Will & Grace : 10 épisodes incontournables à voir (ou revoir) avant le retour de la série

Après 8 saisons et 11 ans d’absence, Will & Grace s’apprête à faire son retour sur NBC le 28 septembre prochain. Pour rappel, la sitcom culte de David Kohan et Max Mutchnick narrait le quotidien de Grace Adler (Debra Messing), décoratrice d’intérieur hétérosexuelle et de son meilleur ami et colocataire, Will Truman (Eric McCormack), brillant avocat homosexuel. Gravitant autour de ce duo, Karen Walker (Megan Mullally), secrétaire excentrique et bisexuelle de Grace et Jack Mcfarland (Sean Hayes), l’ami en quête de gloire de Will.

Avec pas moins de 16 Emmys Awards, Will & Grace s’est imposée au fils de ses 194 épisodes comme l’une des meilleures sitcoms des années 90/2000. Mais au-delà de ses récompenses, la série de NBC a surtout été acclamée pour avoir aidé et amélioré l’opinion publique en éduquant le spectateur américain aux problèmes des communautés LGBT.

Avant son retour dans quelques jours, il est grand temps de replonger dans l’univers haut en couleur de Will & Grace au travers de 10 épisodes incontournables.

The unsinkable mommy Adler (1.13)

Au cours de ses 8 saisons, Will & Grace aura l’occasion de nous présenter les géniteurs de nos quatre héros. Mais aucun n’égalera la flamboyante Bobbie Adler (incarnée par la regrettée Debbie Reynolds).

Bobbie Adler a le don d’exaspérer Grace avec ses nombreuses critiques qu’elle formule à son encontre. Alors forcément, quand celle-ci ne trouve rien à redire sur sa colocation avec Will, Grace s’interroge. Tout l’épisode est un prétexte pour offrir à Debbie Reynolds un rôle quasi sur mesure ou celle-ci peut multiplier les pitreries, entre numéros de chant et sens du théâtre.

Das boob (2.03)

Grace fait admirer à Will et Jack une photo d’elle publiée dans le journal. Les deux garçons sont étonnés de la voir arborer, sur le cliché, une poitrine bien plus généreuse qu’en réalité. À la suite de cette parution, un ancien camarade de classe cherche à la rencontrer…

Tournant autour de la poitrine de Grace, cet épisode contient quelques-unes des scènes les plus hilarantes de la série. Le tripotage entre Will, Grace et Jack, ainsi que, la fameuse séquence du soutien-gorge remplie d’eau qui fuit au beau milieu d’une exposition d’art. Das boob permet à Debra Messing de nous offrir un véritable one woman show à se tordre de rire.

Homo for the holidays (2.07)

C’est Thanksgiving et, pour faire plaisir à Jack, Will invite sa mère, Judith. Mais Will et Grace vont apprendre que Jack n’a jamais fait son coming out. Cette dernière pense que Grace est son ex-petite amie, ce qui attise la jalousie de Karen.

Au-delà du quiproquo hilarant où Megan Mullally brille, Homo for the holidays aborde avec sensibilité et drôlerie le coming out de Jack. C’est l’une des premières fois que la série s’éloigne du pur rire pour donner un moment émouvant qui s’achève par une révélation surprenante : le père de Jack n’est pas celui qu’il croit…

Lows in the mid-eighties (3.08/09)

Thanksgiving 1985, Grace invite Will dans sa famille. Durant ce séjour, Will prend conscience qu’il est gay, une information qui va bouleverser la jeune Grace…

Ce double épisode sous forme d’origin story est un régal pour tout fan du show. La rencontre entre les personnages est souvent évoquée au cours de la série, ce Lows in the mid-eighties permet de tout savoir et nous plonge dans une ambiance’ 80s hilarante, surtout quand Debbie Reynolds se met à chanter « Gloria » de Laura Branigan.

Bed, bath & beyond (4.07)

Alors que Grace vient de se faire plaquer, Will, Jack, Karen et Rosarie se succèdent dans sa chambre afin d’essayer de lui remonter le moral.

Les meilleurs épisodes de la série de David Kohan et Max Mutchnick sont souvent ceux réunissant nos quatre héros, Bed, bath & beyond en est l’exemple parfait. En axant cet épisode autour du thème universel de la rupture, les scénaristes offrent quelques réelles tranches de rires (les diaporamas de Grace notamment), mais également une belle scène de fin où les personnages partagent le même lit. Car Will & Grace c’est aussi a quelques rares occasions un trait de tendresse.

Moveable feast (4.09/10)

Will, Grace, Jack et Karen tiennent à passer Thanksgiving ensemble. Cependant, tous doivent d’abord visiter leur famille et ils n’ont qu’une heure pour le faire…

Le moins que l’on puisse dire c’est que Thanksgiving fait des merveilles avec Will & Grace. Ce double épisode nous entraîne dans les familles de chacun de nos protagonistes pour le meilleur, mais surtout pour le pire. Entre Stan qui dit à Karen qu’elle peut le tromper, la mère de Grace en pleine dépression ou encore la mère de Will qui gère tout son petit monde d’une main de fer, l’épisode est une succession de scènes tordantes. J’oserais même dire qu’il est mon favori.

The Kid Stays Out Of The Picture (5.03)

Depuis la fin de la saison 4, Will et Grace ont envie d’avoir un enfant ensemble. En début de saison 5, Grace se trouve face à un dilemme, elle vient de rencontrer Léo (Harry Connick Jr.), un homme avec qui elle s’entend et s’interroge sur son projet avec Will.

L’épisode progresse lentement vers l’affrontement entre les deux amis où les rires ne sont plus de circonstance. Dans toute l’histoire de la série, il y aura peu d’occasions dans lesquelles l’amitié entre les protagonistes sera en mise en danger. C’est pourtant le cas dans The Kid Stays Out of the Picture ou les ressentiments personnels ressurgissent, pointant du doigt les limites de leur relation quasi fusionnelle.

No sex ’N’ the City (6.19)

Will souhaite revoir Vince (Bobby Cannavale), mais il manque de le perdre en écoutant les conseils de Grace. Karen et Jack pleurent devant le dernier épisode de Sex & the City

En plus de marquer les débuts de la romance entre Will et Vince (un personnage que j’affectionne tout particulièrement), cet épisode est une déclaration d’amour à tous les sériephiles. À travers Karen et Jack, les scénaristes décrivent cette étape difficile qu’est l’arrêt d’une de nos séries fétiches. De plus, ces 20 minutes sont parsemées de clins d’œil à des séries cultes telles que Friends, Frasier ou comme son titre l’indique, Sex and the city.

Queens for a day (7.10/11)

Thanksgiving fait des merveilles avec Will & Grace. Cette fois-ci, nos quatre amis se retrouvent chez Vince (le petit ami de Will) afin de fêter Thankgiving avec la belle famille de Will. Mais rien ne va se dérouler comme prévu.

La mère de Vince déteste Will qui tente de mettre au point le parfait dîner de Thankgiving. Grace et Karen couchent avec le même homme bien plus jeune qu’elles et enfin Jack apprend que la sœur de Vince, fiancée, est lesbienne. Dans la plus grande tradition du genre, le repas offrira une scène de déballage désopilante et teintée des bons sentiments de circonstance durant les fêtes de fin d’année.

Bathroom humor (8.11)

Au cours de son ultime saison (enfin jusqu’en septembre), Will & Grace s’est frottée à l’exercice de l’épisode live, deux fois. Le premier intitulé Alive and Schticking servait de season premiere, sympathique dans le fond, il est clairement en dessous du second essai : Bathroom humor.

Cet épisode se déroule entièrement dans la salle de bain de l’appartement de Karen durant son anniversaire où elle a la surprise de voir débarquer Will, Jack et Grace alors qu’elle avait formellement demandé à Rosario de ne pas les inviter. Une situation aussi cocasse que mystérieuse qui va mener les trois indésirables et émettre des théories et à faire monter doucement, mais sûrement, la pression qui se termine dans une bataille de shampoing et de mousse à raser.

Et pour vous, quels sont vos incontournables de Will & Grace ?

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link