En l’honneur d’Harry et Debbie Wilson, qui, à peine arrivés sur le petit écran, ont déjà prouvé qu’ils étaient des parents super cools, voici un top dédié aux pères et mères de la télévision, ceux qu’on aime, ceux qui ne traumatisent pas leurs enfants, ceux qui sont le plus souvent éloignés de la véritable image parentale, ceux qu’on aurait aimé avoir. Car oui, à la télévision, même les parents font rêver. C’est le Top 10 des meilleurs parents de la télévision (ou quand ce n’est pas le cas, ils sont au moins cool).

1.Les Cohen (The O.C.)
2.Les Huxtable (The Cosby Show)
3.Corinne Williams (Friday Night Lights)
4.Les Cunningham (Happy Days)
5.Les Camden (7th Heaven)
6.Keith Mars (Veronica Mars)
7.Lorelai Gilmore (Gilmore Girls)
8. (ex-eaquo)Les Girardi (Joan of Arcadia)
8. (ex-eaquo)Les Trager (Kyle XY)
10.Les Simpsons (Les Simpsons)

Bonus : Les Wilson

Il fut plus ou moins difficile d’établir ce classement, dont certaines positions ne sont pas vraiment représentatives. Les Wilson sont le bonus du classement, car ils en sont à l’origine, mais ils sont tout nouveaux et n’ont pas encore fait leur preuve.
Les Cohen occupent la première place, simplement car il n’y a pas plus cool comme parents, et que c’est à eux que n’importe quelles nouvelles figures parentales est comparé. Ils sont la nouvelle référence.
J’ai mis trois parents célibataires, car ce n’est pas parce qu’on est seul, qu’on n’est pas bon. Alors oui, Lorelai Gilmore n’est pas la mère responsable, mais elle est la plus fashion et la plus complice. Keith Mars non plus n’a pas toujours été très responsable. Après tout, il laissait trainait sa fille le soir, tard. Et il faut bien le dire, c’était une sale ingrate, aucune reconnaissance envers lui, alors qu’elle était vachement libre ! Au dessus, la merveilleuse Corinne Williams, la maman de Smash, car c’est une femme vraiment incroyable, qui ne cesse de me surprendre.
D’une autre époque, les Cunningham ou les Huxtable sont les parents qui ont raison, mais qui laissent leurs enfants apprendre de leur erreur, et qui sont d’un soutien sans faille. Dans le même genre, les Camden sont des parents attentionnés, raisonnables et prêts à aider n’importe qui. Alors, j’en entends déjà s’esclaffer devant ce choix, mais j’aurais rêvé avoir les mêmes !
À égalité, les Girardi et les Trager, avec peut-être une préférence pour ces derniers, mais il faut dire qu’ils ont connu moins de moments tragiques dans leurs vies, et finalement, chez Joan, ils affrontaient la vie avec beaucoup de ténacité.
Et puis, oui, il faut bien le reconnaître, Homer a beau étrangler régulièrement son fils, il se trouve que finalement, il est quand même là pour ses enfants, que Marge a de belles paroles à dire à sa fille, et que tout cela fait qu’ils méritent bien leur place dans ce classement.

D’accord ou pas d’accord ? J’ai oublié une référence majeure parentale pour vous ? Partagez votre opinion.