Spotted : Kierston Wareing

21 Nov 2012 à 8:30

Puisque c’est le mois anglais sur Critictoo, il est normal que le spotted soit dédié à une actrice anglaise – ça aurait d’ailleurs pu également être un acteur. Kierston Wareing est désormais un visage familier pour ceux qui regardent des séries anglaises depuis quelque temps, même si son travail qui a été le plus remarqué se trouve être au cinéma avec It’s a Free World… de Ken Loach et Fish Tank d’Andrea Arnold.

Quoi qu’il en soit, ce sont ses rôles à la télévision qui nous intéresse ici. Commençons par les séries dans lesquelles elle était régulière avant d’enchainer sur ses quelques apparitions en guest star.

Ses rôles en tant que régulière

2009 / Runaway
Kierston incarne Kelly

Série en 3 épisodes qui fut diffusée sur CBBC, la chaine pour les enfants, Runaway se centre sur un jeune garçon du nom de Sean Davies qui, comme le titre le suggère, fugue. C’est un sujet assez sérieux pour une chaine visant un public jeune, notons-le. Dans l’histoire, on suit Sean et Molly, qu’il rencontre durant sa mésaventure dans la rue. Kierston tient le rôle de la mère avec un petit penchant pour l’alcool qui est forcément également affectée par le drame. Je ne l’ai pas vu, car en général je ne m’intéresse pas à la programmation de CBBC, mais les critiques sont mitigées.

2009 / The Take
Kierston incarne Jackie

Adaptation pour la chaine Sky1 d’un livre de Martina Cole, ce qui suggère qu’il va y avoir des criminels. C’est là que l’on trouve Tom Hardy et Shaun Evans qui sont vraiment très bons dans la peau de deux cousins ambitieux, bien que différents, qui vont grimper les échelons du crime organisé. Kierston est la femme de Freddy (Hardy) qui voit ses rêves réalisés par sa sœur Maggie (Charlotte Riley). C’était la première série dans laquelle j’ai remarqué Kierston dont le rôle n’est pas franchement flatteur, mais elle finira par véritablement s’imposer au fur et à mesure que l’histoire avance. Lire le bilan.

2010 / Five Daughters
Kierston incarne Nina

Une des (la ?) meilleures séries de 2010 sur BBC One, Five Daughters est un drame basé sur une histoire vraie, celle des meurtres de prostituées à Ipswich en 2006. Au lieu de se focaliser entièrement sur l’investigation, la série parle des victimes, voulant les humaniser et évoquer – par la même occasion – la situation difficile dans laquelle elles vivaient. Ici, Kierston joue une des prostituées que l’on croise régulièrement, un rôle secondaire. Lire le bilan.

2011 / The Runaway
Kierston incarne Madge

Retour sur Sky1 dans l’univers de Martina Cole avec une fois de plus Kierston dans le rôle de la mère d’un enfant qui fugue, sa fille dans le cas présent. Elle joue donc Madge qui elle aussi se prostitue. On peut dire qu’elle a ici compilé à peu près tout ce qu’elle a déjà exploré auparavant. Pour ma part, je n’avais pas trop accroché et j’ai arrêté après le second épisode, mais pas Carole, donc vous avez le droit à un bilan ici.

2011 / The Shadow Line
Kierston incarne Lia Honey

Je ne sais pas combien de fois j’ai exprimé tout le bien que je pense de cette série. Un des premiers drama du revival de BBC Two dans le genre qui voulait renouer avec sa gloire passée, The Shadow Line est une série sombre qui nous plonge dans le milieu de la drogue et dans la corruption policière. C’est violent et parfois un peu excessif avec ses personnages hauts en couleurs, mais c’est également vraiment prenant et parfaitement maitrisé avec un casting de haut vol. Entre Chiwetel Ejiofor, Christopher Eccleston ou encore Stephen Rea, on retrouve donc Kierston qui commence à changer de registre (et de couleur de cheveux). Elle joue une flic qui fait équipe avec DI Jonah Gabriel (Ejiofor) pour démêler une investigation compliquée qui débute avec le meurtre d’un ponte du crime organisé. Lire le bilan.

2011 / Top Boy
Kierston incarne Heather

Je ne sais pas si Kierston sera présente dans la seconde saison, je ne pense pas étant donné où son personnage termine la première. En tout cas, cette série de Channel 4 se propose de nous entrainer une fois de plus dans le milieu de la drogue, sauf que cette fois on s’intéresse surtout à un groupe de jeunes et aux habitants des tours d’immeuble où ils vendent. Je n’ai pas trouvé ça très palpitant, tout particulièrement avec sa représentation plutôt plate de la vie dans ce type de quartier, mais j’avais peut-être des préjugés à cause du film Harry Brown. Bref, Kierston y tient un rôle secondaire, celle d’une femme enceinte qui transforme son appartement pour faire pousser du cannabis afin de toucher suffisamment d’argent pour rapidement partir du quartier et offrir à son enfant une vie meilleure. Comme d’autres choses dans Top Boy, son histoire n’est qu’effleurée. Lire le bilan.

2012 / Inside Men
Kierston incarne Gina

Une histoire de braquage en 4 parties, Inside Men a été légèrement décevante, mais pas à cause de Kierston qui est vraiment très bien dans le rôle de la femme de Marcus (Warren Brown), l’un des hommes de l’intérieur qui participe au vol du dépôt d’argent. On notera que Kierston a brièvement croisé auparavant Warren Brown quand elle est apparue en guest star dans Luther, mais on reparle de ça tout de suite. Lire le bilan.

Ses rôles en tant que guest star

2003-2006 / The Bill (19.17 & 22.49)
Kierston incarne Michelle Richards & Liza Finch

Kierston a commencé sa carrière sous le nom Faye Wareing, ce qui est son vrai nom, Kierston n’était que son second prénom, donc elle changea par la suite. Quoi qu’il en soit, comme beaucoup de jeunes actrices et acteurs anglais, Kierston Faye a participé à The Bill, la série policière qui semblait interminable, mais qui a tout même trouvé une fin en 2006 après plus de 2400 épisodes. Je ne sais pas ce qu’elle faisait dans l’épisode, je suppose qu’elle devait incarner une prostituée ou une mère dont l’enfant a fugué, ou les deux, puisqu’elle est apparue dans deux épisodes. Crédit: la photo vient du site Kierston-wareing.com.

2005 / The Worst Week of My Life (Friday – 2.05)
Kierston incarne Mrs. Bowden

The Worst Week of My Life  est une sympathique comédie avec Ben Miller dans la peau du pauvre gars qui accumule les malentendus et les situations cocasses comme si c’était un sport olympique. Dans la seconde saison, Howard (Miller) va bientôt être père et sa vie redevient un enfer qui finira dans l’épisode 5 par un passage obligatoire à l’hôpital pour l’accouchement. C’est là que Faye entre en jeu, car il se trompe de chambre et la confond brièvement avec sa femme, ce qui va bien entendu le mettre dans une situation une fois de plus relativement compliquée. Le rôle est presque anecdotique, il faut le noter

2007 / Wire in the Blood (The Colour of Amber – 5.01)
Kierston incarne Tina Adams

Avec Wire in the Blood (La Fureur dans le sang), c’est toujours joyeux – dit-il ironiquement. Cette fois, le Dr. Tony Hill (Robson Green) apporte son expertise en psychologie dans le cadre d’une affaire de disparition d’enfant. Kierston y tient le rôle d’une mère accro à la drogue dont le fils est un ami de la victime et peut-être un témoin. Sa participation est assez réduite.

2008 / Trial & Retribution (Conviction – 11.05&06)
Kierston incarne Leigh Fisher

Un rôle un peu plus important dans une autre série policière qui dure – ici depuis 12 saisons. Comme toujours avec Trial & Retribution (Scotland Yard, Crimes sur la Tamise), les histoires sont coupées en deux épisodes, même s’il me semble qu’en France ils n’en font qu’un de 1h30. Bref, ici, il y a un homme en fuite qui en a après le personnage joué par Tom Ellis. Kierston Wareing joue sa femme et leur famille est plongée dans la tourmente. Je n’en dis pas plus au cas où vous tomberiez dessus un jour. Personnellement, ce n’est pas trop ma tasse de thé cette série.

2011 / Scott & Bailey (1.04)
Kierston incarne Vicky Birkinshaw

J’aurais voulu aimer Scott & Bailey, principalement pour Suranne Jones (qui aura peut-être son spotted un jour), mais ce n’est pas le cas, je n’ai pas dépassé le pilote. Quoi qu’il en soit, Kierston ne joue pas la prostituée ici, mais l’actrice porno qui est suspectée du meurtre de son mari.

2011 / Luther (saison 2)
Kierston incarne Caroline Jones

La seconde saison de Luther nous a introduit un panel de nouveaux personnages, mais ça n’a rien changé, Luther était toujours aussi instable et extrême – c’est pour ça qu’on l’aime. Quoi qu’il en soit, le DCI a une nouvelle amie, la jeune Jenny Jones (Aimee-Ffion Edwards) qui s’est mise dans une situation délicate. Il faut dire qu’elle ne partait pas avec un avantage, car sa mère est du style à être un peu pourrie sur les bords. C’est cette dernière qu’interprète Kierston. Une fois de plus, le rôle est secondaire, mais elle a de quoi faire impression. Comme je le disais plus tôt, elle rencontre ici Warren Brown qu’elle retrouvera dans Inside Men.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link