On a tous quelque chose de Sue Heck en nous

11 Juil 2018 à 18:00

Après neuf années de (més)aventures aussi drôles qu’attendrissantes, The Middle a tout récemment quitté nos écrans. Cela ne doit pas nous empêcher aujourd’hui de revenir sur l’un de ses personnages emblématiques, Sue Sue Heck.

Les Heck nous sont présentés d’entrée comme une famille de classe moyenne américaine on ne peut plus classique. Ils passent leur temps à se chamailler, en bavent pour joindre les deux bouts et ont une tendance à baisser les bras. C’est particulièrement vrai pour les parents qui adoptent une position passive face aux épreuves du quotidien.

Au milieu de tout ça, Sue (Eden Sher), la fille cadette, n’a pas grand-chose pour elle : une naïveté à faire lever les yeux au ciel, un physique adolescent quelque peu ingrat qui est loin d’être sublimé par son imposant appareil dentaire, une malchance maladive, mais surtout la fâcheuse habitude d’échouer. C’est d’ailleurs l’un des running gags de la série, elle tente d’intégrer tous les clubs possibles et imaginables de son école sans jamais réussir. Une situation qui démotiverait la plupart des gens — en particulier ceux de sa famille.

Pour autant, Sue nous dévoile très rapidement ses deux principales armes, sa ténacité et son optimisme sans faille. Plus elle échoue, plus elle est déterminée. Cela donne lieu à des moments absolument hilarants et sert même de point culminant à la première saison.

Il faut dire que ce n’est d’autant plus admirable que le destin a une fâcheuse tendance à s’acharner sur la pauvre Sue. Entre ses Year of Sue désastreuses, ses débâcles avec l’album promo du lycée années après années et autres agressions par des animaux sauvages ou en papier mâché, Sue dévoile au fur et à mesure des saisons une force de caractère que l’on ne soupçonnait pas. Mieux encore, une force de caractère que l’on rencontre rarement.

S’il y a par-dessus tout une chose que Sue n’a jamais abandonnée, c’est sa personnalité. En dehors de quelques incartades au service de l’intrigue de la semaine, la cadette des Heck n’a jamais tenté de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Cela lui a d’ailleurs souvent valu d’être mise de côté ou raillée par ses camarades de classe.

Là où Sue aurait pu devenir lassante avec le temps et s’enfermer dans ce rôle d’élément comique, la série prend le parti de la faire grandir, sans pour autant la dénaturer. L’une des plus grandes force de The Middle est l’évolution constante de ses personnages, en particulier des enfants — phénomène assez rare dans une comédie pour être souligné.

Sue prend un tournant décisif lorsqu’elle quitte le cocon familial en début de saison 7 pour intégrer l’université. Celle-ci se prend alors la dure vérité de la vie de plein fouet : réalité géopolitique, problèmes d’argent, petits boulots, etc. Loin du cocon protecteur de l’enfance, sa vision du monde est quelque peu ternie et en contradiction avec ce que les posters à slogan de sa chambre d’ado lui ont vendu. Il est intéressant de voir la série mettre son personnage le plus gai et candide face à ces problématiques.

Dès lors, The Middle fait la part belle à son passage à l’âge adulte. Ces nouvelles épreuves ne vont cependant pas rendre Sue cynique ou la lancer sur les traces de ses parents — ce serait bien mal connaître la jeune femme. Elle ne compromet pas son optimisme, mais grandit et prend le chemin de la maturité. En cela elle n’en devient que plus réaliste et il est toujours plus facile s’identifier à elle.

À bien des égards Sue est le rayon de soleil qui empêche les Heck de sombrer complètement — bien qu’ils aient souvent de bonnes raisons de le faire. Ce n’est pas seulement la personnalité solaire qui fait d’elle un personnage formidable, c’est surtout sa capacité à garder le sourire face à toutes les épreuves abracadabrantes que la vie met sur son chemin. Nous aurions tous à gagner à faire ressortir la Sue Heck qui sommeille en nous.

Tags : The Middle Eden Sher moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires