Les 15 séries de l’été les plus attendues par l’équipe de Critictoo

Le mois de juin débute et avec lui les premières séries estivales s’installent sur les grilles des chaines américaines. Cette année, il y a clairement plus de retours que de nouveautés et nous avons donc décidé de bousculer la formule habituelle de ce type d’article pour couvrir aussi bien nos attentes vis-à-vis des nouveautés, mais également des séries dont on attend le retour avec impatience.

Ainsi, chaque membre de l’équipe de Critictoo a choisi – parmi les séries qui ont des dates officielles d’annoncées – une nouveauté, et vous pouvez consulter notre petit guide pour en savoir plus à leur sujet, et une autre qui revient au minimum pour sa seconde saison.

Voici notre sélection et n’hésitez pas à nous donner vos attentes dans les commentaires.

Maxime

Claws : L’été dernier, Claws avait été une belle surprise avec sa première saison capable de sortir les ongles et son mélange entre comédie et drame sur des esthéticiennes fricotant avec la mafia pour monter leur business et, accessoirement, se sauver la peau. On attend alors une seconde saison tout autant survitaminée, donnant une nouvelle fois la part belle à son casting d’exception (Niecy Nash, Carrie Preston, Dean Norris) sans renier sa folie.

Dietland : Dire que le retour à la télévision de Julianne Margulies (ER, The Good Wife) était attendu est un doux euphémisme. Dans ce drame pour AMC et par Marti Noxon (UnReal, Mad Men, etc.) se passant dans les coulisses de la presse féminine, elle va être accompagnée de Joy Nash pour démonter les diktats de la beauté et les injonctions à la minceur, le tout agrémenté d’une touche de thriller par la menace d’une organisation féministe terroriste. On espère donc du papier glacé déchiré et un divertissement haut de gamme. Hâte !

Ilona

12 Monkeys : Cette petite pépite de science-fiction que l’on dépouille chaque année un peu plus de son budget ne cesse de surprendre de par son inventivité, ses personnages attachants et ses rebondissements qui prennent aux tripes. En trois saisons, 12 Monkeys est parvenue à se détacher totalement du film de Terry Gilliam et à bâtir un univers complexe et cohérent. Cette année, Cole, Cassie et Jones reviennent pour une ultime aventure. Reste à espérer que cette conclusion tant attendue soit à la hauteur de cette épique quête temporelle.

Reverie : Une ancienne détective au passé trouble tente de sauver l’esprit de gens coincés dans un univers de réalité virtuelle. Ce n’est seulement pas ce pitch, aguicheur mais réellement casse-figure, qui pousse à s’intéresser à ce nouveau projet de la NBC, mais bien son casting ! La série marque, entre autres, le retour sur nos écrans de Sarah Shahi (Life, Person of Interest), Kathryn Morris (Cold Case), Sendhil Ramamurthy (Heros) et Dennis Haysbert (24 Heures Chrono). Dans cette vague de nouveautés d’été, Reverie fait pour l’instant peu de bruit, mais pourrait bien être la bonne surprise de la saison.

12 Monkeys - Saison 2
List Price: EUR 25,07
Price: EUR 19,92
You Save: EUR 5,15
Price Disclaimer

Fabien

Goliath : J’ai probablement aimé la saison 1 Goliath plus que j’aurais dû. Après tout, ce n’était qu’une sorte de remake du film Le Verdict et, même si j’apprécie Billy Bob Thornton, il n’est pas Paul Newman. Malgré tout, l’écriture de David E. Kelley rend l’ensemble excentrique et assez haletant pour se laisser happer et divertir par l’intrigue. La saison 2 a une nouvelle équipe créative, ce qui rend le projet moins désirable, mais la perspective de retrouver le duo formé par Thornton et Nina Arianda est suffisante pour moi.

Castle Rock : Quand le nom de Stephen King est attaché à une série, il est préférable de ne pas trop en attendre, sauf que Castle Rock n’est pas une adaptation d’un de ses livres. C’est une série qui se passe dans l’univers du maître de l’horreur par le créateur de Manhattan qui se trouve être une de mes séries préférées de ces dernières années. Avec un casting qui rassemble notamment André Holland, Jane Levy, Sissy Spacek, Scott Glenn et Terry O’Quinn, il y a certainement de quoi être intrigué.

Nicolas

Luke Cage : La première saison de Luke Cage m’avait laissé un goût amer dans la bouche. Après des débuts tonitruants et instaurant d’entrée une patte distinctive dans l’univers toujours plus bondé des super-héros, notre Power Man s’est progressivement remis sur les rails d’une intrigue classique au possible. Il faut dire que Diamondback n’était clairement pas Cottonmouth. Mais cette deuxième saison promet un ennemi charismatique au possible, et un développement du personnage de Luke Cage comme héros de Harlem. Tout cela, plus la promesse d’une bande-son une nouvelle fois aux petits oignons, me donne envie de poursuivre l’aventure Luke Cage.

Love Is : Plus que satisfait de la première saison de Black Lightning, la connaissance d’une deuxième série de Salim et Mara Brock Akil m’intéresse au plus haut point. Le sujet de Love Is n’est clairement pas nouveau, mais le ton personnel développé par le duo peut lui donner un attrait insoupçonné. En outre, le casting donne fortement envie, avec notamment Clarke Peters (The Wire) et Will Catlett (Black Lightning). Et puis c’est l’été, la meilleure période de l’année pour se laisser emporter par l’amour !

Carole

Harlots : Le monde londonien de la prostitution dans les années 1760 est impitoyable et, pour y survivre, il faut bien savoir dans quoi l’on s’engage et être prêt à séduire et négocier. La première saison avait été une belle surprise avec 10 épisodes nous dévoilant une palettes de personnages féminins riches et complexes et développant des enjeux personnels et professionnels donnant le corps à un récit prenant où sexe, argent et ambition se confondaient à merveille. J’attends ainsi la saison 2 qui j’espère confirmera que Harlots est bel et bien la petite réussite que la première saison nous a annoncé.

Yellowstone : Depuis que Spike TV est devenue Paramount Network, la chaine doit affirmer son identité. Si ni Heathers ou American Woman ne m’attire pas, la réussite qu’était Waco à mes yeux laisse néanmoins voir que le network a des ambitions intéressantes. Yellowstone s’inscrit dans cet esprit, avec un beau casting réunissant Kevin Costner, Wes Bentley ou encore Kelly Reilly avec le scénariste de Wind River aux commandes. Cela est suffisant pour donner au moins une chance à cette nouveauté qui se présente comme un mélange entre une sorte de soap familial et de portrait d’une Amérique assez peu présente sur le petit écran.

Thibaut

The Affair : Après une troisième saison en demi-teinte, la série de Showtime a pris son temps pour revenir et s’offre pour l’occasion un changement de décor avec une partie de saison qui se déroulera à Los Angeles. On retrouvera Noah, Helen, Alison et Cole dans de nouvelles situations sentimentales, les ayant éloignés les uns des autres, mais sont-ils tous certains de pouvoir passer à autre chose ? On croise les doigts pour que The Affair ait retrouvé de son éclat afin d’offrir à ces personnages qu’on aime quelques belles émotions.

Sharp Objects : Jean-Marc Vallée réalisera-t-il une nouvelle minisérie de haute voltige ? L’homme derrière Big Little Lies revient sur HBO avec une adaptation d’un roman de l’auteure Gillian Flynn (Gone Girl), ayant pour héroïne Camille Preaker, interprétée par Amy Adams. Cette reporter va retourner dans sa ville natale secouée par le meurtre de deux jeunes adolescentes auxquelles elle va progressivement s’identifier. Avec un réalisateur en pleine ascension, un casting prestigieux et une auteure déjà adaptée par rien de moins que David Fincher, cette minisérie s’impose sans difficulté comme l’un des projets les plus excitants de cet été.

Sur ma peau
List Price: EUR 7,70
Price: EUR 7,70
Price Disclaimer

Aline

The Bold Type : Quand on attaque The Bold Type, on est en droit à s’attendre à de la chick lit télévisuelle, une version édulcorée et plus girly du Diable s’habille en Prada. On suit en effet les tribulations de trois copines, collègues dans un magazine de mode. Mais Freeform avait su nous surprendre en nous proposant une série bien plus féministe qu’elle n’en avait l’air et qui osa aborder de façon intelligente des thèmes tels que le cancer du sein, l’homosexualité… Le tout en évitant les poncifs des amitiés féminines et, principalement, le sempiternel triangle amoureux ! L’idée de passer l’été avec Jane, Kat et Sutton me réjouit et j’espère que la série saura rester légère, mais intelligente !

Dietland : Forcément il y a un effet miroir entre les deux séries ! Mais Dietland devrait nous faire monter d’un cran dans la dénonciation des diktats de la beauté féminine. Même univers, mais avec un ton plus direct et bien plus dénonciateur. J’avais déjà beaucoup aimé ce que Marti Nixon avait apporté comme vision de la télé réalité dans UnReal et par conséquent j’ai vraiment hâte de découvrir sa version d’un magazine féminin. Reste à savoir si, d’ici la fin de l’été, on aura toutes changé notre rapport à notre corps… en tous cas, après le succès de The Handmaid’s Tale et les mouvements mondiaux comme Me Too, un vent de féminisme souffle sur nos écrans.

Cyril

Sense8 : Bien que Sense8 n’ait survécu que deux saisons avant l’annonce de son annulation par Netflix, la série des sœurs Wachowski a rapidement suscité un engouement mondial pour l’histoire de ces 8 inconnus qui partagent leur sens. Bien qu’un complot scientifique alimente le récit au cours de ces deux premières saisons, c’est avant tout par amour pour nos huit héros que j’attends avec impatience le film de conclusion à la série. Souvent maladroite, mais toujours positive dans son message et les thématiques abordées, Sense8 est l’une de ces séries qui laissent définitivement une marque sur son passage, autant pour ses qualités que par le sentiment de vivre-ensemble qu’elle a inspiré.

Pose : Malgré la présence de Ryan Murphy et Brad Falchuk, qui m’ont maintes fois déçu ces dernières années, Pose est probablement la nouveauté estivale qui m’attire le plus. Il faut dire que ce retour dans les années 80, où le luxe et la scène underground queer se côtoient, qui n’est pas sans rappeler le film Paris is Burning, est un postulat de base engageant. De plus, Kate Mara, James Van der Beek et Charlayne Woodard en tête d’affiche sont suffisants pour me convaincre de me lancer dans l’aventure.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires