14 séries de mi-saison qui sont parvenues à trouver le succès

La mi-saison est traditionnellement un véritable défilé de séries sans avenir. Homer Simpson le résumait d’ailleurs à sa façon dans l’épisode Homer To The Max (10.13) :

Isn’t mid-season just a dumping ground for second-rate shows that weren’t good enough for the fall schedule?

Il faut admettre que, pendant longtemps, la majorité des shows lancés à cette période étaient avant toute chose là pour faire du remplacement. Un travail peu gratifiant, mais qui n’a pas empêché l’émergence de quelques hits plus ou moins importants.

Depuis quelques années, les grands networks américains misent de plus en plus sur un découpage de leur saison qui donne plus de chance à ces shows de mi-saisons et on peut dire que c’est une stratégie qui peut occasionnellement être payante, même si les échecs sont toujours ce qui domine largement.

Voici donc une dizaine de séries parmi les plus connues qui furent lancées à la mi-saison et sont devenues des hits :

Grey’s Anatomy (2005-…)

Nous étions en mars 2005, le dimanche soir. Boston Legal terminait en avance sa première saison et ABC installa en remplacement dans la case de 22h Grey’s Anatomy. Avec Desperate Housewives en lead in qui s’était imposée en succès de la saison, la série médicale de Shonda Rhimes prouva rapidement qu’elle était bien mieux équipée que la série judiciaire de David E. Kelley pour retenir les spectateurs. Résultats, la première saison de 9 épisodes se termina au sommet rassemblant 22 millions de téléspectateurs. Aujourd’hui encore, la série reste un hit.

Buffy the Vampire Slayer (1997-2003)

En 1997, The WB était une chaine encore bien jeune qui se cherchait une identité et un succès. À la fin du mois de février, le soap d’Aaron Spelling, Savannah, est définitivement retiré de l’antenne et laisse sa place à un show que tout le monde voyait couler avant même son lancement, à l’exception de quelques exécutifs de la chaine qui méritaient visiblement leur salaire. Buffy The Vampire Slayer joua un rôle majeur dans l’établissement de la chaine et laissa une empreinte encore bien visible aujourd’hui sur la pop culture américaine.

The Office (2005-2013)

Qui se souvient encore de Commited ? Plus grand monde, pourtant c’était le remplacement de mi-saison de Scrubs qui était déplacée un peu plus tôt pour combler le trou laissé par Father of the Pride. La saison 2004-2005 de NBC n’était pas brillante. Après tout ça, The Office a donc fait son entrée et n’a pas immédiatement rencontré le succès avec sa première saison de 6 épisodes. C’était bien le contraire, mais elle a tout de même été renouvelée et les choses ont bien changé par la suite.

Happy Days (1974-1984)

À la rentrée 73, ABC tentait toujours de faire quelque chose de la sitcom Temperatures Rising dans laquelle elle croyait étrangement bien plus que le public. Arrivée à la mi-saison, cette comédie est donc annulée (et sera ressuscitée durant l’été), laissant sa place à Happy Days qui avait une première saison de 16 épisodes en stock (avec Chuck Cunningham). Bien entendu, celle-ci rencontra le succès et vécut alors pendant 11 saisons, survivant même à un saut de requin.

Castle (2009-2016)

Une fois de plus en remplacement de Boston Legal, ABC programma une sorte de concours de beauté, True Beauty, dont la diffusion dura quelques semaines. La place était donc libre au début du mois de mars pour le lancement de Castle. La série profita d’un bon lead in pour trouver le succès et, après une saison de 10 épisodes, elle s’est installée sur la grille pour durer.

Haute tension
List Price: EUR 19,50
Price Disclaimer

Walker, Texas Ranger (1993-2001)

Chuck Norris n’est pas arrivé par la grande porte sur CBS, au contraire, puisque le téléfilm pilote de Walker, Texas Ranger fut diffusé en avril 93 et seulement 2 autres épisodes furent programmés dans la foulée durant cette mi-saison. Bien entendu, Chuck est revenu dès septembre pour enchainer 8 années de distributions de lattes, Ranger Style.

Hill Street Blues (1981-87)

Originellement envisagée pour un lancement à l’automne, Hill Street Blues a finalement été déplacée à la mi-saison, parce que la chaine ne voulait pas qu’elle se noie au milieu de toutes les nouveautés. Cela ne lui a pas pour autant permis de devenir un succès instantané, mais elle finit par s’engager dans la route que l’on connait bien à présent, aidant à redéfinir la conception des séries TV.

Empire (2015-…)

Le plus gros hit de ces dernières années sur un network est arrivé au début du mois de janvier 2015, un mercredi soir. Chercher à révolutionner l’industrie en mettant un terme à la saison des pilotes poussa Kevin Reilly vers la sortie à l’aube de la saison 2014-15. Cela dit, ce sont bien les dernières séries qu’il avait commandées qui étaient programmées et personne ne pariait vraiment dessus, même si Gotham faisait un démarrage correct. Le mercredi, Red Band Society venait de faire un bide colossal et Empire était son opposé total. Il faut croire que le pari était bon, étant donné le succès.

Three’s Company (1977-84)

Célèbre sitcom de la chaine ABC, Three’s Company est inédite en France. Une petite présentation s’impose alors. Cela commence avec Janet et Chrissy qui ont besoin d’un colocataire. Jack entre donc en jeu, mais pour que le propriétaire accepte, il doit faire croire qu’il est gay. C’était les années 70 et le trio enchainera les mésaventures en tout genre. Et tout cela ne débuta pas avant la mi-mars 1977. La série, comme toutes celles qui étaient lancées à cette période, était destinée à mourir après 6 épisodes. Étonnement, elle devient le plus gros succès pour une série lancée à la mi-saison.

Star Trek : Voyager (1995-2001)

Première série de la franchise à être diffusée sur un network depuis la moitié des années 70, Star Trek: Voyager était également la toute première série à s’installer sur la grille de la chaine UPN, puisque son pilote de 2h fut programmé pour sa soirée de lancement. Ce fut un succès immédiat, même si le show n’a jamais retrouvé de telles audiences par la suite. Il y a malgré tout 7 saisons.

The Simpsons (1989-…)

En décembre 1989, la famille Simpson a le droit de faire sa première apparition indépendamment de The Tracey Ullman Show où elle vu le jour. Le lancement officiel de la série s’est fait en janvier, mais FOX mélangea les épisodes pour une soirée de Noël. Bref, The Simpsons prit sa place sur la grille au début de 1990 pour remplacer une émission de caméras cachées et elle est encore à l’antenne aujourd’hui.

Batman (1966-68)

Diffusée depuis 1952, The Adventures of Ozzie and Harriet commençait sérieusement à contempler l’annulation quand, en janvier 1966, ABC décida de remplacer la plus sitcom encore à l’antenne pour y placer Batman. Ozzie and Harriet s’installèrent le samedi (qui n’était pas une soirée morte à l’époque, au contraire), tandis que le héros de Gotham city devint un énorme succès — qui ne dura pas longtemps. Ce fut en tout cas une réussite.

All in the Family (1971-1979)

La saison 1970-71 est bien connue pour avoir été catastrophique. Les grands networks cherchaient à se réinventer, à reconnecter avec le jeune public et la majorité des nouveautés finirent par se faire annuler. Au milieu, il y avait tout de même The Mary Tyler Moore Show, mais surtout All In The Family — puisque nous parlons des shows lancés à la mi-saison. Remplaçante de To Rome with Love qui avait été déplacée au mercredi avant de se faire annuler à son tour, la série de Norman Lear fit rapidement parler d’elle et deviendra dès la rentrée suivante le show le plus populaire du petit écran américain, et ce, pour 5 saisons consécutives.

Family Guy (1999-…)

Il n’est pas trop étonnant qu’une série qui s’inspire de The Simpsons, All In The Family et qui accueille Adam « Batman » West en récurrent ait été lancée à la mi-saison et a fini par devenir un hit. De façon plus surprenante, tout ça en dépit du fait qu’elle a été annulée deux fois. Family Guy n’est d’ailleurs pas la seule série animée de FOX qui a été annulée à plusieurs reprises, mais retrouva le chemin du petit écran avec succès, puisque c’est aussi le cas de Futurama que Family Guy remplaça sur la grille.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link