10 séries dont vous ignorez peut-être l’existence #PeakTV

Vous connaissez le refrain à présent, nous sommes en plein dans l’ère du #PeakTV, il y a juste trop de séries à la télévision américaine, et cela n’est pas près de changer. On ne le sait que trop bien chez Critictoo, puisque l’on tente de vous tenir au courant de tout ce qui diffusé, à défaut de pouvoir donner notre avis sur tout (et de très loin).

Quoi qu’il en soit, il y a toujours plus de séries sur les services de streaming qui seront bientôt à égalité avec les networks et le câble, qui freine un peu ces derniers temps. Une fois de temps en temps (voir la précédente liste), nous vous offrons donc une liste de dix séries dont vous ignorez peut-être l’existence.

Notre but ici est surtout d’illustrer la diversité de l’offre actuelle en rappelant l’existence de shows discrets, parfois atypiques, parfois très conventionnels qui pourraient intéresser certains d’entre vous (ou non).

Bobcat Goldthwait’s Misfits and Monsters (TruTV)

Nous sommes dans un nouvel âge d’or des anthologies, il semblerait. Bobcat Goldthwait’s Misfits and Monsters nous vient, comme son titre l’indique, du comédien/réalisateur Bobcat Goldthwait qui est un touche-à-tout qui s’aventure donc à la télévision avec cette comédie horrifique étonnante. Chaque épisode de 25 minutes raconte une nouvelle histoire avec un casting et un style différents. On a le Diable qui crée un phénomène pop, une véritable sirène, un loup-garou qui se lance dans la politique ou encore deux intelligences artificielles qui s’associent pour rendre le monde meilleur.

Stan Against Evil (IFC)

Toujours dans la comédie d’horreur, mais plus classique dans la forme, Stan Against Evil est une création de Dana Gould (The Simpsons) qui suit Stan Miller (John C. McGinley), l’ancien shérif éternellement insatisfait d’une petite ville de Nouvelle-Angleterre qui a été forcé de prendre sa retraite. Il rencontre quelques difficultés à laisser sa place à Evie Barret (Janet Varney) qui représente dorénavant les forces de l’ordre, mais ils vont réussir à travailler ensemble quand ils réaliseront qu’ils sont tous les deux la cible d’une vieille malédiction lancée par des sorcières.

All About The Washingtons (Netflix)

Netflix en a vraiment pour tout le monde, même pour ceux qui veulent de la sitcom familiale traditionnelle et sans conséquence. Création de Jeremy Bronson, All About the Washingtons se centre sur une famille afro-américaine pas exactement comme les autres. En effet, le père n’est autre que l’icône du hip-hop MC Joe Speed et il a décidé qu’il était temps pour lui de prendre sa retraite. Il est ainsi question de suivre la transition de Joe de sa vie sur scène à son nouveau rôle de père au foyer, ce qui va demander quelques ajustements pour lui, ses enfants et sa femme. Cette dernière choisit par ailleurs de profiter de l’occasion pour lancer sa propre carrière.

Mike Judge Presents: Tales from the Tour Bus (Cinemax)

En plus de Silicon Valley, Mike Judge revient vers l’animation — il est le créateur de Beavis et Butt-Head et de King of the Hill — avec une anthologie intitulée Mike Judge Presents: Tales from the Tour Bus, un projet qui ne ressemble à aucun autre. C’est une quelque sorte des récits biographiques sur des stars de la musique country, racontés par ceux qui les ont connues. On retrace notamment la vie de Johnny Paycheck, Waylon Jennings, Jerry Lee Lewis ou encore du duo formé par George Jones et Tammy Wynette. Ce sont des histoires vraies souvent folles et pleines d’alcool, de drogues, d’armes à feu et de rebondissements qui poussent à se demander si tout ceci est bien la réalité.

Alone Together (Freeform)

Comédie single-camera qui est produite par Andy Samberg et ses amis de The Lonely Island (Jorma Taccone et Akiva Schaffer), Alone Together met en scène Esther Povitsky (Crazy Ex-Girlfriend) et Benji Aflalo (Not Safe with Nikki Glaser) qui incarnent… Esther et Benji, deux amis qui veulent désespérément trouver leur place dans la culture vaine et narcissique de Los Angeles. La route vers le succès est semée d’embûches.

Good Behavior (TNT)

Série qui a été développée par l’équipe de la saison 1 de Wayward Pines, se basant sur un autre roman de Blake Crouch, Good Behavior débute avec Letty Dobesh (Michelle Dockery) qui cherche à reprendre sa vie en main après un séjour en prison. Libérée prématurément pour bonne conduite, elle retourne à ses activités criminelles. Elle se rend ainsi dans des chambres d’hôtel pour voler ce qui traine qui aurait de la valeur. C’est comme cela qu’elle se retrouve à entendre la conversation entre un homme et Javier (Juan Diego Botto), le tueur qu’il engage pour tuer sa femme. Letty intervient et cela change son existence plus qu’elle ne pouvait l’imaginer.

The Oath (Crackle)

Création de Joe Halpin, The Oath nous immerge dans l’univers d’un gang pas comme les autres, puisqu’il est composé de policiers qui ont juré de protéger et servir les citoyens, mais qui servent avant tout leurs propres intérêts. Ce groupe de flics corrompus doit désormais renforcer ses rangs pour conserver sa position dominante dans un écosystème au bord de l’explosion. On plonge ainsi au milieu des Ravens dirigé par Steve Hammond (Ryan Kwanten) pendant que son père (Sean Bean) est en prison. C’est là que l’on trouve l’agent du FBI Damon Byrd (Arlen Escarpeta) qui a infiltré ce gang de flics dans le but de faire tomber d’autres gangs.

One Dollar (CBS All Access)

Création de Jason Mosberg, One Dollar nous entraine dans une petite ville américaine où un billet de un dollar change de main, connectant un groupe de personnages qui sont impliqués dans une histoire de meurtres. Chaque épisode propose alors un point de vue différent pour parler des dissensions économiques et culturelles de l’Amérique moderne alors que les secrets de la ville sont exposés.

Star (FOX)

Petite sœur d’Empire avec laquelle elle est diffusée en duo, Star est un soap musical qui nous entraine à Atlanta auprès de trois jeunes femmes qui veulent trouver leur succès avec leur groupe. Star (Jude Demorest), Simone (Brittany O’Grady) et Alex (Ryan Destiny) tentent de se faire un nom et réalisent rapidement qu’il faudra plus que leur talent de chanteuse pour concrétiser leurs rêves.

The Son (AMC)

Adaptation du roman de Philipp Meyer, The Son se propose de non seulement de nous parler d’une famille sur deux lignes temporelles, mais également de retracer la naissance de l’Amérique en tant que superpuissance à travers la montée et la chute de ce clan texan. On suit alors Eli McCullough (Pierce Brosnan), le patriarche de la famille qui, enfant, fut été kidnappé et élevé par le peuple amérindien les Comanches. Maintenant, il applique des méthodes brutales qui lui ont été enseignées au monde des affaires. Né le jour où le Texas est devenu une république indépendante, cela lui a valu le surnom de « premier fils du Texas ».

Les avez-vous vu ? Dites-nous quelle(s) série(s) discrète(s) vous aimez ?

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link