Crazy-Ex Girlfriend fait atteindre à son héroïne le point de non-retour et explore tragiquement mais magnifiquement la dépression et ses conséquences. Parfaitement imparfaite, la série offre une réflexion extrêmement forte et plus que divertissante. – Maxime

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires