Top 10 des rousses incendiaires

Autrefois, on les aurait brûlées sur des buchers sans la moindre hésitation à cause de leur flamboyante chevelure. Aujourd’hui, elles font toute la différence dans le paysage des séries TV américaines. La rousse est piquante, peut être glaciale ou chaude comme la braise, psychotique, épanouie… Mais ce qui est sûr c’est que son caractère en acier trempé ne laisse pas le téléspectateur indifférent !

Et comme toujours, n’hésitez pas à nous laisser votre propre Top en commentaires. (Merci à Nicolas pour son aide précieuse)

1/ Bree Van de Camp-Hodges (Marcia Cross) de  Desperate Housewives

C’est un peu la mère supérieure de toutes les rousses. Un concentré de froideur, de rigidité, de psychopathie et parfois de pure bonté. Oui, c’est rare. Et le visage particulier de Marcia Cross la destine à ce genre de rôle !

2/ Willow Rosenberg (Alyson Hannigan) de Buffy, The Vampire Slayer

Willow ou le feu sous la glace. La plus grosse évolution tout personnage confondu dans la série. De la petite étudiante timide amoureuse de son meilleur ami à une puissante sorcière qui tuera par amour. Willow rocks !

3/ Atia de Juli (Polly Walker)  de Rome

Celle-ci est bien une sorcière et elle aurait bien pu finir sur un bucher romain (encore qu’ils préféraient d’autres moyens à l’époque) si elle n’était pas maligne comme un singe et avait quelques accointances avec un certain César. Mais de toute façon, on l’a maudite ! Bien fait !

4/ Dana Scully (Gillian Anderson) de X-Files

Dana est une rousse neutre, pourrait-on dire ! Pas franchement incendiaire physiquement à ses débuts, son caractère sceptique fait certes le bonheur de Mulder mais c’est surtout sa froideur qui prédomine auprès des autres. Et pourtant, cette petite nana avec son long manteau, son arme et sa lampe torche a tôt fait de devenir culte.

5/ Addison Forbes Montgomery-Sheperd (Kate Walsh) de Grey’s Anatomy et Private Practice

Alors, la Addison, ce n’est pas de la moitié de gonz’ comme dirait l’autre ! Une apparition en toute fin de saison 1 dans GA et là voilà deux saisons plus tard avec sa propre série. Toujours aussi grande, aussi belle, aussi immature sentimentalement, elle n’en demeure pas moins un médecin incroyable.

6/ Olivia Benson (Mariska Hargitay) de Law & Order : Special Victim Unit

Sacré passif que celui d’Olivia. Résultat d’un viol, cet état de fait déterminera l’intégralité de sa vie. Inspectrice dans l’unité spéciale des victimes, elle n’a pas toujours le recul nécessaire à sa fonction, mais reste d’une justesse impeccable. Son humanité ne peut que vous faire fondre.

7/ Catherine Willows (Marg Helgenberger) de CSI

Brrr, là où Catherine passe, tout finit en stalagmite. Eh oui, car la belle rousse, devenue blonde au fil des ans (traitresse !) n’irradie pas de chaleur humaine. Qu’il s’agisse de sa fille ou de ses collègues, l’amour, le soutient ou l’amitié y sont, mais à bonne distance.

8/ Miranda Hobbs (Cynthia Nixon) de Sex and the City

Pas commode de prime abord, l’avocate flamboyante du groupe des filles dans Big Apple ! Féministe, indépendante, son petit monde d’a priori va basculer grâce à Steve et à l’arrivée d’un petit démon rouquin. Et là, Miranda irradie.

9/ Pamela Moran (Brigid Branagh) de Army Wives

Dans la famille Moran, on est des forces de la nature. Papa est commando, Maman est une ancienne flic, reconvertie en mère au foyer grande gueule qui l’ouvre justement à la radio tout en sirotant des margaritas avec ses copines et en cassant du harceleur. Couillue, la p’tite dame !

10/ Kerry Weaver (Laura Innes) de Urgences

Avouons-le, nous l’avons tous détesté quand elle s’est pointée aux Urgences du Cook County auréolée de son statut de chef des internes, avec sa voix haut perchée et sa canne menaçante. Mais finalement, Kerry se laisse aller, découvre sa véritable nature et choisit d’être heureuse même si le sort s’acharne.

11/ Kira Nerys (Nana Visitor) de Star Trek : Deep Space Nice

Cette bajorane a vécu l’enfer avant de devenir seconde de Benjamin Sisko sur la station DS9. Elle a connu la guerre avec Cardassia, l’enfermement, la résistance, les trahisons. Résultat, c’est un animal traqué qui ne baisse pas facilement sa garde. Femme de tête, elle laisse son cœur parler lorsqu’il s’agit du grand amour, même s’il est métamorphe !

12/ Tami Taylor (Connie Britton) dans Friday Night Lights

Comme Mariska Hargitay, Connie Britton n’est pas à proprement parler rousse dans FNL. J’avoue m’être demandé si je devais la mettre ou pas dans le top, mais au final ses taches de rousseur et ses reflets auburn font d’elle une rousse atténuée. Et puis, elle a du tempérament la Tami !

13/ Mona Robinson (Katherine Helmond) de Madame est servie

Ah Mona ! C’est à se demander si elle n’avait pas adopté Angela ! Coureuse de pantalons dans l’âme, elle fut le ressort comique et malicieux de la sitcom culte des années 80. Et en plus, le temps ne semblait pas avoir d’emprise sur elle. Sorcière, va !

14/ Sikozu (Raelee Hill) et Jool (Tammy McIntosh) de Farscape

Les deux cinglées de Farscape ne sont pas très recommandables. Entre la première qui se donne corps et âme (ieurk) à Scorpius et la seconde qui fait fondre le moindre métal dès qu’elle crie, comment voulez-vous gagner une guerre contre des Pacificateurs ? Non, vraiment c’est pas sérieux !

15/ Mackenzie Allen (Geena Davis) de Commander in Chief

Madame la présidente par intérim a un nom de mec, un job de mec, un caractère de mec, mais sait aussi redevenir l’épouse attentive et la mère tendre. Trop beau pour être vrai ? Euh, ben oui, carrément !

avatarUn article de .
15 commentaires