Mercredi 20 juin 2012 à 10:46 - 3 commentaires

Audiences du câble US : la saison 2 de The Killing s’est terminée discrètement

avatar par .

the killing saison 2 Audiences du câble US : la saison 2 de The Killing s’est terminée discrètementDimanche soir, AMC diffusait le dernier épisode de la saison 2 de The Killing dans lequel le tueur de Rosie Larsen était révélé.

Cela ne fut pas suffisant pour attirer la curiosité de ceux qui avaient déjà lâché l’affaire. En effet, il y a eu 1.45 million de personnes à 21 heures, avec 0.5 sur les 18-49 ans. L’épisode délivre une performance égale à la reprise quelques mois plus tôt sur la cible démographique, mais a perdu 300 000 téléspectateurs sur l’ensemble du public. La rediffusion à 22 heures a réuni 500 000 spectateurs – ce qui fait monter ce final à 1.9 million. Ces chiffres sont assez proches de la moyenne de cette saison 2.

AMC n’a pas encore révélé l’avenir de The Killing, mais ses chances de renouvellements sont bien maigres. En attendant qu’une annonce officielle soit faite, vous pouvez lire le bilan de la saison 2.

Mots clés : , .
publicite
  • spawnben

    C’est moi où bien AMC commence déjà à montrer des signes de fébrilité quand à la qualité de ces séries!

    The Killing saison 2, c’était juste potable! On a eut beaucoup trop de temps mort et de lourdeur!

    Walking Dead saison 2, c’était d’une nullité hors du commun la majorité du temps avec tellement de lenteur et de temps mort qu’on avait envie de faire avance rapide!

  • FrigoVince

    C’est marrant ces envies que tout aille vite dans les séries.
    Je trouve très bien que certaines prennent le temps d’installer des situations, des personnages, de révéler la complexité des unes comme des autres.
    Si le concept de « série » permet quelque chose, c’est justement de prendre son temps.
    Et c’est curieux ces accusations de mollesse envers des séries qui proposent quelque chose de tellement plus riche que le rythme pour le rythme (qui regardait encore « 24″ passée la première saison?).
    Il y a de l’action dans « Falling Skies », par exemple. Pas de temps morts. On ne « perd pas de temps ». Mais les personnages y sont tellement formatés, sans surprise, qu’au bout du compte on se contrefiche assez de leur devenir.
    Heureusement que quelques séries essaient encore autre chose, sur un autre tempo.
    Des séries comme « Twin Peaks », « Six Feet Under » ou « The Wire » seraient torpillées si elles avaient le malheur d’arriver aujourd’hui sur les écrans.

  • Ecaz

    « Je trouve très bien que certaines prennent le temps d’installer des situations, des personnages, de révéler la complexité des unes comme des autres. »

    Oui, c’est très bien, mais encore faut-il que se soit bien écrit. Ce qui est jamais le cas avec Walking dead et The killing n’aura que rarement brillé.

    « C’est moi où bien AMC commence déjà à montrer des signes de fébrilité quand à la qualité de ces séries! »

    J’avais cette impression aussi puis Hells on wheels m’a redonné confiance. Pas aussi bon que Mad men, Breaking bad ou Rubicon mais bien meilleur que The killing et, bien évidemment, The walking dead.
    Ce qui me fait penser qu’ils feraient mieux de se concentrer sur de l’original plutôt que des adaptations.

60 queries. 1,391 seconds.