5 bonnes raisons de regarder The Americans maintenant qu’elle touche à sa fin

Alors que la sixième saison de The Americans est actuellement en cours de diffusion sur FX, l’heure est venue de se préparer à dire adieu à la série, puisque son prochain season finale sera également un series finale.

Cela dit, puisque la série n’a jamais été un hit, malgré les critiques élogieuses qui l’ont accompagnée depuis son pilote, nous vous proposons aujourd’hui de bonnes raisons pour la regarder.

Tout d’abord, si vous n’êtes pas familiers avec cette série créée par Joe Weisberg, The Americans ancre son récit en pleine Guerre froide (période ‘80s), et tourne son attention sur le couple Jennings. Philip et Elisabeth sont des espions soviétiques infiltrés aux États-Unis. Ils doivent mener de front une vie de famille en apparence parfaite et leurs missions à haut risque pour la mère patrie.

Cette série d’espionnage est donc un must-see et voici pourquoi :

1. Un récit d’espionnage aux ramifications universelles.

Oui, The Americans est une série d’espionnage. Elle tend à montrer les manœuvres opérées dans l’ombre par le bloc soviétique et celui des Américains pour obtenir des informations l’un de l’autre. Cela apporte bien sûr son lot de tensions et de suspense au fur et à mesure que l’étau semble se resserrer autour des Jennings, mais la série est bien plus que cela.

La plus grande force de Joe Weisberg est de parvenir à faire coexister un récit d’espionnage et un drame familial où se rencontrent des thématiques universelles. À travers de ce duo d’espions, The Americans dresse le portrait d’un couple créé de toute pièce où les sentiments sont ambivalents, habités par le mensonge perpétuel que sont leurs vies (ils multiplient les fausses identités). Ils doutent d’eux-mêmes ce qui les humanise et nous permet de connecter avec eux émotionnellement.

Il découle de cela le thème central de la série, la famille. Parents de deux enfants, un garçon (Henry) et une fille (Paige). Nés aux États-Unis, ils ont grandi comme des Américains moyens des années 80 et ils vont peu à peu prendre une importance capitale au sein de la série (surtout pour Paige).

2. L’évolution saisissante de Paige Jennings

Bien souvent les adolescents/enfants dans les séries sont synonymes de points faibles. Il faut dire que les intrigues les entourant sont la plupart du temps décevantes et les acteurs/actrices leur donnant vie sont presque toujours peu convaincants.

Paige Jennings est l’exception qui confirme la règle. La fille aînée du couple d’espions va peu à peu douter de la sincérité de ses parents, leur comportement va éveiller en elle une véritable crise existentielle. Sans trop en dévoiler, on peut dire que la série opérera un tournant radical au cours de sa troisième saison apportant une nouvelle dimension au personnage incarné avec beaucoup de justesse par la jeune Holly Taylor.

3. Un conflit évitant l’écueil du manichéisme

The Americans n’est en aucun cas un récit louant l’Amérique reaganienne, ni même une série prônant la domination de l’URSS. Bien plus subtil que les scénaristes de Homeland dans le registre, Joe Weisberg a su apporter beaucoup de nuances au conflit de la Guerre froide.

Pour y arriver, il met en avant des personnes. On se moque éperdument de savoir s’ils sont Russes, Américains, agents du KGB ou du FBI. Ils sont des humains animés par des désirs, des peurs, entourés de famille, d’enfants pour certains. Ainsi, dans The Americans, il n’y a ni héros ni méchant, il y a des personnes qui luttent, se questionnent sur leurs combats et tentent désespérément d’être heureuses.

4. Matthew Rhys et Keri Russell : où sont leurs Emmys ?

Principalement connus pour leurs rôles — respectivement — dans Felicity et dans la série familiale Brothers & Sisters, Keri Russell et Matthew Rhys n’étaient pas nécessairement les choix les plus évidents pour prendre la tête de The Americans au premier abord.

Dès le premier épisode, l’alchimie entre les deux acteurs est cependant palpable et ils apprivoisent sans tarder les nombreuses facettes de leurs personnages. Au fil des saisons, leurs interprétations deviendront même l’un des points forts de la série et leur valent d’être nommés aux Emmys, sans pour autant obtenir de récompense. Mais pourtant, ils méritent amplement une récompense pour un travail tout en subtilité sur des personnages bien loin d’être unidimensionnels.

5. Une reconstitution minutieuse assortie d’une belle collection de perruques

Loin de la flamboyance d’un James Bond, The Americans prend ses inspirations dans le cinéma des années 70 avec les grands films conspirationnistes de l’époque (de Sydney Pollack à Alan J.Pakula).

L’image est indéniablement soignée et tend vers le gris/marron comme pour mieux retranscrire la froideur de l’époque. Pour autant la série évite l’écueil de la sur-reconstitution en se montrant assez subtile dans ses costumes ou décors précis, mais visant la simplicité. Dans ce prolongement, la bande sonore utilise quelques grands tubes des 80’s sans pour autant en inonder le téléspectateur.

Mais surtout, The Americans est devenue la spécialiste de la perruque en accumulant au fur et à mesure des saisons une collection impressionnante. À tel point, qu’on ne peut que sourire dès qu’une nouvelle perruque fait son apparition.


Alors que les spectateurs de la première heure s’apprêtent à dire adieu aux Jennings à la fin du mois de mai, il n’est donc jamais trop tard pour vous lancer dans cette série qui ne cesse de se bonifier avec le temps. Vous pouvez les retrouver en France sur Canal+ Séries notamment, mais également en DVD et sur Netflix.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires