Ce n’est pas trop mon genre de faire ce qu’on appelle ici de la non-news, soit de l’information qui n’a pas été confirmée et qui pourrait tout simplement n’aboutir sur rien.

Une petite exception aujourd’hui avec le devenir de deux séries de BBC : Luther et Sherlock.

– Tout d’abord, les discussions sont en cours pour une seconde saison de Luther, avec l’agent de son acteur principal, Idris Elba.

En effet, l’un des principaux obstacles à une suite pour Luther, c’est bien le planning d’Elba, qui a des engagements à Hollywood. Pour le coup, c’est donc en discussion entre une nouvelle saison de 6 épisodes ou deux specials.

Luther a eu beaucoup de promotions à son lancement en mai, et servait un peu d’exemple sur le type de programmes que la BBC souhaite faire à l’avenir. Quoi qu’il en soit, la série a attiré 5.76 millions de personnes pour son premier épisode, mais a ensuite chuté pour se conclure à 3.69 millions. La moyenne de la série – de 4.23 millions de spectateurs – se trouve légèrement en dessous des chiffres de la case horaire (en moyenne 4.41 millions).

Il semble en tout cas que la BBC aimerait bien donner une suite à la série.

– La seconde série dont il est question de renouvellement, c’est donc Sherlock – version moderne du fameux détective -, qui vient juste de commencer sa diffusion. Le premier épisode a attiré 7.5 millions de téléspectateurs, un bien joli chiffre surtout en cette période de l’année. À cela, on peut ajouter l’accueil critique et public très positif.

Le responsable des commandes de dramas, Ben Stephenson a donc rencontré Steven Moffat, le co-créateur de la série, pour discuter de son avenir. En gros, si cela continue dans cette direction, la chaine aimerait donc de nouveaux épisodes. Le principal obstacle est que Moffat travaille déjà neuf mois sur Doctor Who. Enfin, la femme de Moffat étant productrice sur le programme, cet élément doit clairement jouer en faveur du détective privé. Tout ceci semble être aussi une question d’emploi du temps pour le créateur/scénariste, déjà bien occupé.

Pour en savoir plus sur les deux séries, vous pouvez lire le bilan de Luther ainsi que la critique du premier épisode de Sherlock.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire