10 séries récentes qui ont été annulées sans préavis, mais qui ont une bonne fin

Comme vous ne le savez que trop bien, la vie d’une série peut-être écourtée de manière prématurée. En cette fin de saison, on ne peut que le constater une fois de plus. D’ailleurs, il n’y vraiment qu’une minorité de shows qui ont le luxe d’avoir une date de fin fixée suffisamment en avance pour permettre aux scénaristes de concocter la conclusion parfaite. Cela change quelque peu ces dernières années, en partie parce qu’il y a plus de séries sur le câble et en streaming que sur les networks à présents.

Quoi qu’il en soit, une bonne série dont l’annulation est arrivée sans préavis reste une bonne série, et certaines parviennent malgré tout à se terminer de façon convenable.

Voici donc 6 séries qui, malgré le fait qu’elles n’ont pas été renouvelées, ont délivré des conclusions que l’on peut juger suffisamment correcte. A défaut d’être pleinement satisfaisantes, elles ne nous laisse pas sans rien.

1. Deadwood

Comme beaucoup de séries qui nous viennent de la chaine HBO, chaque saison du western Deadwood forme un tout, dans certaines limites. Il est indéniable que la série reste ouverte, mais son dernier épisode entraine l’histoire vers une sorte de conclusion, tout du moins, en ce qui concerne la grande story-arc qui a animé le camp. C’est un peu la fin d’une période et, si la série avait continué, les personnages avaient d’autres challenges à affronter, et pas des moindres, ce qui n’enlève pas le sentiment d’accomplissement, certes léger, mais réel, qu’il y a à la fin. Avec un peu de chance, on finira par avoir ce téléfilm que David Milch nous promet depuis longtemps, mais pour le moment on fait avec ce que l’on a.

11 séries western des années 2000-2010 pour retrouver l’esprit du Grand Ouest

2. Life

La série policière de Rand Ravich, comme tant d’autres show de son genre, aurait pu durer de nombreuses saisons et il n’y aurait pas eu de raisons de s’en plaindre. Cela n’est pas le cas et la fin de la seconde saison est également celle de Life. Une chose parait évidente, c’est que les scénaristes l’ont senti venir. Ils ont donc apporté une conclusion à la grande storyline de la série, emmenant ainsi Charlie Crews (Damian Lewis) au bout de sa quête de vérité. C’est certes légèrement bâclé, car il y avait pas mal de choses à régler et, si certains détails sont survolés pour éviter que de nouvelles questions soient posées, l’ensemble est satisfaisant à plus d’un titre.

3. Hannibal

Bryan Fuller est un habitué des séries annulée avant que leur heure ait sonné. Wonderfalls ou encore Pushing Daisies sont par exemple à citer. Avec Hannibal, chaque renouvellement était une bonne surprise, tant elle est restée confidentielle lors de sa diffusion, en dépit d’une solide base de fans. Cela dit, la saison 3 se trouva être la dernière et si Fuller avait bien des plans pour la suite, il laisse le Docteur Lecter (Mads Mikkelsen) et Will Graham (Hugh Dancy) dans une situation qui offre à la série une conclusion tragique, mais en adéquation avec le parcours des personnages. Cela dit, toute l’équipe du show parait être convaincu qu’un retour sera possible dans quelques années.

4. Stargate Universe

Annulée après deux saisons, Stargate Universe ne se termine pas en concluant son aventure. Malgré cela, les plans pour la saison 3 ont permis à ce series finale de ressembler étrangement à une véritable conclusion, offrant aux personnages l’opportunité de dire au revoir. L’épisode de fin est teinté d’une mélancolie bienvenue et n’est pas alourdi par des storylines secondaires qui auraient pu laisser des portes ouvertes. Étant donné les nombreux ratés de la série au cours de sa petite vie, c’est presque surprenant d’avoir un final aussi abouti et satisfaisant.

5. Limitless

Malgré le fait qu’elle apparaissait n’être qu’une série policière de plus sur CBS au point de départ, Limitless a su rapidement imposer son humour, son côté fortement ludique et sa mythologie pour s’extirper de la petite case dans laquelle elle était destinée à s’enfermer. Malheureusement, aussi décalée qu’elle pouvait être par moment, cela ne fut pas suffisant pour que Brian (Jake McDorman) puisse continuer à consommer ses petites pilules magiques plus d’une saison. L’annulation est regrettable, mais si une certaine part de l’intrigue reste ouverte, un bon gros morceau arrive à un conclusion à temps pour que les adieux ne soient pas trop amers. De toute façon, la série vaut presque plus pour sa capacité à divertir que pour sa mythologie, cela aide en bout de course.

6. Terminator : The Sarah Connor Chronicles

The Sarah Connor Chronicles est l’une des séries de science-fiction les plus ambitieuses de ces dernières années et aurait mérité de nous entrainer jusqu’à la chute définitive de Skynet. Ça ne sera pas le cas. Dans un sens, les aventures de Sarah sont terminées et la conclusion laisse penser qu’à partir de ce point, on aurait dû changer le titre pour The John Connor Chronicles. C’est une maigre consolation de voir cela comme ça, mais ça permet d’apprécier les aventures de Sarah comme formant un tout cohérent et complet.

7. United States of Tara

Comme pour Deadwood, chaque saison d’United States of Tara forme un tout dans certaines limites. Sans jamais résoudre grand-chose de manière définitive, les season finales apportaient un sentiment d’accomplissement. C’est particulièrement le cas avec celui de la saison 3 qui donne l’impression que la famille Gregson a atteint un point où tous les membres s’engagent dans des routes nouvelles et différentes, laissant le noyau familial totalement tordu derrière. La dernière scène est un symbole de cela et permet de dire au revoir à tout le monde sans trop de regrets.

8. Manhattan

Le projet Manhattan ne s’est pas conclu à l’instant où la série nous a laissé, mais on peut dire que cette fin est tout de même hautement satisfaisante et permet à l’ensemble des deux saisons de former un tout cohérent. Manhattan fait partie de ces séries qui racontent une histoire complète par saison et qui progressent autant en explorant la psyché de ses personnages que ce qu’ils doivent accomplir. Dans le cas, ce développement de la bombe atomique durant la Seconde guerre mondiale offre une ligne directrice qui fait qu’on sait ce qui va se produire une fois que le show s’arrête. La fiction et la réalité s’associent à la perfection dans le cas présent.

9. How To Make It In America

Combien de saisons de How To Make It In America étaient nécessaires pour que Ben (Bryan Greenberg) et Cam Calderon (Victor Rasuk) réussissent à réellement trouver le succès avec leur marque de vêtements ? Probablement plus que les deux que HBO leur a accordées. Malgré tout, c’est le voyage qui compte. De plus, on laisse les deux amis au moment où ils réalisent un de leurs buts qui n’était bien entendu qu’un parmi une longue liste, ce qui permet à la conclusion de la série de délivrer un léger sentiment d’accomplissement qui est en fin de compte suffisant dans de telles circonstances.

10. Rubicon

Il y avait clairement de quoi faire plus avec Rubicon, puisque la série d’espionnage d’AMC se termine avec une fin bien ouverte. Néanmoins, puisque l’une des inspirations du show était Les 3 Jours du Condor, le fait que la conclusion fasse écho à celle du long métrage (bientôt adapté en série, par ailleurs) de Sydney Pollack a quelque chose d’étrangement satisfaisant malgré tout. De plus, l’intrigue développée durant l’unique saison arrive bien à son terme, ce qui n’est pas non plus négligeable, même si on ne peut que regretter que Will Travers (James Badge Dale) n’ai pas pu continuer son aventure.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires