11 séries western des années 2000-2010 pour retrouver l’esprit du Grand Ouest

Envie de vivre une expérience unique à Westworld ? La première saison de la série HBO nous proposait de nous rendre dans un parc d’amusement où l’on peut vivre de nombreuses aventures à l’époque de la Conquête de l’Ouest.

Le western, qui s’étale sur les dernières décennies du XIXe siècle, fut un genre qui devient populaire à la télévision américaine à la fin des années 40, durant les années 50. En 1959, on comptabilisa 26 séries de western en prime time, le maximum jamais atteint.

Cependant, le western traditionnel perdit en popularité à la fin des années 60, quand les networks se mirent à viser une autre cible démographique et se trouvèrent sous la pression des groupes parentaux. Après cela, la formule se mit à évoluer tout simplement pour y incorporer des éléments d’autres genres.

Aujourd’hui, on peut alors autant se retrouver devant un bon vieux western classique que devant une œuvre qui en utilise les codes et son imagerie dans un contexte contemporain ou futuriste. Cela aura permis au genre de maintenir sa présence sur le petit écran et continuer à se développer. Voici donc 11 séries américaines de western — ou avec des éléments importants de westerns — qui ont vu le jour depuis le début des années 2000.

Le Western traditionnel avec Deadwood, Into The West, Comanche Moon et Hell on Wheels

Pas de secret, le western traditionnel est bien entendu celui qui respecte les codes du genre, que ce soit en terme de période où se déroule l’action, dans le stéréotype des personnages ou encore dans ses thématiques.  De nos jours, le genre permet alors de revisiter une page d’histoire , avec bien entendu des éléments narratifs propre à notre époque.

Deadwood (2004-2006)

Création de David Milch, Deadwood est sans contexte la série western la plus emblématique de notre période. L’histoire nous ramène à la fin des années 1870 dans la petite ville de Deadwood dans le Dakota du Sud. C’est dans cet endroit sans foi ni loi que se retrouvent ceux qui ont la fièvre de l’or.

L’ordre et la civilisation vont bien évidemment également débarquer, en même temps que les ambitions du gouvernement. Y intégrant de multiples figures historiques, l’ensemble repose tout particulièrement sur deux figures bien distinctes : Al Swearengen (Ian McShane) et Seth Bullock (Timothy Olyphant).

Diffusée sur HBO, Deadwood comprend à ce jour 3 saisons et on attend toujours le film de conclusion.

Into The West (2005)

Production de Steven Spielberg pour TNT, Into The West est une minisérie en 6 épisodes de 90 minutes qui suit le destin de 2 familles dans l’Ouest américain à la fin du XIXe siècle — un clan d’américains blancs et des amérindiens. L’histoire, s’étalant de 1825 à 1890, mélange personnages réels et fictionnels.

Into The West possède un large casting — avec 250 rôles avec des lignes de dialogues — et comprenait alors à son casting, entre autres : Josh Brolin, Skeet Ulrich, Rachael Leigh Cook, Keri Russell, Matthew Settle, Michael Spears et Zahn McClarnon.

Comanche Moon (2008)

Classique du petit écran américain, Lonesome Dove portait à l’écran la série littéraire de Larry McMurtry qui avait d’ailleurs obtenu en 1985 un prix Pulitzer pour son livre. Quoi qu’il en soit, la suite fut donc également adaptée, Comanche Moon étant la dernière minisérie en date à avoir vu le jour dans cet univers.

Prenant place entre les évènements de Dead Man’s Walk (Lonesome Dove : Les Jeunes Années) et Lonesome Dove, Comanche Moon prend place en 1858 auprès de Call (Karl Urban) et McCrae (Steve Zahn), rangers sous la direction de l’excentrique Scull (Val Kilmer). Ils affrontent alors les Comanches, ménes par Buffalo Hump (Wes Studi) et son fils Blue Duck (Adam Beach).

Comanche Moon se compose de 3 épisodes de 90 minutes.

Lonesome Dove - L'intégrale
Price Disclaimer

Hell On Wheels : L’Enfer de l’Ouest (2011-2016)

Le western occupant une place de choix sur AMC, il n’y a rien d’étonnant à ce que la chaine américaine ait choisi de développer une série dans ce genre. Hell On Wheels nous relate la construction du chemin de fer transcontinental en suivant les ouvriers, mercenaires, prostituées, arpenteurs et Cie qui vivaient, travaillaient et mouraient dans ce camp mobile.

Plus spécifiquement, le récit se centre sur Cullen Bohannon (Anson Mount), un ancien officier confédéré qui cherche — au début — à obtenir vengeance pour la mort de sa femme et de son fils.

Au final, Hell On Wheels a duré 5 saisons, pour un total de 57 épisodes.

Le Western Policier : Peacemakers (2003)

Nous venant d’USA Network, Peacemakers aura connu une courte saison de 9 épisodes. La série se présentait comme une sorte de croisement entre le western traditionnel et la série policière à la CSI.

L’histoire prend place à Silver City dans le Colorado dans les années 1880 et suit le Marshall Jared Stone (Tom Berenger) et son collègue, le détective Larimer Finch (Peter O’Meare). Les deux hommes enquêtent donc ensemble, épaulé dans leur travail par Katie Owen (Amy Carlson), ancienne étudiante en médecine à la tête des pompes funèbres de la ville.

La comédie western : Quick Draw (2013-2014)

Troisième série originale venant de Hulu, Quick Draw est une comédie Western de Nancy Hower et John Lehr qui fut lancée en août 2013 et qui durera 2 saisons (pour un total de 18 épisodes).

La série s’intéresse au shériff John Henry Doyle (John Lehr) qui vient de sortir diplômé de Harvard et travaille alors avec son député Eli Brocias (Nick Brown) pour arrêter les plus dangereux criminels de l’Ouest en s’aidant des dernières découvertes de la science.

Le space Western : Firefly (2002)

Au début des années 2000, Joss Whedon s’éloigne de l’univers de Buffy avant même la conclusion définitive de celui-ci à la télévision pour Firefly, un space western qui ne durera que 13 épisodes.

Nous sommes en 2517. Suite à une guerre civile qui a permis à l’Union des Planètes de dominer l’espace, le capitaine Malcolm Reynolds (Nathan Fillion) et son équipage s’efforcent de survivre à bord du vaisseau Serenity en effectuant diverses missions, légales ou non.

Malgré son échec au moment de sa diffusion qui mènera à son annulation rapide, Firefly a depuis acquis le statut de série culte. Faisant suite à la série, nous avons le film Serenity et les comics.

Science fiction Western: Westworld (2016-)

Développé par Jonathan Nolan et Lisa Joy, Westworld est le nouveau hit de HBO qui adapte le film de Michael Crichton (Mondwest en France) qui nous entraine dans un parc à thème un peu différent. En effet, Westworld permet à ses visiteurs de vivre une aventure particulière, loin du quotidien, en retournant à l’époque de la conquête de l’Ouest.

Westworld est un croisement entre thriller, la SF d’anticipation et le western, la particularité du parc étant qu’il est peuplé de robots à l’apparence humaine qui se mettent à développer une conscience artificielle. Pour le moment comprendant une saison., la série devrait être de retour en 2018 avec une saison 2.

Martial Arts Western: Into The Badlands (2015-)

S’apprêtant à faire son retour sur AMC pour une saison 2, Into The Badlands est un mélange d’arts martiaux et de western.

Nous venant d’Alfred Gough et Miles Millar, Into The Badlands nous entraine dans un futur dystopique où les ressources sont divisées entre Barons qui possèdent des armées de combattants pour imposer leur autorité. Le plus puissant d’entre eux est Quinn (Marton Csokas) et il a sous ses ordres Sunny (Daniel Wu), le plus craint de tous ses assassins. Quand ce dernier fait la rencontre de M.K. (Aramis Knight), un adolescent recherché par la baronne ennemie qui se fait appeler The Widow (Emily Beecham), il découvre qu’il y a un monde loin de tout cela où il n’aurait pas à tuer pour survivre.

Le néo-western avec Justified et Longmire

Le néo-western, aussi appelé le western contemporain, prend place dans l’Amérique de nos jours et utilise les thèmes et les symboles du vieil ouest — un antihéros rebelle, des plans dans le désert, des fusillades.

Justified (2010-2015)

série FX développée par Graham Yost d’après une histoire d’Elmore Leonard, Justified est donc l’illustration parfaite du néo-western. On y suit Timothy Olyphant (le chapeau lui va bien, c’est pour cela qu’il est attaché au  genre !) dans la peau de Raylan Givens, deputy US Marshall. Avec un don certain pour appliquer la justice à sa manière, il se retrouve muté dans sa ville natale, Harlam dans le Kentucky, où il reconnecte avec d’anciennes figures de son passé et croise des criminels plus ou moins talentueux.

Au total, Justified se compose de 78 épisodes s’étalant sur 6 saisons.

Longmire (2012-2017)

Peu de temps après Justified, A & E a lance Longmire, adaptation des romans de Craig Johnson. La série se centre alors sur Walt Longmire (Robert Taylor), shérif meurtri par la vie qui exerce dans le comté d’Absaroka dans le Wyoming.

Annulé après 4 saisons par A&E, la série s’est poursuivie sur Netflix qui devrait proposer cette année la sixième et dernière saison.

Longmire - Saison 1
List Price: EUR 9,97
Price: EUR 9,97
Price Disclaimer

Bonus avec Breaking Bad et Preacher

Envie d’un peu plus de western, voici deux bonus !

Breaking Bad (2008-2013)

Est-ce que Breaking Bad est un western ? Voilà une question que vous ne vous êtes peut-être pas posée au cours du visionnage de la série. Son créateur Vince Gilligan a en tout cas lui-même qualifié le show de western moderne, ce qui offre légitimement sa place à sa création dans cette liste.

Au cours de ses 5 saisons, Breaking Bad aura dépeint la transformation de Walter White de professeur de chimie à criminel de génie, nous offrant par ailleurs une lutte avec les forces de l’ordre et d’autres criminels dans des territoires digne d’un western. La série aura usé de symbolisme et de couleurs l’aidant à affirmer le ton propre au western. Et, il y a eu le vol d’un train !

La série réunit donc en vérité tous les éléments lui permettant d’être qualifié de western moderne, un qu’on ne voit pas forcément au premier coup d’œil, mais qui devient plutôt évident quand on y réfléchit. Comme il est aussi tout à fait possible de ne pas voir Breaking Bad comme un western, la série est un bonus !

Preacher (2016-)

Sur papier, Preacher est un western fantasy. A l’écran, tous les composants ne sont pas encore là pour que l’on puisse affirmer à 100% que Preacher sera bel et bien un western –  au-delà de l’histoire du Saint des Tueurs. Donc, pour le moment, la série mettant en scène Dominic Cooper dans la peau d’un révérend qui se retrouve possédé par l’entité nommée Genesis est en construction. On attend de voir quelle direction va prendre la série pour affirmer que, comme son matériel d’origine, il s’agit bien d’un western fantasy.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link