5 raisons de regarder The Hour, le Mad Men anglais de la BBC

The Hour est avant tout la démonstration du savoir-faire britannique. Comme souvent, les scénaristes de Sa Majesté s’émancipent des carcans d’un genre pour s’épanouir dans une mosaïque de récits évoquant le thriller politique, le drame historique ou même la romance.

Au cours de deux saisons (12 épisodes au total), cette série créée par Abi Morgan nous entraîne en 1956 dans les studios de la BBC qui s’apprête à lancer une nouvelle émission intitulée The Hour. Cette tranche d’information d’une heure est portée par la productrice Bel Rowley (Romola Garai), le présentateur Hector Madden (Dominic West) ainsi qu’une équipe de journaliste dont Freddie Lyon (Ben Whishaw).

À eux trois, ils vont tenter de créer une émission qui transgresse les codes d’une époque. Ils vont également faire face à des dilemmes intimes où se mêlent responsabilité, complot et ronde des sentiments.

Celle que beaucoup ont surnommée la Mad Men à l’anglaise mérite définitivement le coup d’œil et voici pourquoi vous devriez la voir ou la revoir :

1. Des héros complexes aux interprétations éblouissantes

Le cœur même The Hour est son trio de protagonistes aux personnalités dissonantes. Freddie est impétueux et accorde peu d’importance à l’image qu’ont les autres de lui. Tout le contraire d’Hector, homme charmant et soigné, mais qui fait preuve d’un certain conservatisme sur les questions journalistiques. Bel est une figure plus nuancée, passionnée comme Freddie qui mesure l’importance de l’apparence comme Hector. Elle est avant tout en lutte perpétuelle avec sa direction afin d’imposer sa présence dans ce milieu masculin.

La série bénéficie d’un casting assez prestigieux, dont Ben Whishaw qui dote son personnage d’une grande intensité, comme il a pu le faire dans London Spy récemment. De son côté, Dominic West fait de Hector un homme avec un charisme fou qui n’est pas si éloigné du personnage qu’il incarne dans The Affair. Romola Garai trouve ici un rôle riche qu’elle interprète avec justesse et sensibilité.

2. Une série de journalistes

Nous ramenant dans cette Angleterre de la fin des années 50, la série d’Abi Morgan s’intéresse au journalisme passé et présent. Les reporteurs n’étaient, à cette époque, que des porte-paroles du gouvernement. Ils délivrent les messages et images voulus par le pouvoir en place.

Cette vision met en avant la difficulté de trouver l’équilibre entre la quête de vérité et le besoin de satisfaire une hiérarchie. Déterminé à aller plus loin, Freddy est le représentant du journaliste d’investigation aussi dévoué qu’obstiné qui doit pouvoir compter sur Bel (ou Monneypenny comme il l’a surnomme) pour parvenir à voir sa vision mener quelque part.

Freddy n’est pas le seul journaliste de cette trempe dans The Hour qui compte dans ses rangs Lix Storm (Anna Chancellor), ancienne correspondante à l’étranger.

3. Les bouleversements historiques

Qui dit années 50 à travers le prisme du journalisme, dit évènements historiques majeurs à explorer. La saison 1 est ainsi traversée par la crise du canal de Suez, mais également les répressions soviétiques à Budapest. Quant à la saison 2, elle aborde notamment le lancement de Spoutnik 2, satellite russe envoyé dans l’espace avec à son bord la chienne Laïka, premier être vivant à être mis sur orbite.

Ces moments d’histoires parsemées au fil des épisodes ancrent le récit dans une volonté de réalisme en restituant à travers les réactions de ses personnages l’inquiétude d’une époque marquée par de profonds bouleversements.

The Hour capte aussi les mutations de la société anglaise et l’évolution des classes sociales. Freddie et Bel incarnent une forme de modernité pour l’époque, entre féminisme et libération sexuelle. De son mariage avec une riche héritière (Oona Chaplin), Hector représente une bourgeoisie anglaise ancrée dans les traditions.

4. Une multitude de récits qui s’entremêle

Si The Hour ne possède que 12 épisodes, Abi Morgan ne gaspillera pas une minute en menant son récit tambour battant en entremêlant à la fois la création de l’émission, les investigations de Freddie et de ses collègues et les enjeux plus personnels. Elle ne craint pas alors d’emprunter à différents genres pour mieux créer des scissions, transformant son récit en sorte de film noir lorsque l’on suit Freddie (particulièrement en saison 1) pour mieux revenir à du drama plus romancé auprès de Bel et Hector.

Les moments de doutes, le stress du direct avec ses aléas et ses tensions se confondent avec les relations qui se nouent et se dénouent en coulissent au fil du temps, sur fond de questions sociales tel le racisme, la prostitution, le sexisme ou encore l’homosexualité.

5. Une série qui a du style

Pour venir soutenir son sujet, The Hour nous transporte dans son époque grâce à son esthétisme soigné. Cela commence par son générique aux influences jazzy qui nous plonge immédiatement dans l’ambiance et cela se poursuit avec les costumes tirés à quatre épingles, puis les volutes de cigarettes qui côtoient les vapeurs de whisky.

La photographie impeccable souligne une réalisation soignée qui dispose en prime d’un superbe habillage sonore menée par le compositeur Daniel Giorgetti.

L’univers aussi divertissant que prenant de The Hour prend alors définitivement vie grâce à un traitement visuel accrocheur qui participe à nous plonger encore plus dans cette période historique – et tout simplement la série.

COFFRET THE HOUR saisons 1 + 2
List Price: EUR 20,06
Price: EUR 18,98
You Save: EUR 1,08
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link