Space 2063

En voici un top qui dort dans mes cartons depuis un moment, et en cette nouvelle année, signe de naissance de projets, autant que de mort d’autres (le tout, dans les coulisses du pouvoir, vu qu’en ce moment, il doit se décider des commandes de pilotes), j’offre un top 5 des séries que j’aurais aimé voir perdurer plus longtemps, avec une règle simple : ladite série a été annulée au cours de sa première saison. Au-delà, même si deux, c’est court, je pense qu’elle a eu le temps de faire ses preuves, elle a connu un renouvellement, signe de bonne volonté, et qu’on lui a donné sa chance. Cela peut être une excellente série, si le public n’est pas là, qu’importe. Cela reste avant tout un  business.

1/ Action (1999) – FOX : L’indescriptible Action, avec Jay Mohr au plus haut de sa forme, l’un des meilleurs rôles de sa carrière. Un regard sur les coulisses du cinéma grinçant, croustillant, sarcastique et parfois triste. La surenchère, l’humour, le sourire de Jay Mohr. Beverly Hills Gun Club fut-il un succès au box-office, a-t-il sauvé la carrière de Peter Dragon ? Ces réponses, nous ne les avons pas eus, la série n’est composée de 13 épisodes, et était sûrement un peu trop en avance sur son temps.

2/ Profit (1996) – FOX : en voilà une autre série réellement trop en avance sur son temps. Alors qu’aujourd’hui, on aime faire des héros avec n’importe quel homme un peu exécrable (bon, j’exagère), Jim Profit fut là avant tout le monde, et en bien des points, il ne fut jamais égalé. Hmmm, les punaises sous les pieds pour tromper le détecteur de mensonges, le carton pour aller dormir, la froideur sans pareille d’Adrian Pasdar qui s’est perdu dans Heroes.
La série comprend 8 épisodes, une diffusion qui s’arrêta au 4e. C’était sur la FOX, et comme l’ont dit les créateurs, ils ont dû le deviner, car le dernier épisode conclut parfaitement la série.

3 / The Tick (2001) – FOX : Fabien lui a consacré un flashback il y a peu, mais il n’est pas le seul à s’en souvenir. Avec seulement 9 épisodes, le Tick était totalement sérieux, et donc totalement drôle. Aujourd’hui, Captain Liberty est dans CSI. L’associé Arthur a fait pas mal de choses, et Batmanuel est je crois, toujours sur une île. Ce n’est sûrement pas le rôle de leur vie, mais pour dire à quel point cela m’a marquée, je les identifie tous si vous les appelez par leur nom de super héros, alors que parfois, j’oublie leur vrai nom.

4/ Space 2063 / Space :Aboye and Beyond (1995-1996) – FOX : 23 épisodes tout de même, la série la plus longue de cette sélection. Un space opera sombre, avec une des fins les plus dépressives qu’il m’ait été donné de voir. S’il n’y avait que la fin, me direz-vous… Wong et Morgan prouvaient ici sans conteste ce dont ils étaient capables, soit une série de SF mature avec une vision du futur et de la guerre unique.

5/ Book of Daniel (2006) – NBC : La plus récente de la liste, Book Of Daniel m’a étrangement marquée. Elle était morte avant d’arriver, mais malgré cela, je suis allée jusqu’au bout, simplement car c’était drôle, rafraichissant, et capable d’être émouvant, le tout en seulement 8 épisodes. Une représentation de la religion crédible et parfaitement dosée. Pour une fois, ce n’était pas sur la FOX, mais sur NBC.

D’abord, même si beaucoup sont fâchés avec le renard, malgré ces annulations expéditives, je ne peux lui dire que merci d’avoir tenté le coup, d’être audacieuse et expérimentale, d’avoir accepté de faire Action, d’avoir donner le jour à Profit ou à Space 2063. Des séries qui n’auraient sûrement jamais existé si la chaine ne les avaient pas prises. C’est un des signes assez distinctifs de la FOX, sa capacité à aller au-delà de sa cible, de tenter des choses nouvelles, même si l’échec est la conclusion la plus évidente à l’histoire.

Pendant la composition de ce top, leurs noms m’ont traversé l’esprit, mais elles furent disqualifiées pour des raisons évidentes ou non : Journeyman, Dead Like Me, The Job ou encore Canterbury’s Law.