Nos 19 séries favorites britanniques de 2017

Si nous tournons la page sur une saison à la fin mai-début juin pour la télévision américaine (en suivant les dates des Emmy Awards), c’est avec le feu d’artifice de la nouvelle année que cela se passe pour la télévision britannique. C’est ainsi l’heure du traditionnel bilan qui s’adapte autant que possible aux changements affectant le petit écran.

Faisant face à une offre toujours grandissante, aux coproductions multiples et au temps qui manque pour voir tout ce que l’on a envie de voir, nous avons choisi cette année de revenir aux bases ou presque en optant pour mettre en valeur nos séries favorites de l’année 2017 du côté britannique.

Sur ce, voici donc nos 19 séries britanniques qui ont été diffusées en 2017 sur le petit écran anglais :

Broadchurch (Saison 3, ITV)

Miller (Olivia Colman) et Hardy (David Tennant) ont fait leur retour avec une perturbante affaire de viol qui bouscule toute la communauté pour ce qui fut donc la troisième et dernière saison de Broadchurch. Celle-ci permet de réévaluer l’importance de ce qui s’est passé durant la saison 2 tout en délivrant un commentaire assez bien écrit sur la perception du viol et des victimes dans notre société actuelle. Enfin, elle propose surtout de faire l’état des lieux de cette communauté qui a bien changé, rattrapée par le monde extérieur qui la força à dévoiler ce qu’elle avait de plus sombre en son cœur pour pouvoir rester en vie. Une belle façon de boucler une série qui méritait vraiment d’être suivie jusqu’au bout.

Broken (BBC One)

Jimmy McGovern signe avec Broken une série d’une humanité rare et sans ambages. Christina (Anna Friel) s’occupe de sa mère et ses trois enfants et se fait renvoyer. Elle trouve une aide précieuse auprès du père Michael Kerrigan (Sean Bean) qui essaie de faire de son mieux pour maintenir à flots la société dont il a la charge religieuse alors qu’il fait également face à ses propres démons. Vies minuscules mais résonance majeure, Broken enferme ses personnages dans leur quotidien et leurs problèmes pour mieux nous émouvoir.

The Crown (saison 2, Netflix)

La seconde saison de The Crown souffre de ne pas couvrir la période la plus excitante du long règne d’Elizabeth II, avec des premiers ministres qui restent dans l’ombre de Churchill. Le créateur Peter Morgan relève le défi en tournant un peu plus les projecteurs vers Philip pour mieux interroger sur les liens et les responsabilités des membres de la famille royale. Entre l’analyse du mariage et son évolution à cette période, la place des médias et le maintien des apparences ou encore les éternels rapports de force qui existe entre Elizabeth II – reine, mère, épouse, soeur – et les autres protagonistes, les dix épisodes viennent compléter à merveille la première saison pour former un diptyque riche, fascinant et magnifique à regarder sur le pouvoir et la royauté anglaise.

The Detectorists (saison 3, BBC Two)

La troisième saison de Detectorists était également la dernière et, une fois de plus, Mackenzie Crook nous livre six épisodes irréprochables mélangeant mélancolie, humour et réflexions sur le futur d’Andy et Lance (Toby Jones) avec une justesse sans faille. Cela met de bonne humeur. Crook a simplement trouvé comment rendre ce qui semble insignifiant et ennuyeux étonnement accrocheur. Mieux, puisque c’est la fin, il nous construit une saison qui nous entraine vers une conclusion tout simplement parfaite pour la série.

Doctor Foster (Saison 2, BBC One)

Après avoir exploré l’implosion d’un couple lié par le mensonge au sein de la première saison, Mike Bartlett s’intéresse au divorce et ce qui s’ensuit dans la saison 2 de Doctor Foster. Il déroule un récit qui embrasse toujours les excès narratifs pour mieux retranscrire la bataille que se mènent Gemma Foster et son ex Simon. Tous les coups sont permis et c’est bien cette idée qui rend les 6 épisodes à la fois déroutants et prenants, ne craignant pas de délivrer des portraits humains peu glorieux pour mieux illustrer jusqu’où chacun est prêt à aller pour avoir l’ascendance sur l’autre au détriment de ceux qui les entourent.

Dr Foster : Saison 2
List Price: EUR 19,98
Price: EUR 18,24
You Save: EUR 1,74
Price Disclaimer

The End of the F***ing World (Channel 4)

James et Alyssa sont deux jeunes qui ont des problèmes émotionnels bien différents, mais qui vont connecter et partir ensemble dans le but de trouver des réponses à des questions qu’ils ignorent en partie. Road trip adolescent qui explore le traditionnel passage à l’âge adulte à travers deux figures déjà bien amochées par la vie, The End of The F***ing World se démarque par sa tonalité où la noirceur s’installe pour durablement rester pour être à la fois drôle et poétique. Le duo dysfonctionnel est terriblement attachant, et le récit emprunte un cheminement qui leur colle parfaitement à la peau.

Grantchester (saison 3, ITV)

Sidney Chambers voit sa foi être plus que mise à l’épreuve dans cette saison 3 de Grantchester. La série policière d’ITV est surtout une belle exploration des croyances à travers des investigations qui sont surtout un prétexte pour se pencher sur la nature ambivalente de l’être humain et nos valeurs morales. L’avenir du show est toujours incertain à ce jour, mais si cela doit s’arrêter là, la série aura su délivrer un récit complet où humour et mélancolie se mélangeaient.

Harlots (saison 1, Hulu/ITV)

Rien n’est gratuit dans Harlots qui utilise la période historique et la prostitution pour délivrer des portraits complexes de femmes qui utilisent ce qu’elles ont en leur possession pour survivre et naviguer dans un monde dominé par les hommes. Des figures féminines de haute volée pour un drama non dénué d’humour et de surprise qui donne corps à des conflits de pouvoir et d’idéaux dans un univers majoritairement impitoyable. Le tout parfaitement rythmé et servi par un impeccable casting.

Howards End (BBC One)

Œuvre observatrice sur la nature humaine et les différences sociales, Howards End repose avant tout sur ses dialogues et la performance de ses acteurs en charge de donner vie au texte. Cette minisérie nous démontre alors que l’oeuvre d’E.M. Foster n’a rien perdu de son intérêt grâce à son regard sur les rapports sociaux, les conventions qui les gouvernent et séparent les classes.  Le tout est magnifiquement interprété avec Hayley Atwell et Matthew MacFadyen délivrant d’excellentes performanc es,et mis en valeur par une réalisation sobre, mais inspirée qui nous immerge dans cette histoire humaine d’un bout à l’autre.

Howards End, le legs de Mrs Wilcox
List Price: EUR 25,00
Price: EUR 25,00
Price Disclaimer

The Last Kingdom (saison 2, BBC Two/Netflix)

L’adaptation des livres de Bernard Crowmell mélangeant fiction et réalité historique se poursuit. Dans cette saison 2 de The Last Kingdom, Uhtred (Alexander Dreymon) est toujours focalisé sur sa destinée, mais il est sans cesse détourné de celle-ci, ce qui le mène à vivre des péripéties mouvementées, pleines de rebondissements, menées à un rythme soutenu (un livre adapté en 4 épisodes) et qui sont toujours aussi divertissantes. C’est bien là le point fort de la série qui ne cherche pas à être plus qu’un show d’aventure animé par l’énergie de son héros haut en couleur.

Line of Duty (saison 4)

La popularité de Line of Duty n’a cessé de croitre depuis son lancement au point qu’elle a quitté BBC Two pour s’installer avec beaucoup de succès sur BBC One (pratiquement 10 millions de téléspectateurs). Sa saison 4 n’a pas déçu, plaçant Thandie Newton sur la route de la division AC-12 dont les détectives restent imparfaits, mais terriblement tenaces quand ils ont une proie dans leur viseur. Jed Mercurio continue de déployer son impeccable formule pour nous proposer une histoire moralement ambiguë ponctuée de twists surprenants. Le résultat est simplement addictif comme jamais.

LINE OF DUTY saison 1
List Price: EUR 24,90
Price: EUR 24,90
Price Disclaimer

Little Boy Blue (ITV)

Spécialiste du true crime drama, Jeff Pope revient sur le meurtre du jeune Rhys Jones à Liverpool en 2007 dans la tragique Little Boy Blue. Une histoire qui, à travers ses multiples points de vue, nous plonge alors dans cette communauté touchée par un drame, mais également paralysée par la perspective de parler au risque d’en payer à son tour le prix. Une oeuvre poignante et tout en sobriété.

Man in An Orange Shirt (BBC Two)

Diffusé lors du mois événementiel Gay Britannia sur la BBC, Man in An Orange Shirt (scénarisée par Patrick Gale), explore deux relations homosexuelles, l’une clandestine entre l’officier marié Michael et son ami également soldat Thomas, l’autre cinquante ans plus tard par le petit-fils du premier, Adam (Julian Morris) qui peine à accepter ce qu’il est, notamment envers sa grand-mère Flora (Vanessa Redgrave). Sobre et pourtant tragique, simple et profonde, cette série en deux épisodes reflète avec brio un pan de l’intime et de l’histoire, pudique et important.

The Miniaturist (BBC One)

Pour terminer l’année en beauté, BBC One nous délivre une adaptation du bestseller international de Jessie Burton qui prend la forme d’une mini-série en deux parties qui nous raconte l’histoire d’un mariage arrangé et d’une maison pleine de secrets. Surtout, elle nous ramène avec The Miniaturist dans l’Amsterdam de 1686 pour un thriller qui vire ingénieusement à la chronique sociale dont la pertinence n’a d’égal que la qualité du scénario et la mise en scène — sans négliger le casting, dont une belle prestation de Romola Garai.

Miniaturiste
List Price: EUR 8,30
Price: EUR 8,30
Price Disclaimer

No Offence (saison 2, Channel 4)

Paul Abbott a un peu trainé pour nous ramener dans le monde légèrement survolté de No Offence, mais le résultat était là. On retrouve la toujours dynamique, mais pas infaillible, DI Vivenne Deering (Joanna Scanlan) et son équipe alors qu’ils se retrouvent pris dans une course contre la montre pour stopper une guerre entre gangs avant qu’il ne soit trop tard. Le mélange policier sous adrénaline avec une bonne dose d’humour noir fait encore une fois bien son effet, en grande partie grâce aux dialogues et à ce casting sans faille.

Peaky Blinders (saison 4, BBC Two)

À un moment donné, Tommy Shelby (Cillian Murphy) et sa famille devaient bien payer le prix de leurs crimes. C’est ce que la saison 3 de Peaky Blinders nous disait au moment de sa conclusion, mais la quatrième prend l’idée et l’emmène encore plus loin. Voilà que la mafia de New York représentée par Luca Changretta (Adrien Brody) débarque à Birmingham avec comme mission d’éliminer un à un les Shelby. Cela nous donne une guerre qui, pour une fois, n’a pas été soigneusement planifiée par Tommy. On n’est donc jamais sûr que tout le monde s’en sortira et cela donne une saison mouvementée qui bouscule vraiment les choses, ce qui est rafraichissant dans l’univers des Blinders.

Peaky Blinders - Saison 4
List Price: EUR 35,10
Price: EUR 27,99
You Save: EUR 7,11
Price Disclaimer

Taboo (saison 1, BBC One)

On pourrait se contenter de dire que Tom Hardy et son chapeau sont bien suffisants pour se plonger dans la première saison de Taboo. Le créateur de Peaky Blinders poursuit sa collaboration avec BBC pour une autre série stylisée qui commence par le retour d’entre les morts de James Delaney (Hardy), un homme déterminée à se venger. Cela donne le jour à une œuvre qui subjugue par ses images, attire par son époque et ses problématiques, séduit à l’aide d’une galerie de personnages et divertit grâce à un sens de la répartie et une capacité à créer des situations dangereuses.

Three Girls (mini, BBC One)

L’équipe derrière Five Daughters revisite une autre tragédie avec Three Girls ou l’histoire de jeunes filles maltraitées, abusées, exploitées et trahies par le système qui aurait dû les protéger. Cette minisérie en trois épisodes signée Nicole Taylor avec Philippa Lowthorpe nous relate ainsi l’affaire des viols de Rochdale à travers le destin de trois jeunes filles : Holly (Molly Windsor), 14 ans, Amber (Ria Zmitrowicz), 16 ans et sa jeune sœur Ruby (Liv Hill). Récit développée avec la collaboration de victimes, Three Girls s’impose comme une œuvre bouleversante qui vogue entre le thriller judiciaire et le drame humain pour mieux nous relater les échecs cuisants d’un système plus que défaillant et discriminatoire et les tragiques conséquences que cela a sur les victimes.

Victoria (Saison 2, ITV)

La jeune reine d’Angleterre a bien grandi, et doit maintenant allier sa vie de famille et ses responsabilités politiques, non sans difficulté. Si cette saison tient plus du drame romantique que de la rétrospective historique, les grandes crises qui ont frappé l’Angleterre durant les premières années du règne de la reine Victoria y sont honorablement retranscrites et viennent redynamiser l’ensemble parfois un peu chaotique en terme de narration. La série n’en oublie cependant pas de nous faire rêver à chaque scène, nous plongeant une nouvelle fois au cœur de la cour britannique, entre costumes magnifiques et décors grandioses. La série peut encore une fois compter sur d’excellentes prestations de ces acteurs principaux, notamment Jenna Coleman et Tom Hughes qui nous font vivre cette romance royale hors du temps. Clôturée par un épisode de Noël réussi, cette saison s’inscrit dans la lignée de la précédente : un véritable bonheur pour les yeux et les cœurs tendres.

VICTORIA - Saison 1
List Price: EUR 25,07
Price: EUR 25,00
You Save: EUR 0,07
Price Disclaimer

Et vous, quelles sont vos séries britanniques préférées de 2017 ?

Tags : Séries Anglaises moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires