La dernière fois, je vous livrais mon top des séries plébiscitées par le grand public (j’entends par là, celles suivies par le plus grand nombre), et que je ne regarde pas. Alors, maintenant, vous avez le droit au top des séries que je regarde, mais que toi, non ! Alors, oui, toi au fond, tu vas sûrement regarder la liste, et me dire que je mens – en partie. Mais, là, je me base sur le plan statistique, certes approximatif. Mais un petit coup d’œil aux chiffres Critictooien ont mis en avant quelques vérités cachées (enfin pas tant que ça) sur des séries dont on n’a pu faire les reviews et qui peut devenir à blague entre nous, car trop peu de gens les lisent.  Si la sélection des séries est en grande partie fondée sur des données, le classement, lui, est basé sur des critères personnels.

1 / Burn Notice. My name is Michael Weston, I used to be a spy.

Je n’y aurais pas pensé, mais c’est Fabien qui s’est rappelé que l’été dernier, cela n’avait pas vraiment fonctionné. Je ne m’étais jamais posé la question, des fois, j’écris des textes, et je ne sais même pas s’ils sont lus (dans le cas présent, c’est Fabien qui fait les critiques). J’avoue avoir été vachement surprise par ce fait, ce n’est pas comme si Jeffrey Donovan était moche, la série est un des hits de USA Network, et les Américains adorent (pour des raisons parfois obscures pour moi). Burn Notice, ce n’est pas de la grande série, et j’étais ressortie mitigée après la première saison. La série s’est améliorée en seconde saison, même si elle souffre encore de ses travers, un peu trop ‘Michael va aider la veuve et l’orphelin’. Elle possède son charme, son fun, des personnages auxquels on s’attache, et en guest pour sa seconde saison, Michael Shanks et Tricia Helfer. Pour moi, c’est amplement suffisant.

Lire tous nos articles sur Burn Notice.

2/ Mad Men. La meilleure série actuellement à la télévision.

Je vous explique, Mad Men et moi, c’est une histoire d’amour et de haine incompréhensible. Je confesse ne pas encore avoir regardé la saison 2, elle est prévue pour ce mois de décembre. Au cours de sa saison 1 (c’est moi qui ai fait les critiques par ailleurs), je suis passée par tous les stades : l’insignifiance, l’amour, l’exaspération. Je l’ai trouvé surestimé, et parfois non. La saison 2 sera sûrement la saison qui me permettra de trancher sur tous ses sentiments, mais si on passe cela, Mad Men est définitivement à voir, parce que, c’est vrai, c’est la meilleure série actuellement à la télévision. Qu’on aime ou non, il y a des vérités universelles, et c’en est une. Alors, arrêtez de bouder nos écrits (Stephen a fait la seconde) et regardez, lisez !

Lire tous nos articles sur Mad Men.

3 / The Fixer. The Acclaimed hitman drama.

Cette année, ITV a fait sa révolution. Elle a changé sa ligne directrice, voulant opter pour des drames plus contemporains, et a revu ses ambitions à la hausse. Elle a commencé avec The Fixer alias John Mercer, tueur professionnel.  Il s’agissait donc d’une série à ne pas manquer, et au vu du peu de succès qu’elle a eu dans le coin, beaucoup ont dû passer à côté. Pourtant, sur ce coup, Google France est notre ami, nous sommes en première position des recherches. Maintenant, si tu lis ce top, tu sais ce qu’il te reste à faire, regarder la série.

Lire tous nos articles sur  The Fixer.

4 / In Treatment. 9 semaines de thérapies.

A l’époque, nous étions fous et ambitieux. Nous le sommes toujours, mais avec une stratégie plus élaborée. Ainsi, on a voulu marqué l’histoire, nous avons fait des reviews pour chaque épisode de la première saison d’In Treatment. Heureusement que c’était la grève, quand même. Malgré ce fait, il semble que la série n’a pas autant attiré que cela. Il y a tellement de monde qui dit que HBO, ce n’est plus ce que c’était. Il faut peut-être, justement, regarder HBO pour se rendre compte que c’est faux.

Lire tous nos articles sur  In Treatment.

5 / The Hollowmen. La satire politique australienne.

En dernière position, c’était la série de l’été à voir. Fabien a fait toutes les critiques des deux saisons, chacune composée de 6 épisodes, et passé à la suite sur la chaine australienne ABC. J’ai fait les bilans. Fabien a écrit un top des 10 bonnes raisons de le regarder. On vous en a parlé dès qu’on a pu. Je crois qu’il n’y a plus rien à ajouter. J’espère juste qu’on a réussi à pousser quelques personnes à la visionner. Et si certains ne l’ont pas encore fait, le pilote est le plus mauvais épisode de la série, alors regarder le second !

Lire tous nos articles sur The Hollowmen.

Bonus : Brotherhood.

Vous commencez à avoir l’habitude, dans mes tops, il y a régulièrement un bonus. Nous ne faisons pas les critiques de Brotherhood, car nous avons tiré des leçons de nos erreurs passées, et que nous ne pouvons pas décemment écrire simplement pour 15 personnes. Peut être qu’au moment du bilan, j’en toucherais plus, sans aucun doute (les bilans sont généralement bien plus lu), mais pas besoin d’être un génie pour savoir que dehors, là, il n’y a pas beaucoup de monde qui regarde Brotherhood. Je sais qu’une rumeur circule sur nous, comme quoi, nous serions peut être des machines. Si seulement je n’avais plus à dormir, si je n’étais pas obligé de mettre des gouttes dans mes yeux, et de prendre des vitamines, oui, j’aurais fait les critiques de Brotherhood. En attendant, vous allez bientôt voir les frères Caffee sur le site, encore une ou deux semaines de patience.

Lire tous nos articles sur Brotherhood.