L’AMOUR EST DANS L’AIR QUAND VIENT LA SAINT VALENTIN. CRITICTOO CELEBRE LA FETE DES AMOUREUX EN TOURNANT CES PROJECTEURS VERS EUX, ET TOUT PARTICULIÈREMENT VERS 5 D’ENTRE EUX QUI ILLUSTRENT QUE LA ROMANCE A LA TELEVISION PREND DES FORMES AUSSI DIVERSES QUE LES RELATIONS QUE L’ON Y TROUVE.

Parfois, on a l’impression de ne pas être heureux dans notre vie amoureuse. On ne sait pas vraiment pourquoi, mais il y a quelque chose qui manque. On se demande si le problème ne vient pas de nous, si l’on n’est juste pas fait pour ça. Après tout, certains ne trouvent jamais l’amour. On continue tout de même d’avancer, parce que quel autre choix avons-nous ?

Un jour cependant, nous rencontrons une personne, et petit à petit, les choses se (re)mettent en place. Darryl Whitefeather (Pete Gardner), patron de Rebecca (Rachel Bloom) dans la série Crazy Ex-Girlfriend, a rencontré sa personne : il possède une relation fusionnelle avec les marcels, les bermudas et les tongs. Il habite West Covina, Californie, située à deux heures de la plage, quatre s’il y a des bouchons. Il s’appelle Josh Wilson, mais tout le monde l’appelle White Josh (David Hull).

White Josh: We’re fancy, deal with it!

White Josh et Darryl, c’est une relation incongrue qui se base sur la folie de l’univers de Crazy Ex-Girlfriend, mais s’en démarque également. Ce n’est pas tragique, ce n’est pas exagéré. Les personnages sont hauts en couleur, mais ce qu’ils traversent — séparés et ensemble — sonne vrai.

Darryl était malheureux : fraîchement divorcé, c’est toute sa vie qui se retrouvait chamboulée. Il voulait juste s’intégrer dans un groupe d’amis. Le plus proche étant celui formé par Josh (Vincent Rodriguez III), White Josh, Greg (Santino Fontana) et Hector (Erick Lopez), il a décidé de les inviter chez lui pour une soirée entre bros. Son inquiétude que tout soit parfait, alors que ses invités ne sont pas encore arrivés, vous rappellera sans doute nombreuses soirées organisées chez vous :

Ce sera la première interaction entre Darryl et White Josh, et la fin de I’m Back at Camp With Josh ! (1.10) laisse entendre que le second peut avoir des sentiments pour le premier. À partir de là, les scénaristes vont gérer l’évolution de leur relation avec un mélange de drôlerie et de finesse. On va suivre le développement des sentiments de Darryl, jusqu’à Josh and I Work on a Case (1.12), l’apogée du processus de réalisation. Cet épisode se concentre sur la prise de conscience d’un homme d’âge mur qui n’avait jamais pensé possible de ressentir des sentiments pour un autre homme. Aucun sentiment d’autocongratulation de la part de l’équipe créative, cela se déroule tranquillement. Et à raison ! Après tout, tomber amoureux de quelqu’un, cela se fait naturellement.

Darryl découvre quelque chose à propos de lui-même, et au-lieu de s’enfermer dans une spirale négative de mensonges et de tromperies, comme pourrait le faire notre Rebecca, il en parle avec l’objet de son affection et récolte un baiser au passage. Par une communication honnête, une dose d’introspection et séance de thérapie dans les égouts — il faut le voir pour le croire —, Darryl trouve son bonheur. You go Darryl!

White Josh (en parlant de Darryl) : Hey dude, back off! He looks like Tom Selleck!

Forcément, Darryl va passer par des moments de doute dans l’épisode suivant, et White Josh va les comprendre, sans néanmoins jamais faire de compromis sur qui il est. A la fin de Josh and I Go to Los Angeles ! (1.13), Darryl prend son courage à deux mains et hurle littéralement sa bisexualité à White Josh et au monde entier — en tous les cas à Los Angeles. Le couple est lancé, et rien ne peut désormais les arrêter. Darryl devient de plus en plus confiant, mais le personnage a toujours besoin de l’annoncer à tous ses collègues. Ce qui nous donne une de mes chansons préférées de Crazy Ex-Girlfriend :

Dans la suite de la série, les deux personnages auront un temps d’écran fluctuant, mais les scénaristes savent parfaitement où ils veulent aller. Ils passent les différentes étapes d’une relation, toujours de la manière la plus normale du monde. Bien entendu, ils rencontrent des difficultés, notamment dans la saison 2. De la jalousie envers les ex à la difficulté de présenter son enfant à son compagnon du même sexe, le jeune couple franchit chacune des barrières que les scénaristes leur mettent en travers de la route, à chaque fois avec honnêteté et respect. Ce qui tranche grandement avec les mensonges et plans tirés par les cheveux habituels de Crazy Ex-Girlfriend.

Dans le dernier épisode de la saison 2, le couple fait face à son plus grand problème : White Josh n’aime pas les mariages, et ne veut pas adopter d’enfants. La saison 3 verra donc les deux amoureux traverser une nouvelle épreuve, et non des moindres. Néanmoins, on peut penser qu’ils en sortiront indemnes, à nouveau grâce au pouvoir fondamentalement humain de l’honnêteté et de la compréhension. White Josh et Darryl, vous êtes l’incarnation du couple qui sonne vrai, et c’est pour ça que je vous aime !